L'Iran met en cause l'essence même du projet sioniste

Publié le par danilette

par Daniel Gordis pour la revue Commentary, mois, d'octobre 2010 Titre original : The Other Existential Threat
Traduction: Objectif-info Lire l'article directement sur le site 
On a pris connaissance simultanément au mois d'août de deux informations nouvelles relatives aux ambitions nucléaires de l'Iran. D'abord, ce pays a mis en route son premier réacteur nucléaire. Ensuite, selon une fuite délibérée via le New York Times, l'administration américaine aurait abouti à la conclusion que l'Iran était à au moins un an du "saut technologique" indispensable pour mettre au point une arme nucléaire opérationnelle, et que la Maison Blanche avait réussi à convaincre Israël que la menace n'était pas imminente.
L'information relative au réacteur donnait une idée de la résolution que mettait l'Iran à poursuivre ses ambitions. L'histoire du "saut qualitatif" en disait long sur la volonté des Etats-Unis de ne pas considérer la mise en route du réacteur iranien comme une crise requérant une attention urgente et déterminée. En dépit de l'impression donnée par l'article du Times que les dirigeants d'Israël étaient parvenus à conserver leur sang-froid malgré l'imminence du danger, les deux informations du mois d'août ont accru indiscutablement le sentiment qu'une action contre l'Iran était inévitable et que les israéliens n'étaient pas délivrés de la charge écrasante d'avoir à mener l'action par eux-mêmes.

Publié dans Iran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article