L’Autorité palestinienne : une place usurpée, Hélène Keller-Lind

Publié le par danilette

LIRE L'ARTICLE SUR WWW.RESILIENCETV.FR
http://www.resiliencetv.fr/?p=8116

 L'attitude des uns et des autres vis-à-vis de l'Autorité palestinienne est très parlante, mais on voit que la France n'y est pas à son avantage.

  L'Autorité palestinienne et les Palestiniens sont au cœur des préoccupations de maint pays, non pas parce qu'ils le valent bien, mais parce qu'ils sont passés maîtres en matière de manipulation. Le Canada, l'Allemagne ou les États-Unis jouent franc jeu. La France préfère le double langage…

L'Autorité palestinienne : une place usurpée dans le chœur des nations

Cette jeune femme marocaine, professeur de français, qui avait suivi son mari en poste culturel en Israël, avait eu fréquemment l'occasion de croiser des Palestiniens. Son verdict : ils réclament tout le temps, ils pensent que tout leur est dû…ils sont insupportables…

Une diplomate française, elle, en arrive à la même conclusion. Parce qu'elle ne supporte pas les assistés, ceux qui ne font rien et quémandent bruyamment sans le moindre scrupule…

C'est que les dirigeants palestiniens, la nomentaklura locale, héritière d'un système féodal, pas l'homme de la rue ou des champs, ont été très mal élevés…Une fois mis en place leurs mythes et leur imagerie de victimes innocentes « occupées » – encore faudrait-il que l'on utilise ce mot à bon escient -, « colonisées » – même remarque – « discriminées » – idem -, « réfugiés » – non pas à vie mais pour l'éternité et dont les ascendants n'ont dû vivre que 2 ans dans cette région avant leur départ, volontaire ou pas, un statut invraisemblable - ils ont réclamé partout des fonds pour assurer leur train de vie en se moquant comme d'une guigne de leurs administrés.

Des corrompus qui ont détourné allégrement les subsides internationales, se contrefichant de leurs administrés, le symbole Souha Arafat…

C'est d'ailleurs cette attitude et leur corruption érigée à l'état de système, qui ont valu, après tout, au Hamas, – qui, à leur différence, avait créé des dispensaires et des organismes caritatifs, mais n'en reste pas moins islamiste version terroriste – d'arriver au pouvoir après des élections dans la Bande de Gaza,…non pas que la corruption n'y existe pas, mais elle y est sans doute moins endémique et moins ostentatoire..

On se souvient que Souah Arafat a largement de quoi vivre en veuve très joyeuse…Elle avait dû quitter la France à la hâte parce que une enquête avait été ouverte sur l'origine des sommes énormes qu'elle recevait tous les moishttp://www.aujourdhui.ma/edition-speciale-details263.html pour aller s'établir en Tunisie où elle se rendit si insupportable qu'elle dut partir à nouveau à la hâte. Pour Malte, dans un premier temps…et il y a de savoureuses histoires de « crêpages de chignon » d'épouses de potentats arabes à ce sujet…http://elkhadra.over-blog.com/article-33253327.html Depuis…elle serait revenue à Paris dans la discrétion entend-t-on. Mais peu importe, ce qui compte c'est qu'elle mène toujours un train de vie décadent. Grâce…à notre argent.

Argent de la communauté internationale détourné, manipulation du Palestinien de base devenu chair à canon

Quand ont lit que c'est « avec l'argent de l'OLP, » qu'elle se serait fait la malle de luxe, il y a de quoi rire…Cet argent est celui de la communauté internationale – du contribuable français y compris – qui avait été versé généreusement, presque sans compter, et sans en vérifier l'utilisation, pour aider le Palestinien christique que les publicitaires nous avaient vendu mais qui allait directement dans les poches de dirigeants corrompus. D'où une certaine misère du Palestinien de base devenant ainsi aisément de « la chair à canon » ou plus exactement un candidat à l'attentat suicide à qui on promettait une vie meilleur au Paradis d'Allah – avec vierges renouvelables, etc. -

D'ailleurs une partie de cet argent était détourné pour financer le terrorisme de diverses manières, y compris par une éducation à la haine au sens large – utilisation des médias officiels, discours, etc. au-delà des manuels scolaires…- Qui, hélas, perdure aujourd'hui…

Millions versés à l'Autorité palestinienne, fabrique d'assistés et de haine anti-israélienne et antisémite

Quelques chiffres édifiants : les USA ont donné à l'Autorité palestinienne 900 millions de $ au cours des 2 derniers mois, plus une rallonge dont le montant n'a pas été spécifié, ce qu'annonçait le 9 novembre dernier le porte-parole du Département d'État, Philip J. Crowley….Quant à l'Europe, elle leur a donné, selon son rapport d'exercice :

« 309 millions d’euros au total pour couvrir les dépenses récurrentes de l’Autorité palestinienne (administration et services palestiniens, coûts non salariaux des ministères sociaux, système de protection sociale palestinien, fourniture de services publics essentiels – notamment énergie et eau – et arriérés de paiements au secteur privé). Il a égale ment couvert l’assistance technique et l’équipement dans des secteurs clés pour le plan palestinien de réforme et de développement et le développement des infrastructures publiques. À Jérusalem-Est, comme en 2007, l’assistance communautaire a servi à soutenir des initiatives sociales. En outre, la Commission a continué à soutenir l’UNRWA – Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine, réfugiés au statut héréditaire et ….- avec une contribution de plus de 75 millions d’euros. Un autre pro gramme en cours est le partenariat pour la paix, qui vise à restaurer la confiance mutuelle par le biais de mesures de réconciliation. Au total, les ressources dégagées pour la population palestinienne en 2008 se sont élevées à 498 millions d’euros. »

Par ailleurs, dans un document de suivi de la Conférence des Donateurs – à la seule Autorité palestinienne, le reste du monde n'ayant pas su capter cette générosité…- on lit : « le président et les coprésidents se félicitent de constater à la fois que les Palestiniens ont mené des réformes au-delà de leurs engagements (en particulier dans les domaines de la sécurité, de la politique budgétaire et de la transparence) et que les donateurs ont transféré des montants supérieurs aux sommes promises : plus de 3 milliards de dollars au total, dont 1,8 milliard d’aide budgétaire, et environ 700 millions d’aide humanitaire et 600 millions d’aide-projet. »

Quant à la contribution de l'Agence Française pour le Développement, elle se monte à 180 millions d'€ pour ses dix ans d'activités dans les Territoires palestiniens. Ce sont 200 personnes qui ont été invitées à Ramallah – pas le Palestinien de le rue, bien évidemment et à nos frais – pour marquer l'occasion. Avec un cadeau supplémentaire de 4 millions d'€… à moins que cela ne soit compris dans les 180 millions. Difficile de s'y retrouver aisément dans tous ces paiements affluant de tous côtés…

De l'argent européen sert à la promotion de la haine anti-israélienne et antisémite tous azimuts

Et qui vérifie de quelle manière est utilisé cet argent ? Ou comment ? On ne trouve pas grand chose sur ces points. Si ce n'est que l'AFD verse des fonds pour des projets concrets « dans les secteurs de l’eau, du développement municipal et local, de la santé et de l’appui au secteur privé ». Encore que…en effet, la manière dont sont attribués les marchés n'est sans doute pas d'une grande transparence…ni à qui ils profitent – le patron, ami de… ou le maçon … -

D'ailleurs, il est tragi-comique de voir que des sommes non précisées sont allouées pour « le partenariat pour la paix… » par l'UE…Alors que, justement, l'Autorité palestinienne dépense beaucoup pour l'enseignement de la haine anti-israélienne et antisémite au sens le plus large. Car si Israël est effacé des manuels scolaires, s'ils enseignent aux enfants palestinien qu'Israël doit être rayé de la carte http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=122 et que cela constitue un devoir islamique, ou si on y lit des ignominies qualifiant les « sionistes » de voleurs et d'assassins, etc.http://www.palwatch.org/STORAGE/special%20reports/SchoolBooks_English_Final_for_web.pdf#page=18   entre autres incitation à la haine et au Jihad, cela ne se limite pas à cela.

La télévision officielle palestinienne, le quotidien officiel palestinien, Al Hayat Al Jadida charrient ce même racisme, ces mêmes appels à la haine et à la violence… d'une manière systématique. Les travaux de Palestinian Media Watch sont tout à fait édifiants à cet égard - on trouve des articles traduits en français sur le site en tapant « français » dans la fenêtre recherche de palwatch.org / - et l'on trouve aussi des articles sur le sujet traités par MEMRI – qui se spécialise moins sur les Palestiniens et plus sur le monde arabo-musulman en général et existe en français - 
LIRE LA SUITE 


Publié dans Arabes palestiniens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article