Israël accueille des Palestiniens sans permis, Khaled Abu Toameh

Publié le par danilette

http://www.gatestoneinstitute.org/3304/israel-palestinians-permits 

Pendant des années, l’Autorité Palestinienne a exigé qu’Israël lève les restrictions imposées sur les Palestiniens de Cisjordanie, mais maintenant alors qu’Israël a autorisé des dizaines de milliers de musulmans à visiter ses plages et ses centres commerciaux, Israël est dénoncé. Ce qui est clair, c’est que ni l’Autorité Palestinienne ni le Hamas ne veulent voir les Palestiniens vivre une vie agréable. Améliorer les conditions de vie des Palestiniens ne les intéresse pas. Ils préfèrent voir les Palestiniens diriger leur colère et leur frustration seulement contre Israël.

 

Pendant de nombreuses années, les Palestiniens se sont plaints des restrictions qui les empêchaient d’entrer en Israël mais durant le mois sacré du ramadan, dans un geste sans précédent, les autorités israéliennes ont accordé des permis à des dizaines de milliers de Palestiniens de Cisjordanie pour se rendre en Israël lors de la fête musulmane de l’Aïd al-Fitr.

 

Des centaines de milliers de musulmans de Cisjordanie sont entrés à Jérusalem pour la prière du vendredi à la mosquée Al Aqsa sans permis.

 

De nombreux Palestiniens, en particulier les commerçants de la ville, ont salué la décision israélienne, soulignant qu’elle a stimulé l’économie locale.

 

Puis, dans un mouvement qui a irrité le Hamas, l’Autorité Palestinienne et d’autres Palestiniens, les autorités israéliennes ont franchi un pas de plus en permettant à des dizaines de milliers de Palestiniens de Cisjordanie d’entrer dans le reste d’Israël.

 

Pour la première fois depuis de nombreuses années, dans des scènes qui rappellent le bon vieux temps, avant le processus de paix, quand les Palestiniens pouvaient entrer librement en Israël, les plages de Tel-Aviv et Jaffa était remplie de musulmans palestiniens qui ont également convergé vers les centres commerciaux et les parcs aquatiques des différentes parties du pays.

 

Mais les scènes de Palestiniens s’amusant sur les plages israéliennes et faisant du shopping dans les centres commerciaux israéliens ont provoqué la colère du Hamas et de l’Autorité Palestinienne.

 

Le Hamas craint également que l’assouplissement des restrictions puisse avoir un effet modérateur sur les Palestiniens au moment où le mouvement islamiste s’emploie activement à recruter des nouveaux adeptes, en particulier en Cisjordanie.

 

Le Hamas ne veut pas voir les Palestiniens heureux qui s’amusent et surtout pas en Israël. Le Hamas préfère voir les Palestiniens vivre dans la misère et la pauvreté, terreau fertile pour recruter des terroristes.

 

L’Autorité Palestinienne, quant à elle, accuse maintenant Israël de chercher à nuire à l’économie palestinienne en ouvrant ses portes aux vacanciers et acheteurs palestiniens.

 

Certains Officiels palestiniens à Ramallah parlent même d’une conspiration israélienne pour saper l’Autorité Palestinienne. D’autres responsables sont opposés à la nouvelle politique israélienne parce qu’ils pensent qu’elle vise à promouvoir la normalisation avec Israël – considérée par la direction de l’Autorité Palestinienne comme un crime.

 

Il y a quelques mois, le gouvernement palestinien de Cisjordanie a renvoyé un directeur d’école qui avait emmené ses élèves en sortie sur une plage de Tel-Aviv.

 

Pendant des années, l’Autorité Palestinienne a exigé qu’Israël lève les restrictions imposées sur les Palestiniens de Cisjordanie. Mais maintenant qu’Israël a permis à des dizaines de milliers de musulmans de visiter ses plages et ses centres commerciaux, Israël est dénoncé pour avoir tenté de nuire à l’économie palestinienne.

 

Il est évident que ni l'Autorité Palestinienne ni le Hamas ne veulent voir les Palestiniens vivant une vie agréable. Améliorer les conditions de vie des Palestiniens ne les intéresse pas. Il préfère voir les Palestiniens diriger leur colère et leur frustration seulement à l’encontre d’Israël.

 

Si ce n’est plus le cas, le Hamas et l’Autorité Palestinienne craignent que les Palestiniens ne dirigent leur colère contre leurs propres dirigeants.

Traduit par Danilette

TEL AVIV, ISRAEL - AUGUST 21: Palestinians enjoy a day at a beach during Eid al-Fitr, which marks the end of the holy month of Ramadan on August 21, 2012 in Tel Aviv, Israel. According to the Israel's coordinator for government activities in the territories, Israel has allowed the...TEL AVIV, ISRAEL - AUGUST 21: Palestinian women enjoy a day at a beach during Eid al-Fitr, which marks the end of the holy month of Ramadan on August 21, 2012 in Tel Aviv, Israel. According to the Israel's coordinator for government activities in the territories, Israel has allowed...Palestinians from the West Bank enjoy the beach in the Mediterranean city of Tel Aviv on August 21, 2012 on the last day of Eid-al-Fitr festival, which marks the end of the Muslim holy fasting month of Ramadan. Tens of thousands of Palestinians visit Tel Aviv and other places in Israel...TEL AVIV, ISRAEL - AUGUST 21: Palestinians enjoy the evening at the beach during Eid al-Fitr, which marks the end of the holy month of Ramadan on August 21, 2012 in Tel Aviv, Israel. According to the Israel's coordinator for government activities in the territories, Israel has allowed...TEL AVIV, ISRAEL - AUGUST 21: Palestinians enjoy a day at a beach during Eid al-Fitr, which marks the end of the holy month of Ramadan on August 21, 2012 in Tel Aviv, Israel. According to the Israel's coordinator for government activities in the territories, Israel has allowed the... Source photos

 

Articles liés : 

Publié dans Khaled Abu Toameh

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eliahou 28/08/2012 16:26


... et ça commence aussi par le fait d'appeler la Judée et la Samarie "Cisjordanie"...


Khaled Abu Toameh, qui écrit, en général, des articles intéressants dans le Jerusalem Post, participe activement à cet politique de déligitimation d'Israël en utilisant des appellations de région
justifiant la conquête jordanienne sur Israël. Thumbs down à Khaled Abu Toameh !

jacobys 26/08/2012 10:52


ils sont capables de dire ici c'est beau c'est chez nous on y reste.....LA MERDE EN QUELQUE SORTE....

danilette 26/08/2012 16:12



Oui, c'est exactement cela, regarde le commentaire de  Fawzya Farajeh qui déclare à l'AFP, combien NOTRE pays est beau, mais c'est Israël qui est beau,
elle ne l'a pas saisi... ça me fait penser à une remarque d'un maçon arabe palestinien qui construisait une maison à Netanya, un ami israélien yéménite qui cherchait tout le temps à dialoguer
avec eux, il parlait un peu l'arabe, lui a demandé "ça ne te gêne pas de construire une maison pour des Juifs", il a répondu : "pas du tout, car je sais que bientôt cette maison sera habitée par
des palestiniens"... Ils ont ça dans la tête, ils sont endoctrinés depuis l'enfance, et il leur faudrait un lavage de cerveau pour comprendre qu'ils ne peuvent pas tout avoir, qu'ils doivent
partager ou coexister, même le concept "2 états pour 2 peuples", ils n'en veulent pas et
le disent clairement  !!! Il y a eu une dénazification en Allemagne mais ce qu'il faudrait aux arabes palestiniens c'est le même processus et l'endoctrinement dure depuis bien plus
longtemps, alors que faire ?