Juifs, "détrousseurs de civilisations"... Arnold Lagémi

Publié le par danilette

Juifs, « détrousseurs de civilisations ! » L’allégorie donne parfois du « lustre » à l’infâme !

Dans la tradition ésotérique juive, on explique la « nécessité » de l’exil par la volonté d’Israël de récupérer des parcelles de vérité que le Peuple aurait égarées ou qui se seraient perdues lors  d’incidents  divers.


 

Mon propos n’est pas de disserter sur la Kabbale (je n’en suis pas capable !)  Mais de faire observer que certaines « habitudes de vie  ou de pensée » qui, à priori semblent éloignées des référents juifs, connus et reconnus, sont néanmoins d’Israël, si l’on sait débusquer les chemins de traverse qu’emprunte, parfois, la vérité !


 

 

Selon l’amplitude des convictions, et, en fonction de  la source référencée,   historique ou théologique,  la haine anti-juive présentera toujours  le Judaïsme,  soit,  comme auteur  de divers larcins,  opérés au préjudice des civilisations voisines. On prétendra, par exemple, que les Hébreux ont pillé le Code d’Hamourabi qui contiendrait les Dix Commandements ou que les Juifs ont découvert « l’amour d’autrui » grâce à Jésus ! Etc…


 

Si les lecteurs le souhaitent, je répondrai à ces divagations par le  détail mais, ailleurs ! Ou  ils seront désignés comme « voleur de terres », attribut que n’employa pas de Gaulle dans sa conférence de presse en 67 mais qu’il laissa  entendre en évoquant des conditions d’acquisition, « plus ou moins justifiables »  Et,  très souvent, les deux griefs seront indissociables.

Lire la suite sur http://www.arnoldlagemi.com/?p=6360

Publié dans Monde juif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article