L'Iran et sa marionnette le Hamas, Mélanie Phillips

Publié le par danilette

Sur le blog de Mélanie Phillips :

http://www.spectator.co.uk/melaniephillips/6424664/hamass-iranian-puppeteer.thtml

 

Pour ceux qui croient naïvement que le moyen de désamorcer la menace islamiste dans le monde est d'abord de résoudre le conflit israélo-palestinien, voici une preuve supplémentaire, dont n'auront besoin que les personnes sans clairvoyance, sur la façon dont les Palestiniens sont contrôlés par les forces du Jihad.

Pour la troisième fois, des armes iraniennes destinées au Hamas dans la bande de Gaza pour attaquer Israël, ont été interceptées, cette fois au Nigeria. Selon le journal Ha’aretz, les Services secrets du Nigeria ont annoncé qu'ils avaient intercepté 13 containers d'armes provenant d'Iran et d'après des sources de la Défense israélienne il s'agit sans doute d'une nouvelle route d’acheminement de la contrebande entre l'Iran et le Hamas à Gaza. Des lance-roquettes, des grenades et autres explosifs, camouflés comme matériau de construction ont été saisis dans le port de Lagos après avoir été déchargés d'un navire iranien.

Beaucoup d'occidentaux, y compris je crois, ceux qui ne sont pas hostiles à Israël mais sont seulement indifférents, ne parviennent pas à comprendre que la principale raison de l'impasse israélo-arabe est le fait que les Palestiniens ont toujours été contrôlés par des acteurs étatiques tirant les ficelles. Le marionnettiste en chef actuel est l'Iran aidé par son allié dans l'infamie, la Syrie.

Cela est d'autant plus étonnant que le Hamas, mouvement musulman sunnite, est de mèche avec l'Iran chiite, alors qu'ils sont théologiquement des ennemis jurés.

 Zainab Rashid, une Palestinienne réformiste en fait l'analyse dans un article important qui devrait être largement diffusé, elle écrit sur le site arabe libéral Aafaq:

"Ce qui existe est un conflit israélo-arabe, pas un combat comme les média du front de résistance le revendiquent continuellement. Les dictatures arabes utilisent ce conflit ... comme un prétexte [pour éviter des réformes] chaque fois que des questions se posent en matière de démocratie, de pluralisme, et de changement de gouvernement. Telle est la vérité, corroborée par beaucoup de preuves.

La preuve la plus convaincante réside dans les tentatives de ces régimes de faire un usage mensonger et brutal de la cause palestinienne et de manipuler certains Palestiniens dans le but de générer des litiges. Ils ne manquent pas une occasion de saboter les efforts de paix, comme nous l'avons vu au début de la dernière ronde de négociations israélo-palestiniennes, lorsque le Hamas a reçu la directive des régimes syrien et iranien qui le contrôlent, de perpétrer deux attaques en Cisjordanie, peu de temps avant la première session de pourparlers de paix, avec l'intention de saper les négociations. C'est ce que toutes les dictatures ont fait au cours de l'histoire de ce conflit afin d'empêcher sa résolution.

Si nous voulons mettre fin à cette lutte, nous devons arrêter d'islamiser la cause [palestinienne] en interprétant les évènements [actuels], selon ce qui est écrit dans les textes religieux ... Comment peut-on résoudre cette lutte alors que les gens, en s'appuyant sur les textes sacrés, croient encore avec profonde conviction qu'elle continuera jusqu'au Jour du Jugement, lorsque les arbres et les rochers appelleront les Musulmans pour qu'ils viennent tuer les juifs qui se cachent derrière eux ? "

En d'autres termes - comme je l'ai déjà dit - ceux qui pensent que résoudre le conflit israélo-palestinien aidera à vaincre l'Islam radical font une analyse à l'envers. Le conflit israélo-palestinien ne pourra être résolu que si l'islam radical est d'abord vaincu.
Zeinab Rashid poursuit en disant une chose encore plus importante :

"Aujourd'hui, neuf ans après l'attentat terroriste du 11 septembre, le nombre de condamnations contre ce crime dans le monde musulman n'a pas encore atteint le nombre de condamnations exprimées dans le monde entier contre le projet de brûler le Coran du révérend Terry Jones. L'initiative du révérend Terry Jones a révélé la différence entre le ton hésitant et embarrassé de la condamnation musulmane [du 11 septembre] ... et la sévère condamnation exprimée par le monde entier [contre le projet de Terry Jones] ...

"Jusqu'à présent, aucun dirigeant musulman important et populaire n'a osé déclarer que le chef des terroristes, Oussama ben Laden, ou que les auteurs de ce crime, sont des hérétiques. La raison en est qu'ils agissent selon le jihad al- Talab [la guerre sainte contre les infidèles sur leur propre sol], qui est considéré comme une obligation qui incombe à tous [les musulmans], mais qui, si elle est menée par certains, exonère les autres Musulmans... En quelque sorte, le crime du 9 septembre a été perpétré par des représentants de tous les musulmans.

En quelque sorte, selon la Charia, ceux qui ont commis le crime du 9 / 11 étaient de meilleurs musulmans que les cheikhs musulmans dits modérés. Le problème réside dans le fait qu'il n'y a pas d'Islam modéré par rapport à un Islam extrémiste. En réalité, celui qui se considère comme un modéré n'a pas de pouvoir, pas d'argent ni de matériel pour mener à bien les actions qui peuvent être effectuées par un extrémiste qui possède pouvoir et argent...

... "La violence est à la base de l'Islam. Toute tentative de prétendre que la violence n'a pas de racines dans l'Islam, et que l'Islam a été propagé par la douceur et la tolérance, est une tentative de transformation des textes religieux ..."

J'espère que cette femme est bien protégée. Quel courage !
Sans l'ombre d'un doute, elle met sa vie en danger en parlant de ces vérités.
Dans nos pays de liberté, les libéraux gâtés et frivoles ne sont même pas capable de l’écouter et c’est honteux !

Adapté par Danilette

 


Lire l'ITW de Zainab Rashid : "The Islamization of the Palestinian Cause is an Obstacle to Its Resolution", traduit par MEMRI

 



 

 

Publié dans Iran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article