Lettre ouverte à Madame Elizabeth Guigou, Jacques Kupfer

Publié le par danilette

Source : facebook.com/pages/Jacques-Kupfer-Officiel

Israël n’est pas et ne sera pas la Tchécoslovaquie de Munich et la Judée Samarie ne sera pas les Sudètes, Jacques Kupfer

 


Madame la Présidente,

Vous avez donc décidé de présenter une proposition de reconnaissance d’un « état palestinien ».
Peu vous importe que la Palestine mandataire britannique destinée à la création d’un état juif soit déjà aux trois quarts un état arabe en Transjordanie.et qu’il n’y a jamais eu d’état palestinien dans l’Histoire !


Peu vous importe également qu’entre la création de l’Etat d’Israël en 1948 et la Guerre des 6 Jours en 1967, ce que vous appelez les « territoires occupés » étaient sous contrôle arabe et nulle demande d’état palestinien n’était à l’ordre du jour ! Peu vous importe d’ailleurs que nul n’a jamais parlé jusqu’alors d’un « peuple palestinien » inventé par les services du KGB dans sa lutte contre l’Occident !


Bien entendu, peu vous importe de savoir qu’Abou Mazen, reçu avec tapis rouge en France, se proclame l’héritier du Mufti Al Husseini qui leva les légions SS musulmanes aux côtés d’Hitler ! Et il vous importe peu de savoir que le Fatah et le Hamas, vos amis « palestiniens » veulent un état islamique à la place et non aux côtés d’Israël !
Peu vous importe bien évidement de savoir que les rescapés de la Shoa ont dû faire face aux hordes arabes déferlant sur le jeune Etat Juif dont ils refusaient l’existence. Inutile de vous rappeler que l’Etat Juif (je le répète car il est le seul sur Terre et semble vous déranger) a dû faire face aux nombreux conflits engagés à son encontre et destinés à l’effacer de la carte ! Donc, ne rappelons pas les attentats contre des autobus, des voitures, des synagogues, des clubs de jeunes, des maisons, des écoles, puisque seuls les « palestiniens » sont des civils innocents alors qu’il ne s’agit là que de Juifs !


Je ne vous rappellerai pas les efforts consentis par Israël comme ces dramatiques accords d’Oslo qui ont finalement coûté la vie à des milliers d’israéliens, ni les dizaines de milliers de roquettes, missiles et fusées tirées contre les villes israéliennes !


Peu vous importent les leçons de l’Histoire récente et des accords de Munich destinés à sauver la « paix » ! Votre prédécesseur au Parlement, Daladier, avait remis à Hitler les Sudètes (avec le résultat que l’on sait mais que vous semblez ignorer) ! Peu vous importe de savoir que nos terres de Judée-Samarie sont essentielles à la défense de l’Etat d’Israël et peu vous importe de savoir que ces terres sont l’héritage juif par excellence où les seules traces historiques ne sont que juives ! Je ne vous rappellerai donc pas que sans la Judée-Samarie les frontières précédentes s’appelaient le « frontières d’Auschwitz » !


Bien entendu, inutile de vous rappeler que nous sommes un Etat démocratique et que votre ami Abou Mazen, une fois au pouvoir, ne s’est plus jamais représenté au suffrage universel qui comme chacun le sait, est l’apanage des pays où règne l’Islam ! La constatation que partout où l’Occident se retire, l’Islam que vous qualifiez de « radical » prenne place ne vous saute pas aux yeux. En Afghanistan, Irak, Libye, ou Gaza la prise en mains par les talibans, le Daesh, Al Quaida ou le Hamas vous parait normal ! Les accords de Munich ne vous ont décidément laissé aucune trace mémorable!


Ne parlons surtout pas des apports à la science mondiale, à l’agriculture, à la technologie de pointe que l’Etat Juif a apporté au monde et aux pays en voie de développement ! Finalement, peu de choses, comparé au développement des techniques de racket, de rapt d’avions et de terrorisme inventé par les « palestiniens » !
En fait, peu vous importe la vérité, la justice, le minimum d’équité car vous avez choisi votre camp, contre Israël.
Vous préférez mettre en péril le seul Etat Juif et ses vingt mille kilomètres carrés et ne pas risquer le mécontentement des 22 états arabes établis sur des millions de kms carrés. Le courage est parfois une denrée rare en politique.


Par contre ce qui m’importe c’est de comprendre votre choix et je ne vois que trois options possibles pour l’expliquer.

 

  • La première serait, si j’ose l’exprimer ainsi, la sensation vague d’un travail inachevé. Apres tout, ces dix pour cent de Juifs d’Europe rescapés de la peste brune, ont réussi à fonder un Etat Juif malgré l’Europe, malgré les boycotts sur les armements et à devenir une grande puissance. Si l’Europe n’a pu achever son œuvre de destruction, peut être pourrait elle la réaliser avec l’Etat Juif qui vient de saluer la naissance de son six millionième juif habitant sur sa terre ! Quelle coïncidence ! La création et le soutien à un état Palestinien serait la forme moderne de la solution finale !

 

  • La seconde option consiste en une ignorance totale et absolue de la géographie et de l’Histoire. La Terre promise reconquise partiellement par les juifs et sa capitale Jérusalem libérée et réunifiée vous posent problème. Que le Coran n’ait jamais cité Jérusalem n’est certainement pas une raison suffisante pour ne pas la déclarer sainte pour l’Islam. Que ces « territoires » plus petits qu’un petit département français deviennent une base d’agression contre l’Etat Juif (comme à Gaza) ne vous gêne pas. Peu vous importe également qu’Abou Mazen ait déclaré que les Juifs n’auraient pas le droit de se rendre sur son éventuel territoire qui devra rester « Judenrein » !

 

  • La troisième option est essentiellement la chasse aux voix musulmanes et la lâcheté face aux éventuels débordements des « quartiers sensibles ». Charger Israël de tous les péchés du même nom peut s’avérer électoralement utile.


Israël n’est pas et ne sera pas la Tchécoslovaquie de Munich et la Judée Samarie ne sera pas les Sudètes.
En ce qui me concerne, peu m’importe votre vote. La doulce France de mon enfance a disparu dans les remous d’un antisémitisme meurtrier et d’une connivence politique dégradante dans sa soumission au terrorisme arabe.
Mes grands parents sont tombés sans défense dans le tourbillon nazi car les avions alliés n’ont pas bombardé Auschwitz, les portes de la « Palestine » leur étaient fermées et les Daladier détournaient la tête ou collaboraient.
Mais désormais mes petits enfants serviront dans Tsahal et ont déjà tiré les leçons de l’Histoire.


Le peuple Juif a une mémoire infaillible. Il se souvient encore de sa sortie d’Egypte, de sa Loi reçue au Mont Sinaï, de ses combats et des Justes des Nations qui furent à ses côtés mais également de ses ennemis et des « idiots utiles » du Djihad.


Veuillez agréer, Madame la Présidente, l’expression de ma plus sévère réprobation à partir de Jérusalem réunifiée et de la Terre d’Israël libérée sous souveraineté juive pour l’éternité.

Jacques Kupfer
Co-président du Likoud Mondial

Commenter cet article