L'Égypte, affirme Mohamed Morsy, respectera ses engagements internationaux et les traités qu'elle a signés

Publié le par danilette

 

http://www.un.org

Le Président de l’Égypte, Mohamed Morsy, à la tribune de l'Assemblée générale des Nations Unies. Photo: ONU/Marco Castro


26 September 2012 – S'exprimant pour la première fois devant l'Assemblée générale des Nations Unies, M. Morsy a rappelé qu'il était le premier Président égyptien élu démocratiquement, après une révolution pacifique, ce qui lui confère « une vraie légitimité ».

 

La nouvelle Égypte, a-t-il dit, est déterminée à conserver le statut qui a toujours été le sien sur le plan international et à assumer son rôle dans la recherche de solutions aux nombreux problèmes du monde, notamment la question de Palestine.

 

Les Palestiniens méritent de vivre dans la liberté et la dignité et « il est honteux que le monde libre accepte, quelles que soient les justifications avancées, qu'un membre de la communauté internationale continue de dénier ses droits à une nation qui attend son indépendance depuis des décennies », a affirmé M. Morsy.

 

À cet égard, il a lancé un appel à « l'arrêt immédiat de la colonisation, des activités de peuplement et des modifications apportées à l'identité de Jérusalem occupée » et assuré que l'Égypte appuierait « toutes les démarches que la Palestine déciderait d'entamer à l'ONU ».

 

Il a en même temps affirmé que l'Égypte respecterait les accords internationaux et les conventions qu'elle a signés. « Je le dis haut et fort à ceux qui s'interrogent » sur ce point, a-t-il clamé. LIRE LA SUITE

 

Publié dans Onu - Ong

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article