L'administration américaine aurait discrètement suspendu l'aide militaire à l'Egypte

Publié le par danilette

http://www.thedailybeast.com/articles/2013/08/19/senator-obama-administration-secretly-suspended-military-aid-to-egypt.html : Senator: Obama Administration Secretly Suspended Military Aid to Egypt

The U.S. government has decided privately to act as if the military takeover of Egypt was a coup, temporarily suspending most forms of military aid, despite deciding not to announce publicly a coup determination one way or the other, according to a leading U.S. senator.


Le site The Daily Beast a assuré que l'aide américaine à l'Egypte avait été"interrompue en secret" par l'administration Obama. Un collaborateur du sénateur démocrate Patrick Leahy, responsable de la sous-commission supervisant l'aide aux pays étrangers, a confirmé que le transfert de l'assistance militaire à l'Egypte avait été arrêté. "C'est une pratique actuelle, pas forcément une politique officielle, et il n'y a pas d'indices sur la durée" de cette interruption, avait indiqué ce collaborateur.

Le gouvernement américain a formellement démenti avoir suspendu cette assistance. Ce "n'est pas un robinet" que l'on peut ouvrir ou fermer, a fait valoir un porte-parole de la Maison Blanche. Elle est "fournie de façon épisodique, par tranches". Sa collègue du département d'Etat a enfoncé le clou peu après. "Toutes les informations affirmant le contraire sont tout simplement fausses", a-t-elle martelé. En plus de l'assistance militaire, l'Egypte reçoit chaque année 250 millions de dollars d'aide économique.

Hazem El-Beblaoui a dit regretter les actuelles tensions entre son pays et Washington. "Il y a beaucoup d'incompréhension et je suis sûr que le temps passera et sera bénéfique" à l'Egypte et aux Etats-Unis, a dit le responsable. A l'instar de la diplomatie américaine qui refuse de parler de "guerre civile" en Egypte, le premier ministre égyptien a également assuré "ne pas craindre une guerre civile" dans son pays, lequel avance "dans la bonne direction".

Les Européens, dont les ministres des affaires étrangères se réunissent, mercredi, hésitent également à suspendre une partie de leur aide financière, ou de remettre en cause des accords dans le domaine de la défense et de la sécurité. Source 

Publié dans Egypte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article