L'ITW de Bat Ye'or par Francesco Borgonovo, le 26 février

Publié le par danilette

Sources : 

  1. http://www.informazionecorretta.it/main.php?mediaId=16&sez=120&id=38666
  2. http://www.libero-news.it/news/678165/Oriana_Fallaci_e_il_destino_dell_Europa___Aprire_agli_immigrati__Un_suicidio_.html

Grande, grandissima Bat Ye'or ! Grande, très grande Bat Ye'or qui a été interviewée le 26 février sur le journal Libero par Francesco Borgonovo.

 Oriana (Fallaci) avait raison, l'Europe risque le suicide 

 


Bat Ye'or est une des voix qui nous mettent en garde en nous disant que "le roi est nu". Nous conseillons à ceux qui n'ont pas encore lu ses livres de le faire. Voici l'interview : 

Si aujourd'hui nous parlons d'Eurabia et si nous connaissons les dangers liés à cette réalité, c'est grâce aux prophéties de Fallaci. Mais  grâce aussi au travail de Bat Ye'or*, la grande experte de l'islam (comme la définissait Oriana dans son livre "La Force de la raison") qui a diffusé l'ouvrage justement intitulé "Eurabia". Juive d'origine égyptienne, Bat Ye'or vit en Europe, d'où elle observe aujourd'hui avec appréhension l'incendie qui se propage au Moyen-Orient. Des masses d'immigrants se préparent à rejoindre l'Europe. Les prophéties de Fallaci sont-elles en train de se réaliser ? 

" Oui naturellement. C'est une période très difficile et dangereuse pour nous, Européens. Comme l'a dit le ministre italien Maroni, beaucoup d'immigrants ont déjà commencé à arriver à Lampedusa. J'imagine qu'il y aura une immigration de masses si l'effet domino de la révolution continue ".

Que devons-nous attendre de ces révolutions ?

" D'un côté il faut espérer qu'il puisse naître quelque chose de différent des régimes dictatoriaux qui ont existé jusqu'à aujourd'hui et que ces peuples puissent sortir de la misère, de la corruption et de l'ignorance. Mais il me semble qu'il n'y a pas de dirigeants en mesure d'unifier les espérances énormes de cette foule. Je vois tant de gens qui crient dans les rues mais il ne me semble pas qu'il y ait de pensée politique derrière. Les manifestants crient qu'ils veulent la liberté et la démocratie mais que signifient pour eux ces paroles ? Pour obtenir la démocratie, il faut une pensée, une analyse politique, il faut comprendre ce que sont les fondements de la démocratie ".

Il vous semble que les manifestants ne les comprennent pas ?

« Il me semble que ces gens ont reçu l'ordre de crier : "nous voulons la liberté et la démocratie" comme si cela pouvait descendre du ciel. Mais ce n'est pas comme cela qu'on l'obtient. Il n'y a pas de leader avec qui parler. Les seules organisations bien structurées dans la région sont les Frères musulmans et Al Qaïda. Il faut aussi considérer que la population de la Libye est très fragmentée : elle est morcelée en différentes tribus, ce n'est pas une nation homogène, les Libyens sont divisés ».

Vous pensez que les révoltes sont orchestrées par des extrémistes islamistes ?

« Je ne peux pas encore l'affirmer avec certitude. Je suis sûre que ces révolutions qui arrivent les unes après les autres avec les mêmes mots d'ordre sont organisées mais je ne sais pas par qui. Ça peut être par les Frères musulmans mais aussi par l'Iran ».

Comme vous l'avez dit, les seules organisations structurées dans cette zone sont des organisations fondamentalistes.

« Si ce sont les Frères musulmans qui ont tout organisé, ils jouent un très bon jeu. Ils se cachent derrière les foules parce qu'ils ne veulent pas épouvanter les Occidentaux. Ils font semblant de ne pas être concernés par ces révolutions, ils disent qu'ils sont pacifiques. Mais ils ne le sont pas du tout, en fait. Je trouve tout cela très triste, ces peuples demandent de l'argent, du pain, du travail, d'après vous, que vont-ils réussir à obtenir ?

Donc, il n'y a pas de base pour la démocratie.

« Regardez ce qui est arrivé à l'Irak de Saddam. Après sa chute, il aurait été possible de créer une démocratie mais cela ne s'est pas fait parce qu'il manquait les fondements. Selon moi, c'est parce que la démocratie n'est pas compatible avec la Charia. Le principe fondamental de la démocratie est l'égalité entre les personnes. Avec la Charia par exemple, il n'y a pas d'égalité entre l'homme et la femme, entre les Musulmans et les non-Musulmans. Je me demande bien ce que signifie la démocratie pour ces manifestants qui sont musulmans ? Je suis sûre qu'ils ne veulent pas abandonner la loi musulmane.

Que doit faire l'Europe pour affronter l'immigration de masse qui s'annonce à l'horizon ?

Les Européens ne doivent pas accepter une immigration supplémentaire. C'est une question de survie. Les Européens ne sont pas responsables de ce qui se passe dans les pays musulmans. Il y a 56 états musulmans ou à majorité musulmane. Les musulmans des pays en révolte doivent émigrer dans ces pays-là. L'Europe ne peut plus être une terre d'immigration, personne ne peut nous forcer à mettre en oeuvre une politique suicide à cause des révolutions qui ont lieu dans ces pays. L'Europe peut aider, bien sûr, mais ne peut pas accueillir tous les immigrants d'autant plus que nous sommes dans une période de récession économique. Nous avons nous-mêmes beaucoup de graves problèmes. Ces révolutions sont un problème du monde musulman. Les pays musulmans doivent se responsabiliser, ils ne peuvent plus en même temps demander de l'argent à l'Europe et continuer à la détester. Pour une fois, l'Union Européenne devrait avoir une position très ferme et prendre en considération les intérêts de ses propres citoyens avant de penser à aider les autres peuples au détriment des Européens ».

Quels sont vos souvenirs de Fallaci ?

« Je ne l'ai jamais rencontré personnellement, nous nous parlions toujours au téléphone. Elle m'appelait et je lui envoyais des documents. Oriana me téléphonait souvent. Elle voyait son agonie du à un cancer, comme la préfiguration de l'agonie de l'Europe. Elle aimait énormément l'Italie, son art, sa culture. Elle avait raison d'avoir peur pour son pays. Pour l'amour de son pays, elle a lutté jusqu'à la fin. Je m'en souviens comme d'une femme courageuse. Adapté de l'italien par Danilette.

*Le terme Eurabia été forgé par Bat Ye'or

    L'Europe et le spectre du califat

Eurabia, l'axe euro-arabeLes chrétientés d'Orient, entre jihad et dhimmitudeFace au danger intégriste




 

 

 

 

Publié dans Bat Ye'or

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article