La haine des juifs et les narcissismes offensés, Rabbin Haïm Harboun

Publié le par danilette

Sur le site de Didier Long : nous publions ici une réflexion du rabbin Haïm Harboun :

Pourquoi haït-on les Juifs ?

Celui-ci revient sur la cause profonde de la haine des juifs dont la cause est une "atteinte au narcissisme des nations".

Il y a 70 ans, la rafle du Vel d'Hiv'

La haine, à l’égard des Juifs, n’est pas un phénomène nouveau. On peut remonter à Pharaon, qui jetait des  nourrissons juifs dans le Nil, aux philistins qui brûlaient les champs des juifs avec des queues de renards enflammées.

Les Assyriens dévastaient régulièrement le territoire d’Israël,  Nabuchodonosor  détruisit le temple et exila la population  juive en Babylonie. Les Grecs occupèrent le pays à partir de –332 avec l’invasion de l’armée d’Alexandre le Grand, les Romains détruisirent le deuxième temple et rasèrent tout le pays.

On peut continuer longtemps l’énumération des souffrances infligées aux Juifs, surtout au Moyen Age mais pour cela il faudrait une bibliothèque entière.

Des centaines de livres ont déjà été rédigés, mais comme la persécution des Juifs continue de nos jours, les historiens ont encore du pain sur la planche. La dispersion des Juifs et leurs conditions de  vie étaient  si  misérables, au point que la minorité juive partout  était considérée comme un élément étranger sur lequel se focalisaient les haines et l’hostilité.

Cette minorité souffrante  partout, culpabilisait les populations locales, ce qui entraînait  son rejet, son  isolement, et sa dégradation.

Dans l’antiquité, le faible n’avait aucun espoir de vivre décemment. La pulsion de haine qui se traduit par la persécution du faible, incapable de se défendre, a enraciné dans la mentalité  des populations indigènes  que les Juifs étaient néfastes, impurs, et souillant  le lieu où ils se trouvaient. Lire la suite

Commenter cet article