Italie : 140 parlementaires demandent 1 minute de silence en mémoire des athlètes massacrés il y a 40 ans à Munich, et en France ?

Publié le par danilette

 


140 députés italiens de tous les groupes politiques ont signé une lettre au président du comité olympique international, Jacques Rogge, pour que durant la cérémonie d'ouverture de la 30e édition des jeux olympiques de Londres, une minute de silence soit observée en mémoire des victimes du massacre de Munich en 1972.

 

La parlementaire italienne, Fiamma Nirenstein, Vice-Présidente de la Commission des Affaires Etrangères et promotrice de cette initiative, explique : « depuis 1976 jusqu'à aujourd'hui, à chaque édition des jeux olympiques, les familles des 11 athlètes israéliens massacrés aux jeux olympiques de Munich en 1972 par l'organisation terroriste Septembre Noir, demandent l'observation d'une minute de silence en mémoire de leurs chers disparus. Cette requête a toujours été rejetée. Cette année marque les 40 ans du massacre. Le Parlement italien associé aux parlements canadien, australien et au sénat américain, s'unit à la voix des veuves et des nombreuses organisations qui demandent un moment de compassion pour les athlètes tués ainsi qu'une ferme condamnation du terrorisme.

 

Voici le texte de la lettre et le nom des signataires 

 

Rome, le 11 juillet 2012 

À l'attention du Président du comité international olympique, Jacques Rogge,

Cher Monsieur le Président,

 

Nous, députés italiens de tous bords, nous nous tournons vers vous pour que le Comité International Olympique (CIO) instaure, durant la cérémonie d'ouverture des prochains jeux olympiques à Londres, une minute de silence en mémoire des 11 athlètes israéliens, victimes du massacre des jeux olympiques de Munich en Bavière, perpétré par l'organisation terroriste palestinienne Septembre Noire, le 5 septembre 1972, après avoir longtemps été retenus en otages.

 

Pour l'ensemble des 10 derniers jeux olympiques, de 1976 à nos jours, un groupe de parents de victimes dirigé par les veuves Ankie Spitzer et Ilana Romano, a demandé une minute de silence au cours de la cérémonie d'ouverture des jeux : cette demande à été rejetée à chaque fois. Cette année, 40 ans après le massacre, nous nous joignons aux voix des veuves et de nombreux représentants de la société civile afin que finalement, le comité olympique international donne une réponse positive à cette requête simple. Cette demande est uniquement inspirée par le respect de la mémoire des victimes du terrorisme et par l'espoir que le sport puisse être et soit un moment d'unité des peuples, au-delà des drapeaux et des frontières.

 

Les jeunes athlètes tués se trouvaient à Munich dans un seul but, noble, mais lâchement exploité par les terroristes, celui de participer à la plus haute compétition sportive internationale, qui est pour tous un moment de paix et d'union. La nationalité des victimes d'un acte aussi odieux ne peut et ne doit pas être un obstacle au souvenir collectif affectueux de ces garçons et à la condamnation du terrorisme.

 

Une coalition internationale, à travers une pétition en ligne, a déjà recueilli plus de 87 000 signatures pour demander au CIO de reconsidérer sa décision et d'observer une minute de silence. Le Parlement canadien a adopté unanimement une résolution qui soutient l'appel au CIO et il a été rejoint le 26 juin par le sénat américain et par le parlement australien. En outre ces derniers jours, le Ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, a lui aussi envoyé une lettre au CIO pour lui demander de reconsidérer sa décision. 

Cher Monsieur le président Rogge, 

Nous nous tournons vers vous afin que le CIO fasse avec force entendre sa voix et impose la puissance du silence pour honorer la mémoire des victimes du massacre de Munich et condamne toutes les formes de terrorisme. À cette fin, nous croyons qu'il n'y a pas de meilleur moment que la cérémonie d'ouverture de la 30e édition des jeux olympiques, le 27 juillet prochain à Londres.

Avec l'espoir que vous serez sensible à cette demande, veuillez recevoir nos cordiales salutations,

les signataires :

Achille Serra (UDC) Sen.
Adornato Ferdinando (UDC) On.
Alberti Casellati Maria Elisabetta (PL) Sen.
Alicata Bruno (PDL) Sen.
Allasia Stefano (Lega Nord) On.
Amato Paolo (PDL) Sen. 
Angeli Giuseppe (PDL) On.
Barani Lucio (PDL) On.
Barbieri Emerenzio (PDL) On.
Beltrandi Marco (PD) On.
Bergamini Deborah (PDL) On.
Bernardo Maurizio (PDL) On.
Bertolini Isabella (PDL) On.
Biancofiore Michaela (PDL) On.
Binetti Paola (UDC) On.
Boldi Rossana (Lega Nord) Sen.
Boldrini Giacinto (PDL) Sen.
Bonciani Alessio (UDC) On.
Boniver Margherita (PDL) On.
Bornacin Giorgio (PDL) Sen.
Brandolini sandro (PD) On.
Brunetta Renato (PDL) On.
Calabria AnnaGrazia (PDL) On.
Calderisi Giuseppe (PDL) On.
Capitanio Santolini Luisa (UDC) On.
Caselli Esteban Juan (PDL) Sen.
Castagnetti Pierluigi (PD) On.
Ceccacci Rubino Fiorella (PDL) On.
Cenni Susanna (PD) On.
Chiappori Giacomo (Lega Nord) On.
Chiaromonte Franca (PD) Sen.
Cicchitto Fabrizio (PDL) On.
Colombo Furio (PD) On.
Colucci Francesco (PDL) On.
Compagna Luigi (PDL) Sen.
Concia Paola (PD) On.
Corsini Paolo (PD) On.
Costa Enrico (PDL) On.
Crolla Simone Andrea (PDL) On.
D’Alessandro Luca (PDL) On.
D’Amico Caludio (Lega Nord) On.
D’Antona Olga (PD) On.
De Camillis Sabrina (PDL) On.
De Carolo Riccardo (PDL) On.
De Torre Maria Letizia (PD) On.
Delfino Teresio (UDC) On.
Della Vedova Benedetto (FLI) On.
Di Cagno Abbrescia Simeone (PDL) On.
Di Virgilio Domenico (PDL) On.
Elio Massimo Palmizio (GCN) On.
Fallica Giuseppe (Grande Sud) On.
Fantetti Raffaele (PDL) Sen.
Farinone Enrico (PD) On.
Favia David (IDV) On.
Fiano Emanuele (PD) On.
Fleres Salvo (Grande Sud) On.
Fontana Gregorio (PDL) On.
Formichella Nicola (PDL) On.
Ganni Pippo (Popolo e Territotio) On.
Gasparri Maurizio (PDL) Sen.
Gaua Fabio (Misto – PLI) On.
Gelmini Maria Stella (PDL) On.
Giachetti Roberto (PD) On.
Giammanco Gabriella (PDL) On.
Gibiino Vincenzo (PDL) On.
Gottardo Isidoro (PDL) On.
Gozi Sandro (PD) On.
Izzo Cosimo (PDL) Sen.
La Malfa Giorgio (Gruppo Misto) On.
Laganà Fortugno Maria Grazia (PD) On.
Lainati Giorgio (PDL) On.
Landolfi Mario (PDL) On.
Lehner Giancarlo (Popolo e Territorio) On.
Lorenzin Beatrice (PDL) On.
Lunardi Pietro (PDL) On.
Lusetti Renato (UDC) On.
Malan Lucio (PDL) Sen.
Malgeri Gennario (PDL) On.
Mancuso Gianni (PDL) On.
Martella Andrea (PD) On.
Martino Antonio (PDL) On.
Melandri Giovanna (PD) On.
Menia Roberto (FLI) On.
Meta Michele Pompeo (PD) On.
Migliori Riccardo (PDL) On.
Mogherini Rebesani Federica (PD) On.
Moles Giuseppe (PDL) On.
Mura Roberto (Lega Nord) Sen.
Muro Luigi (FLI) On.
Napoli Osvaldo (PDL) On.
Nirenstein Fiamma (PDL) On.
Orlando Andrea (PD) On.
Orsini Andrea (Popolo e Territorio) On.
Pagano Alessandro (PD) On.
Paglia Gianfranco (FLI) On.
Palmieri Antonio (PDL) On.
Palmizio Elio massimo (Coesione Naizonale) Sen.
Parisi Massimo (PDL) On.
Pastore Maria Piera (Lega Nord) On.
Pedoto Luciana (PD) On.
Perduca Marco (PD) Sen.
Pezzotta Savino (UDC) On.
Pianetta Enrico (PDL) On.
Picchi Guglielmo (PDL) On.
Pisicchio Pino (API) On.
Pizzolante Sergio (PDL)
Poli Bortone Adriana (Grande Sud) On.
Polledri Massimo (Lega Nord) On.
Quagliariello Gaetano (PDL) Sen.
Raisi Enzo (FLI) On.
Razzi Antonio (Popolo e Territorio) On.
Recchia Pier Fausto (PD) On.
Rivolta Erika (Lega Nord) On.
Rizzotti Maria (PDL) Sen.
Roccella Eugenia (PDL) On.
Ronchi Andrea (Gruppo Misto) On.
Rossomando Anna (PD) On.
Russo Paolo (PDL) On.
Santini Giacomo (PDL) Sen.
Santini Giacomo (PDL) Sen.
Sarro Carlo (PDL) Sen.
Sbai Souad (PDL) On.
Scalera Giuseppe (PDL) On.
Scapagnini Umberto (PDL) On.
Sisto Francesco Paolo (PDL) On.
Speciale Roberto (PDL) On.
Stiffoni Piergiorgio (Gruppo Misto) Sen.
Stracquadanio Giorgio (PDL) On.
Strizzolo Ivano (PD) On.
Tempestini Francesco (PD) On.
Touadi Jean Leonardo (PD)
Veltroni Walter (PD) On.
Ventucci Cosimo (PDL) On.
Verini Walter (PD) On. 

Vernetti Gianni (API) On.


Traduit par Danilette


 

L'appel d'Ankie Spitzer

Pour signer la pétition : www.change.org/petitions/international-olympic-committee-minute-of-silence
-at-the-2012-london-olympics

Ankie Spitzer-Hacks, widow of Andre Spitzer, with a photograph of her late husbandAnkie Spitzer  Ilana Romano 

Commenter cet article

surmely alain 27/07/2012 20:48

La réponse du CIO a été négative semble-t-il.Le massacre de Munich de septembre 1972 a été l'évènement le plus tragique des JO depuis 1896,date à laquelle ces derniers ont été restaurés.Jamais,dans
toute l'histoire de l'olympisme moderne un telle barbarie fut à l'oeuvre,même en 1936 lors des JO de Berlin.Nous savons aujourd'hui que le commando qui a perpétré ces crimes fut aidé par des
néonazis.Face à la pire forme de racisme qu'est l'antisémitisme les responsables du CIO semblent faire preuve d'une ignorance,d'une faiblesse,d'une inconséquence qui ne les honorent pas.A travers
ces abjects assassinats ce sont les JO qui sont mis en cause,qui sont attaqués.L'olympisme ne peut pas perdurer sans éthique.Le sport lui-même est porteur de belles valeurs et d'une éthique
parfaitement honorables.Les responsables du CIO font mine de ne pas le comprendre.Je suis sincèrement attristé par leur refus répété d’entendre raison.C'est assez scandaleux également.