La charte du Hamas : rappel utile

Publié le par danilette

Les Etats-Unis, l'ONU, l'Union Européenne, la France, la Russie, l'Inde, la Chine, la Turquie etc. ont tous salué le nouveau gouvernement palestinien d'union entre l'Autorité palestinienne (OLP) et le Hamas ! C'est un scandale inoui, sont-ils tous devenus fous ? Voici quelques extraits de la Charte du Hamas dont j'ai choisi à dessein, la version de Jean-François Legrain, chercheur arabisant qui soutient la cause palestinienne ...

 

Charte du Mouvement de la Résistance Islamique - Palestine© CNRS, quelques extraits :      

Notre combat avec les Juifs est une entreprise grande et dangereuse qui requiert tous les efforts sincères et constitue une étape qui, sans nul doute, sera suivie d'autres étapes; c'est une phalange qui, sans nul doute, sera soutenue par d'autres qui, phalanges après phalanges, viendront de cet immense monde arabe et islamique jusqu'à l'écrasement des ennemis et la victoire de Dieu.

Article premier :

            Le Mouvement de la Résistance Islamique : L'islam est sa règle de vie 

 

Article deuxième :

           Le Mouvement de la Résistance Islamique est l'une des ailes des Frères musulmans en Palestine.

 

Article troisième :

            La structure fondamentale du Mouvement de la Résistance Islamique est constituée de musulmans qui ont levé l'étendard du jihad contre les Rebelles afin de purifier le pays et les humains de leurs souillures, de leurs turpitudes et de leurs iniquités.           

 

Article septième :

          le Mouvement de la Résistance Islamique aspire à l'accomplissement de la promesse de Dieu, quel que soit le temps nécessaire. L'Apôtre de Dieu -que Dieu lui donne bénédic­tion et paix- a dit : "L'Heure ne viendra pas avant que les mu­sulmans n'aient combattu les Juifs, avant que les Juifs ne se fussent ca­chés derrière les pierres et les arbres et que les pierres et les arbres eussent dit : 'Musulman, serviteur de Dieu ! Un Juif se cache derrière moi, viens et tue-le. Un seul arbre aura fait exception, le gharqad [Sorte d'épineux] qui est un arbre des Juifs" (hadîth rapporté par al-Bukhârî et par Muslim).

 

Article neuvième :

           C'est ainsi : lorsque l'islam disparaît, tout est altéré. Tels sont les mobiles [de la création du mouvement de la résistance islamique].

            Quant à ses objectifs : Combattre le Mensonge, le dé­faire et le détruire pour que règne la Vérité, que les patries soient restituées, que l'appel à la prière annon­çant l'établissement de l'Etat de l'islam soit lancé du haut de leurs mosquées, 

 

Article onzième :

            Le Mouvement de la Résistance Islamique considère que la terre de Palestine est une terre islamique waqf pour toutes les générations de musulmans jusqu'au jour de la résurrection. Il est illicite d'y renoncer en tout ou en partie, de s'en séparer en tout ou en partie : aucun Etat arabe n'en a le droit, ni même tous les Etats arabes réunis; aucun roi ni président n'en a le droit, ni même tous les rois et présidents réunis; aucune organisation n'en a le droit, ni même toutes les organisations réunies, qu'elles soient palestiniennes ou arabes. La Palestine, en effet, est une terre islamique waqf pour toutes les générations de musulmans jusqu'au jour de la résurrection

et qui donc pourrait prétendre jouir de la pleine délégation de pouvoir de toutes les générations isla­miques jusqu'au jour de la résurrection ?

            Tel est son statut selon la Loi islamique, statut identique à celui de toute terre conquise par les musulmans de vive force. A l'époque des conquêtes, en effet, les musulmans ont constitué ces terres en biens waqf pour toutes les générations de musulmans jusqu'au jour de la résurrection. 

 

Article treizième :

            Les initiatives, les prétendues solutions de paix et les conférences internationales préconisées pour régler la question palestinienne vont à l'encontre de la profession de foi du Mouvement de la Résistance Islamique. Renoncer à quelque partie de la Palestine que ce soit, c'est renoncer à une partie de la religion. 

            Il n'y aura de solution à la cause palestinienne que par le jihad. Quant aux initiatives, propositions et autres confé­rences internationales, ce ne sont que pertes de temps et activités futiles. Le peuple palestinien a trop d'honneur pour dilapider son avenir, son droit et son destin en activités futiles.

            Il faut que les ulémas, les éducateurs et les ensei­gnants, les hommes de médias et de communication, les masses d'intellectuels et tout particulièrement les jeunes des mouvements islamiques et leurs aînés s'associent à cette opération de conscientisation. Il faut introduire des changements essentiels dans les programmes d'enseignement, les épurer de toute trace de l'invasion intellectuelle qui les ont livrés aux mains des orientalistes et des missionnaires chrétiens. 

 

Article seizième :

            Il faut que l'éducation des jeunes générations islamiques dans notre région soit une éducation islamique fondée sur l'accomplissement des obligations religieuses, l'étude conscientisée du Livre de Dieu, l'étude de la tradition prophétique, la lecture de l'histoire et du patrimoine islamique dans ses sources fiables, sous la direction des spécialistes et des hommes de science. Les programmes que devra suivre le musulman auront pour fondement de lui donner une représentation saine dans les domaines de la pensée et des articles de foi. 

 

Article dix-septième :

            Dans la bataille de libération, la femme musulmane a un rôle qui n'est pas inférieur à celui de l'homme : être l'usine à hommes. 

 

Article vingt-deuxième :

           Grâce à l'argent, ils  (les Juifs) règnent sur les médias mondiaux, les agences d'informations, la presse, les maisons d'édition, les radios, etc. Grâce à l'argent, ils ont fait éclater des révolutions dans différentes régions du monde pour réaliser leurs intérêts et les faire fructifier. Ce sont eux qui étaient derrière la révolution française, la révolution communiste et la plupart des révolutions dont nous avons entendu et entendons parler de-ci de-là. 

[...] Ce sont eux qui étaient derrière la seconde guerre mondiale qui leur a permis d'amasser d'énormes profits grâce au commerce du matériel de guerre. Ils ont préparé le terrain pour l'établissement de leur Etat et ce sont à leurs instigations qu'ont été créés l'ONU et le Conseil de sécurité pour remplacer la Société-des-Nations afin de gouverner le monde à travers eux.          

 

Article vingt-cinquième :

            [Le MRI] encourage (les mouvements nationalistes) tant qu'ils ne font allégeance ni à l'Orient communiste ni à l'Occident croisé.


Article trente et unième :

            A l'ombre de l'islam, les disciples des trois reli­gions, islamique, chrétienne et juive, peuvent coexister dans la sécu­rité et la confiance. Ce n'est qu'à l'ombre de l'islam que la sécurité et la confiance peuvent se trouver, l'histoire récente et an­cienne en constituant un bon témoin.

 

Article trente-deuxième :

         Aujourd'hui, il s'agit de la Palestine et demain il s'agira d'une ou plusieurs autres régions : le plan sioniste n'a pas de limite; après la Palestine, ils ambitionnent de s'étendre du Nil à l'Euphrate. Lorsque ils auront para­chevé l'assimilation des régions jusqu'aux quelles ils seront parvenus, ils ambitionneront de s'étendre plus loin encore, et ainsi de suite. Leur plan se trouve dans "les Protocoles des Sages de Sion" et leur conduite présente est une bonne preuve de ce qu'ils avancent.

 

Article trente-cinquième :

          De même que les musulmans ont su faire face à ces invasions, planifier leurs réactions et les défaire, de même sont-ils en me­sure de faire face à l'invasion sioniste et de la défaire. 


© CNRS, Jean-François Legrain pour l'édition électronique


Que veut le Hamas ? Analyse et commentaire de la Charte du Hamas, Paul Landau *

Publié dans Arabes palestiniens

Commenter cet article