Instructions du Hamas aux militants (et journalistes) sur comment diffuser les infos, Memri

Publié le par danilette

Lire l'article en entier (en anglais) sur l'excellent site Memri : http://www.memri.org/report/en/0/0/0/0/0/0/8076.htm 

À la lumière des récents combats dans la bande de Gaza, le Ministère de l'Intérieur du Hamas a publié un guide d'instructions pour rendre compte des évènements et en discuter avec des étrangers. Ce guide s'adresse aux utilisateurs des media sociaux [NDT : mais il est à parier qu'il s'adresse également aux journalistes, rappelez-vous l'épisode des journalistes italiens qui avaient du présenter des excuses]

Ce guide a pour nom "Vigilance, campagne de sensibilisation aux utilisateurs des Médias sociaux", il a été diffusé via une vidéo d'instruction postée sur son site officiel et via des posters publiés sur ses pages Twitter et Facebook. La vidéo et les affiches ont également été affichés sur les comptes et les forums des médias sociaux du Ministère. [1]

Les lignes directrices visent à assurer la préservation de la ligne du Hamas et d'autres organisations palestiniennes; empêcher la fuite d'informations avec une valeur militaire vers Israël; renforcer les efforts de propagande du Hamas en dehors de la bande de Gaza, à la fois dans le monde arabe et l'Occident; et empêcher de nuire à l'image du Hamas. Le Hamas cherche notamment à consolider la perception que ses actions sont une réponse à l'agression israélienne et que toutes les victimes de Gaza sont des "civils innocents", et de veiller à ce qu'il n'y ait aucune preuve de tirs de roquettes à partir de centres de population de Gaza.  

Le site Internet du Ministère de l'Intérieur du Hamas a publié le texte suivant avec la vidéo d'instruction: "Le ministère de l'Information du Ministère de l'Intérieur et de la Sécurité nationale instruit les militants actifs sur les médias sociaux, en particulier Facebook, pour qu'ils corrigent certains des termes couramment utilisés quand ils couvrent l'agression qui a lieu dans la bande de Gaza. La vidéo du département de l'information appelle tous les militants à utiliser la terminologie appropriée, afin de jouer leur rôle dans le renforcement du Front intérieur et à transmettre correctement les informations dans le monde entier". [2]



Vigilance – video d'instructions postée sur la page Facebook du Ministère de l'intérieur du Hamas


Message aux activistes sur le site Facebook du Ministère de l'Intérieur du Hamas 

Voici quelques extraits :

Toute personne tuée ou martyr doit être appelée civil de Gaza ou civil palestinien, avant de parler de son statut dans le djihad ou de son grade militaire. N'oubliez surtout pas de toujours ajouter "civil innocent" ou "citoyen innocent" dans votre description de ceux tués dans des attaques israéliennes sur Gaza. 

Commencer [vos rapports de] nouvelles actions de résistance avec l'expression : "En réponse à l'attaque israélienne cruelle", et de conclure avec la phrase "beaucoup de gens ont été martyrisés depuis qu'Israël a lancé son agression contre Gaza". Assurez-vous d'appliquer toujours le principe : "l'occupation israélienne a comme rôle de nous attaquer et nous en Palestine nous réagissons en nous défendant". [NDT : Israël s'est retiré de Gaza en 2005 !]

Méfiez-vous de répandre les rumeurs des porte-paroles israéliens, en particulier ceux qui nuisent au Front intérieur. N'acceptez jamais la version des faits de l'occupant, il faut toujours émettre des doutes sur leur version, la réfuter et la traiter comme une fausse information.

Évitez de publier des photos des tirs de roquettes sur Israël depuis les zones urbaines de Gaza. Cela fournit un prétexte pour attaquer des zones résidentielles dans la bande de Gaza. Ne pas publier ou partager des photos ou des clips vidéo montrant des sites de lancement de roquettes ou les combattants du mouvement de la résistance dans la bande de Gaza. 

Pour les administrateurs de pages d'infos sur Facebook : Ne pas publier des gros plans d'hommes masqués avec des armes lourdes, pour que votre page ne soit pas fermée par Facebook pour cause d'incitation à la violence. Vérifiez de bien dire : "les roquettes fabriqués localement et tirées par la résistance sont une réponse naturelle à l'occupant israélien qui tire délibérément des roquettes contre des civils en Cisjordanie et à Gaza".

En outre, le Ministère de l'Intérieur a préparé une série de suggestions spécifiquement destinées aux activistes palestiniens qui parlent aux Occidentaux via les médias sociaux. Le ministère souligne que les conversations avec les Occidentaux doivent être différentes des conversations avec d'autres Arabes. Il a déclaré: 

Lorsque l'on parle avec des Occidentaux, il faut utiliser un discours politique rationnel et convainquant et éviter les discours émotionnel visant à susciter la sympathie. Il existe dans le monde des gens qui ont une conscience, vous devez maintenir le contact avec eux et les inciter à soutenir la Palestine. Leur rôle est de condamner l'occupation et d'exposer les violations (des droits de l'homme). 

Éviter d'entrer dans une discussion politique avec un occidental pour le convaincre que l'Holocauste est un mensonge et une tromperie, par contre toujours insister sur la comparaison entre l'Holocauste et les crimes israéliens contre les civils palestiniens.

Le naratif de la vie par rapport au naratif du sang: quand vous parlez avec un ami arabe, commencez par le nombre de martyrs mais si vous parlez avec un ami occidental, commencez par le nombre de blessés et de morts Assurez-vous d'humaniser la souffrance palestinienne. Essayez de peindre un tableau de la souffrance des civils à Gaza et en Cisjordanie au cours des opérations de l'occupant et de ses bombardements de villes et villages. 

Ne pas publier les photos des commandants militaires. Ne pas mentionner leurs noms en public et ne pas faire l'éloge de leurs réalisations dans des conversations avec des amis étrangers !



Posters sur la page Facebook du Ministère de l'intérieur du Hamas

 
 
notes:

[1] Facebook.com/moigovps, July 9, 2014.

[2] Moi.gov.ps, July 11, 2014. La video a été aussi postée sur le compte youtube du Ministère :  Youtube.com/channel/UCR_ij9aO3tu4kdAV4mdEYPg.


      Dernière mise à jour 20h15

Publié dans Terrorisme - Djihad

Commenter cet article