L'identité juive d'après Josy Eisenberg

Publié le par danilette

C'est quoi être juif ? Et bien c'est appartenir à un peuple qui a un destin singulier et c'est schématiquement être membre du "Peuple élu". Alors le "Peuple élu" c'est un concept qui n'est pas extrêmement simple à comprendre ni à expliquer. Je cite souvent cette phrase de Tristan Bernard qui disait : « Peuple élu, Peuple élu, un peu en ballottage tout de même » et donc c'est quand même le sentiment d'appartenir à un peuple singulier dans lequel le quotidien et l'histoire sont intimement imbriqués avec la métaphysique.

Le Peuple élu, qui est un concept souvent mal interprété, est considéré par les non-Juifs quelquefois comme l'expression d'une prétendue supériorité, ce qui n'est absolument pas le cas. Je ne me sens pas supérieur aux non-Juifs, je me sens tout simplement plus heureux d'être Juif. André Néher a écrit un livre qui s'appelle : « Le Dur Bonheur d'être Juif », être juif, c'est souvent un dur bonheur et je pense quelquefois avec émotion, mes grands-parents sont morts à Auschwitz, je pense que il y a du avoir des moments où les Juifs, en entrant dans les chambres à gaz, maudissaient ce « dur bonheur d'être juif ». Mais il n'en reste pas moins que quels que soient les avatars de l'histoire, je considère que d'avoir la tradition et le patrimoine que nous avons et je dirais d'une certaine manière, la double culture que nous avons nécessairement, fait de nous des êtres complexes, quelquefois déchirés, mais en tout cas d'une richesse incomparable. Il y a un proverbe yiddish qui dit "chver tsu zayn a yid", c'est difficile d'être juif, mais je pense que c'est quand même très intéressant de l'être.


 

Publié dans Monde juif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article