L’ONU de Kadhafi, Meïr Waintrater

Publié le par danilette

L’ONU de Kadhafi

par Meïr Waintrater, Billet diffusé sur RCJ le 23 février 2011

http://www.objectif-info.com/index.php?id=1561


Nous n’avions pas besoin de voir à la télévision les gesticulations de Mouammar Kadhafi pour savoir que cet homme est fou comme un lapin. Nous n’avions pas besoin non plus de détails sur les derniers événements en Libye pour savoir quel régime dictatorial et sanguinaire le colonel Kadhafi y a établi et maintenu pendant des décennies.

Les frasques du chef d’État libyen (chez lui et lors de ses visites à l’étranger), le comportement brutal d’un de ses fils dans la ville de Genève et les prises d’otages dont on est coutumier à Tripoli (qu’il s’agisse de cinq infirmières bulgares, d’un médecin palestinien, de deux hommes d’affaires suisses ou encore d’un artiste israélien), tout cela est de notoriété publique. Certains s’en sont scandalisés. Pourtant, depuis que la Libye semble avoir cessé de jouer un rôle actif dans le terrorisme international, on a constaté dans le monde comme une indulgence coupable.

L’argent du pétrole explique beaucoup de choses. Mais cela n’explique pas tout et, bien sûr, cela ne justifie rien.

Le 13 mai 2010, la Libye a été élue au Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Le vote, à l’Assemblée générale des Nations unies, était à bulletin secret. La Libye a reçu 155 voix, sur 192 États membres. En d’autres termes, 37 États n’ont pas voté pour la Libye. Trente-sept, voilà le nombre des États qui, dans un vote à bulletin secret, n’ont pas jugé convenable de nommer la Libye de Mouammar Kadhafi au Conseil des droits de l’homme. Cela nous donne la mesure du crédit moral que mérite l’Assemblée générale des Nations unies, et du respect qu’il faut éprouver pour les résolutions de cette Assemblée générale – des résolutions que d’aucuns s’obstinent à considérer comme génératrices de droit international.

Publié dans Onu - Ong

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article