La flotille de la haine, André Nahum

Publié le par danilette

 

http://www.primo-info.eu/selection.php?numdoc=Br-919200577


Assez d’hypocrisie ! Il faut appeler un chat un chat .

Tous les soi-disant humanitaires qui s’agitent en France et ailleurs pour affréter des bateaux pour Gaza n’ont en réalité qu’un seul but que certains ont tout de même la franchise de reconnaître : provoquer Israel, le mettre en difficulté et poursuivre leur entreprise de délégitimation.

Ces militants pro-palestiniens purs et durs venus du christianisme, des milieux politiques les plus divers, du syndicalisme et d’ ONG partisanes n’ont qu’un seul but, détruire l’État des Juifs .

Car enfin quelle autre raison pourraient-ils avoir quand, sous prétexte de sentiments humanitaires, ils accourent au secours du Hamas, organisation terroriste qui enferme les Gazaouis dans un système islamiste djihadiste moyen-âgeux et qui n’a d’autre objectif et d’autre programme que la destruction d’Israél ?

Le Hamas qui maintient en captivité depuis cinq ans, dans des conditions inhumaines un pauvre garçon, Guilad Shalit capturé en territoire israélien exige pour le libérer ou à tout le moins donner de ses nouvelles, la libération de plus de mille criminels condamnés par les tribunaux israéliens dans le respect absolu des règles de la justice des pays civilisés

Que veulent-ils donc ces ennemis implacables d’Israël soutenus hélas par des renégats juifs qui leur servent d’alibi ou de faire valoir ? 

Pourquoi veulent-ils finir le travail des nazis ?

Car, ôter à Israël les moyens de se défendre face à la haine qui l’entoure et aux dizaines milliers de missiles qui sont pointés sur son minuscule territoire, n’est ce pas se rendre complice d’un nouveau génocide.?

A ne pas en douter, tous ces gens verseraient d’abondantes larmes de crocodiles, si à Dieu ne plaise, les Israéliens venaient à être massacrés, parce que les Juifs, on les aime bien morts. 

On entendrait alors ces bonnes âmes nous expliquer qu’elles l’avaient bien dit, qu’il fallait négocier avec le Hamas, ouvrir les frontières terrestres et maritimes de la bande de Gaza, qu’il fallait accepter sans négociations un état palestinien de plein exercice, c’est-à-dire disposant librement de son espace aérien et de ses frontières, habilité à construire une armée aussi forte qu’il le voudra, accepter le retour de millions de pseudo-réfugiés, se retirer sur les frontières d’avant 1967 en attendant de revenir à celles de 1948 puis 1947, c’est à dire liquider ce qui fut le rêve du peuple juif pendant deux mille ans.

Alors mesdames et messieurs les moralistes, s’il vous plaît, assez d’hypocrisie !

Soyez aussi honnêtes que vos amis du Hamas, annoncez la couleur, dites tout haut ce que vous pensez ! 
Avouez que l’État Juif vous gêne, que sa création fut pour vous un crime ou une faute, comme on voudra et qu’il ne doit plus avoir sa place dans le concert des nations. 

Arrêtez de bourrer le mou à d’honnêtes gens que vous conditionnez et qui croient sincèrement que vous agissez dans un but humanitaire pour promouvoir la justice et arriver à la paix.

La paix que vous souhaitez pour Israël, c’est celle du Hamas, du Hezbollah et de l’Iran, c’est-à-dire, au mieux la paix de la dhimmitude, autrement dit de la servitude, au pire la paix des cimetières. 

Alors Bon Dieu, pourquoi cette haine ? Que vous a fait Israël ? Que vous a fait le peuple juif ? 

Allez-vous enfin, enfin un jour, lui foutre la paix et le laisser poursuivre comme il le fait depuis 20 siècles le chemin du progrès et de la civilisation pour le plus grand bonheur de l’humanité, malgré tous les Amalech qu’il a rencontrés sur sa longue route et n’en déplaise aux pisse-vinaigre qui veulent sa perte ?

Oui, foutez-lui la paix. 

Il y a suffisamment de problèmes infiniment plus graves dans le monde pour vous occuper...


André Nahum
© Primo, 30-06-2011

 

Commenter cet article