L'ONU est hypocrite: les avertissements d'Israël sont ignorés, sa légitime défense est promptement stoppée

Publié le par danilette

Traduit par observatoiredumoyenorient.blogspot.fr pour 

http://unwatchenfrancais.blogspot.fr/

UN WATCH

L'hypocrisie mise à nu: alors que l'ONU a ignoré les appels répétés d'Israël pour agir contre les roquettes du Hamas, il s'est précipité pour arrêter la légitime défense Israélienne


UN Watch publie les 20 lettres urgentes envoyées cette année par les représentants israéliens à l'ONU

GENÈVE, 22 novembre - Alors que la semaine dernière a vu se précipiter des agences des Nations Unies et des hauts fonctionnaires pour intervenir dés l'instant où Israël a commencé à défendre sa population civile contre des centaines de tirs de roquettes du Hamas, les lettres publiées par UN Watch montrent que ces mêmes personnages de l'ONU ont fermé les yeux à de multiples reprises alors qu'Israël avait plaidé pour qu'ils agissent.

L'Ambassadeur de la Russie, Vitaly Tchourkine, qui,  depuis près de deux ans maintenant, bloque toute mesure du Conseil de sécurité de l'ONU, pour empêcher le régime syrien de Bachar al-Assad d'assassiner plus de 30.000 de ses propres citoyens, s'en est pris cette semaine à "la procrastination au sujet de la bande de Gaza."

En réalité, c'est la procrastination, l'indifférence et l'inaction de la Russie et de ses alliés au Conseil de sécurité, qui ont donné le feu vert au Hamas  pour bombarder des civils israéliens et ont finalement incité la réponse tardive d'Israël.



À au moins 20 reprises cette année, le gouvernement israélien s'est tourné vers l'ONU concernant les tirs de roquettes palestiniens,
dans des lettres identiques adressées au Secrétaire général, M. Ban Ki-Moon, et au Conseil de sécurité.


Israël a exhorté les Nations Unies d'agir, ou au minimum, de s'exprimer et de condamner ces attaques.
«L'inaction actuelle pourrait faciliter demain le déclenchement d'une escalade du conflit ", a averti Israël, alors qu'il faisait montre d'une retenue étonnante, que n'a jamais montré aucun autre pays face à une attaque similaire de roquettes. Pourtant, nous ne sommes au courant d'aucune action de l'ONU suite à ces avertissements.


Les lettres constituent un acte juridique important, qui réfutent les mythes propagés par les personnalités de l'ONU, comme le juge Richard Goldstone, auteur du fameux rapport de 2009 (il s'est rétracté depuis) qui a fustigé Israël et blanchi le Hamas. Extrait d'une interview de cette année:

Yaacov Ahimeir de la TV israélienne:  "C'est peut-être une des raisons pour lesquelles le gouvernement israélien a décidé de ne pas coopérer avec votre commission. Votre commission, M. Goldstone, n'a été crée qu'après l'opération militaire israélienne, qui était un acte de représailles, pas après sept ou huit années des bombardement de civils innocents en Israël par les palestiniens. "

Goldstone:.. "... Je ne crois pas que le problème c'était les bombardements. Je ne crois pas que [il - le sujet des bombardements] avait été vraiment présenté au Conseil de sécurité par le gouvernement israélien.  Je peux me tromper mais c'est mon impression ... "


Comme UN Watch l'avait noté à l'époque, Israël a maintes fois fait appel au Conseil de sécurité   - que beaucoup dans le monde imaginent de manière absurde être dans la poche d'Israël - mais en vain. En effet, voici une grande  liste de lettres israéliennes, de 2000 à 2008, complètement ignorées par les Nations Unies.

Voici deux extraits:

Il est grand temps que le Conseil de sécurité condamne ces attaques pleinement et sans équivoque, non seulement en tant que des violations graves du droit international, mais aussi comme des menaces graves pour la paix et la sécurité régionales. 
Israël espère que le Conseil de sécurité, et tous les membres responsables de la communauté internationale condamneront, sans plus tarder,  les tirs incessants de roquettes de Gaza .

...


Israël tient l'organisation terroriste, le Hamas,  entièrement responsable de toutes les attaques lancées depuis Gaza. Israël a exercé et continuera d'exercer son droit à l'autodéfense, et prendra le cas échéant toutes les mesures nécessaires pour protéger ses citoyens.

Publié dans Onu - Ong

Commenter cet article