La caricature qui dit tout, Pat Quartier

Publié le par danilette

http://www.parolevolee.net/pv/index.php/fr/a-la-une/3-articles/689-la-caricature-qui-dit-tout.html

19 Août 2012, Pat Quartier

Cette caricature résume bien le tournis médiatique auquel les Israéliens sont soumis de façon récurrente.Va-t'on, doit-on d-énucléer les installations de la République Ayatolique ou pas?


A gauche du balancier, la boule verte mentionnant "oui" ne bouge pas (encore),  et à droite la boule rouge en mouvement signifiant-on l'aura compris- "non".


Il faut dire que l'Israélien assis  dans son fauteuil à lire le journal titrant au quotidien ""bombarder l'Iran?" est bien perplexe face au flot de nouvelles contradictoires qui l'assaillent et l'assomment pour faire croire que la guerre c'est demain... partant du principe que demain est un autre jour si proche, mais si loin quand on est accaparé par les soucis au jour le jour.


Pour le moment, les gros titres des quotidiens populaires battent leur plein.C'est tout juste si les journalistes ne donnent pas le jour et l'heure du départ des chasseurs frappés de l'étoile de David.


La population pour sa part, reçoit sur téléphone portable des test de SMS de l'armée en langue hébreue, anglaise arabe et russe, entend à tours de ville les exercices de sirènes au cas de lancers de missiles, les stands de distribution des masques à gaz aux civils par l'armée dans les centres commerciaux afficheraient "complets" au vu de la file d'attente à décourager même des retraités qui n'ont nul besoin de compter leur temps..


Bref, encore une fois,"on fait comme si". A force de crier au loup qui ne vient pas, la surprise sera (d)étonnante si elle se produit un jour.


En l'état, passée l'effervercence des aspirines  ingurgitées en raison des maux de tête dues à l'inflation de nouvelles que la population doit supporter, sans doute pourrions-nous parler au lieu et place "d'imminence" de conflit, de "drôle de guerre" ou de "désert des Tartares".


Il faut dire que les migraines sont justifiées :

  • Ne pas faire disparaître les usines nucléaires d'Ahmadinajad, c'est conforter sa volonté génocidaire déjà suffisament exaltée avec tous les risques que cela fait peser sur l'avenir d'Israel sans parler de l'étouffement progressif des petits alliés pétroliers de l'Occident et du chantage inévitable à venir dont Israel fera les frais eu égard le comportement courageux auquel ses alliés européens nous ont historiquement habitués.
  • Faire disparaître ces Centrales, c'est  provoquer des réactions en chaîne au niveau économique et militaire qui risquent d'échapper à toute maîtrise  à l'échelle planétaire.

Alors, la survie d'Israel au prix d'un chaos mondial si les Iraniens comme on peut logiquement le prévoir en rétorsion :

  • bloquent durablement l'accès au passage des tankers chargés de pétrole à l'aide de dizaines de milliers de mines maritimes.
  • s'attaquent aux pipe-line -y compris en Irak et aux pays du Golfe dont les potentats ne dorment pas tranquilles.

Nul ne peut imaginer non plus "à cause d'Israel" le degré de déchainement de l'antisémitisme de la population d'Eurabia en cas de crise économique pétroliére touchant de plein fouet son pouvoir d'achat déjà fortement écorné.

De là à ironiser au sujet des Juifs d'Europe "prêts à se mobiliser pour Israel" il n'y'a qu'un pas à franchir si cette fois, c'est l'inverse qui se produit.


Qui imagine un jour des Juifs français ravalés pour l'Alyah forcée au rang des russes et des Ethiopiens parce qu'ils n'ont pas fait l'effort de venir tant qu'il en était encore temps !


Il est vrai que nombre de leurs intellectuels se prennent pour des gens si importants que le Seigneur, ne supportant pas l'orgueil, en respect de Ses décisions prophètiques écrites de longue date pourrait n'en chercher comme dit la Bible "qu'un par famille" pour le ramener dans Sa Terre chérie.


Les autres s'évertueront à survivre dans le cadre du combat pour la défense des  "vertus républicaines" du fond de leur yéchiva toulousaine ou de leur chambre d'hôpital sous le soleil de Créteil-Soleil.

.boulesouinon3

Sources

Publié dans Iran

Commenter cet article