Jugement scandaleux en Italie autour de la caricature antisémite de Fiamma Nirenstein

Publié le par danilette

Le 13 mars 2008, le journal italien, il Manifesto (communiste, notez aussi le partenariat avec le Monde Diplomatique) publiait en première page une horrible caricature du dessinateur Vauro, sur Fiamma Nirenstein qui se présentait sur la liste du parti de Berlusconi. Le journaliste Peppino Caldarola, qui en a encore plus de mérite car opposant à Berlusconi, a pris la défense de Fiamma Nirenstein en écrivant que cette caricature équivalait à l'injure "sale juive", Vauro a porté plainte pour diffamation et au bout de 4 longues années, un juge italien a décidé que cette caricature était une satire et ne pouvait pas être critiquée, par conséquent, le courageux Peppino Caldarola est condamné à payer 25 000 euros à Vauro ! Je traduirai demain d'autres réactions dans la presse italienne, à suivre donc... Voici d'abord la réaction de Fiamma Nirenstein.

 

Quelle est la situation de l'antisémitisme en Italie, à la veille de la journée de la mémoire ? Fiamma Nirenstein

http://www.fiammanirenstein.com/articoli.asp?Categoria=6&Id=2795

J'éprouve douleur et amertume en voyant le jugement d'il y a quelques jours qui inverse la réalité et condamne Peppino Caldarola, qui a essayé de défendre la vérité et qui acquitte l'auteur d'une caricature me décrivant avec une apparence monstrueuse, un nez crochu typique de l'iconographie antisémite et sur ma poitrine, à la fois l'étoile de David et l'emblème fasciste. 

 

Je me réfère à la caricature de Vauro sur la première page du journal il Manifesto  le 13 mars 2008 pendant la campagne des élections parlementaires. A l'époque, Peppino Caldarola avait écrit un article critiquant cette caricature. Il vient d'être condamné à payer 25 000 € à Vauro pour diffamation.

 

Nous parlons d'une caricature qui a été reprise au fil des années sur de nombreux sites antisémite et négationniste qui reçoivent en substance aujourd'hui l'autorisation légale de me représenter avec ses symboles qui nous ramènent à une époque sombre, m'exposant à la haine et à des conséquences personnelles extrêmement dangereuses.

Regardez ce lien et dites-moi si ce n'est pas une caricature antisémite ?

À l'époque j'avais reçu des gestes de solidarité et d'affection de très nombreuses personnalités et institutions, au niveau national et international y compris de l'Anti-Defamation League.

 

Ce jugement adopte un double standard : la caricature satirique de Vauro est légitime alors que le commentaire satirique de Caldarola qui le critique est illégitime.

 

Tout cela est d'autant plus préoccupant que nous nous trouvons au moment où nous allons célébrer la journée internationale de la mémoire de l'holocauste avec de nombreuses cérémonies contre l'antisémitisme.

 

Je vous invite à lire l'article de Pierluigi Battista paru dans le Corriere della Sera sur cette décision scandaleuse.

Fiamma Nirenstein
Vice-présidente de la Commission des Affaires étrangères
Présidente du Comité d'Enquête parlementaire sur l'antisémitisme
Chambre des Députés italienne
Présidente, Conseil international des parlementaires juifs 

Solidarietà


Voici, lien une réponse à un courrier d'un lecteur juif de l'Unità (parti communiste) qui lui reprochait à l'époque d'être dans une liste où figurait deux personnes nostalgiques du fascisme 

Cher Lello, quand vous dites que cela ne suffit pas de dire "je suis antifasciste", vous avez raison. Mais quand moi je le dis : j'ai passé ma vie à défendre Israël et à défendre les droits de l'homme, ma fidélité au judaïsme s'est largement manifestée dans mon combat contre le terrorisme, j'ai écrit une grande quantité d'articles et de livres de témoignages pour réveiller le monde sur la vérité de la vie en Israël et des Juifs, j'ai écrit et témoigné contre l'antisémitisme à ma manière, j'ai défendu les dissidents du monde musulman et quand je voyage je dois être protégée parce que je suis menacée par des terroristes fascistes et islamistes, est-ce que cela ne mérite un peu de respect ?

C'est vraiment honteux que vous m'attaquiez comme cela en dépit de la vérité. Si dans une liste de milliers de personnes, il se trouve un nostalgique du fascisme qui pourtant s'est rétracté, c'est grave, mais est-ce que cela fait de moi une fasciste ? Il me semble que ce parti est l'unique qui a défendu Israël et l'alliance italienne avec les États-Unis face à une vague folle d'antisémitisme et d'antiaméricanisme, de gauche. Est-il faux que la gauche, en dépit de la vérité, indifférente au droit à la vie et l'existence de l'État des Juifs, trouve des justifications à ses ennemis les plus extrêmes y compris le Hamas et le le Hezbollah ? Est-il faux qu'elle a accusé Israël de crimes de guerre alors que le Hezbollah et le Hamas prenait comme cible la population civile en utilisant sa population comme boucliers humains ? 

J'ai choisi le parti politique qui défend le mieux la lutte contre le terrorisme, qui défend le mieux la liberté, la culture des droits humains, la démocratie, les Juifs et Israël aujourd'hui et par conséquent, le vrai chemin vers la paix.

Cependant je tiens à préciser que ma candidature comme celle d'autres est sur une base proportionnelle dans le parti du peuple de la liberté [PDL].

Hier, la droite était notre ennemi, aujourd'hui ce n'est plus comme ça. S'il y a encore deux personnes qui se disent nostalgiques à l'intérieur du parti du Peuple de la Liberté, elles seront marginalisées par leurs propres erreurs. La gauche manifestera d'autres discriminations contre l'amérique et contre Israël, elle ne voudra pas et elle ne saura pas, avec ses promesses de paix qui masquent seulement une volonté d'apaisement, combattre le terrorisme et la campagne de haine contre les Juifs, qui depuis la seconde intifada, a envahi le monde.

Alors, réfléchissez et surtout n'offensez pas les gens qui consacrent leur vie à défendre la démocratie et s'y consacrent complètement, comme il me semble que je l'ai fait durant toutes ces années. Cordialement, Fiamma

Peppino Caldarola                                                               Fiamma Nirenstein

lire aussi : "J'ai critiqué Vauro et un juge m'a condamné", Peppino Caldarolauge m'a condamné"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article