L'Egypte encore éloignée du chemin de la liberté, déclare le jeune et courageux dissident égyptien Karim Amer

Publié le par danilette

 

http://advancinghumanrights.org/news/egypt_still_far_from_freedom

L'Égypte encore loin de connaître la liberté

Alors que la plupart des pays occidentaux ont applaudi les élections en Égypte, Kareem Amer, le célèbre dissident égyptien, a refusé de reconnaître le processus électoral et même d'y participer.

Dans une interview accordée à CyberDissidents.org, Amer déclare :  "ça m'est égal que les pays occidentaux se réjouissent des élections, moi je vis en Égypte et je sais ce que les gens pensent ici". Quand on lui demande pourquoi il n'a pas voté malgré toutes ses années de sacrifices  pour libérer l'Égypte de la dictature de Mubarak, Amer répond "qu'il a donné sa part durant les cinq années qu'il a passé en prison".

"L'Égypte n'est pas libre comme nous l'imaginons", déclare Amer. "Un pays qui poursuit ceux qui expriment leurs opinions et les oblige à fuir ou à se cacher n'est pas le pays libre auquel on aspire.  L'Égypte a été prise en otage à cause de la collaboration entre les islamistes et l'armée égyptienne", dit-il. Il ajoute : "il n'y a pas eu de processus démocratique comme on le prétend, il s'agit plutôt d'un stratagème à bon marché pour donner une légitimité à l'armée et aux islamistes".

Il ajoute : "Comment pourrais-je aller voter en étant menacé de mort sans que l'État ne fasse rien pour me protéger ? Comment pourrais-je voter quand je vois des électeurs  qui croient que la démocratie signifie le pouvoir de prendre n'importe quelle décision,  même la décision de tuer quelqu'un ?"

 Adapté par Danilette


 

Lire : 

La jeune femme, qui se définit comme «individualiste et athée», se présente sur son compte Facebook comme la petite amie de Karim Amer, un blogueur alexandrin condamné en 2007 à quatre and de prison.

Karim Amer et Aliaa Elmahdy qui a défrayé la chronique en posant nue sur son blog...


      © http://danilette.over-blog.com

 

Publié dans Egypte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article