L'espoir, Brigitte ULLMO BLIAH

Publié le par danilette

lire l'article sur le site http://www.parolevolee.com

L'ESPOIR

Brigitte ULLMO BLIAH*



L'espoir, ce n'est pas seulement le titre d'un livre de Malraux. C'est aussi le nom de l'hymne national israélien, hymne que toute une partie du public demande à modifier parce qu'il est question du l'âme du peuple juif et du retour à Sion.

Hier soir à Jérusalem le public a chanté l'hymne national à la fin de la réunion organisée par ''IM TIRZU''.

Un des organisateurs, le Dr Emmanuel Navon a expliqué que cela parait un peu ''ringard'', car cette habitude a été abandonnée.

Le nom IM TIRZU fait référence à l'action de Théodore Herzl, lui qui a écrit ''l'Etat Juif'' -et non l'Etat des Juifs comme se plaisent à le traduire des falsificateurs* Le mouvement IM TIRZU se situe dans la bonne tradition juive du ''alt neue'' : vieux- nouveau : une chanson qui parle d'espoir ne se démode pas.

Ce n'est pas un hasard si ce que nos ennemis veulent nous arracher c'est précisément l'espoir. L'espoir de pouvoir enfin, retournés dans notre pays, construire jour après jour en paix notre propre identité de peuple juif .

C'est pour mener ce combat que quelques étudiants israéliens ont décidé de se révolter .

Ils organisent des fêtes à l'occasion du yom Haatsmaout dans les universités, alors que les étudiants n'organisaient ce même jour que la commémorations du deuil des arabes. Ils ont révélé les actions de l'association ''new Israël fund'' qui ont notamment aidé à la réalisation du rapport Goldstone destiné à déligitimer l'Etat d'Israël sur la base de mensonges.

Il y a de cela seulement quelques jours à l'initiative de IM TIRZU se tenait une réunion avec tous les directeurs d'universités et le ministre de l'éducation afin de modifier les programmes des universités qui diffusent un enseignement résolument post sioniste.

En un mot, IM TIRZU lutte pour la préservation de l'Etat juif, pour que le peuple croie en lui-même et en ses propres valeurs. Ouzi Dayan général de l'armée israélienne est venu soutenir le mouvement et a expliqué que les intérêts de la défense nationale exigent que les dirigeants soient des sionistes qui prennent leurs décisions à Jérusalem et non à Washington. Il a aussi réaffirmé que l'avenir du pays repose autant sur l'éducation de nos propres valeurs que sur la défense.

Le mouvement IM TIRZU a décidé de devenir un grand mouvement. 

Grâce au Dr Emmanuel Navon et au Pr Elias Sarfati il demande au public francophone de se joindre à lui. En effet les juifs qui ont fait leur alyah par idéal sont particulièrement sensibles à la nécessité de préserver le caractère juif de l'Etat.

C'est pour vivre dans un Etat juif que nous avons accompli cet acte de liberté qu'est la alyah. Nos efforts ne sauraient se limiter à une intégration réussie.

Encore faut il participer au combat qui se livre aujourd'hui pour que l'Etat d'Israël poursuive l'histoire et le destin extraordinaires du peuple juif.

Le livre de Malraux parle d'un combat : à juste titre : la préservation de l'espérance est un combat . A chacun d'entre nous de se mobiliser . Il y a urgence.

*Voir à ce sujet l'excellent livre de Georges Weisz: ''Théodore Herzl, une nouvelle lecture.''

*Brigitte ULLMO-BLIAH est Avocate à Jérusalem


voir les vidéos :

"Im Tirtsou" sous-titrée en français

"Im Tirtsou" clip original sur le compte du mouvement Im Tirtsou

voir le site :

 


Publié dans Israël

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article