La plus ancienne trace de Juifs ibériques trouvée au Portugal

Publié le par danilette


Les archéologues de l'Université Friedrich Schiller d'Iéna (Allemagne) ont découvert un des plus ancienns vestiges de la présence juive dans la péninsule ibérique au sud du Portugal, à proximité de la ville de Silves (Algarve). Il s'agit d'une plaque de marbre, mesurant 40 par 60 centimètres, sur laquelle est inscrit le nom de "Yehiel", suivi de lettres qui n'ont pas encore été déchiffrées. Les archéologues pensent qu'il pourrait s'agir d'une dalle funéraire datant de l'année 390 de notre ère.

Jusqu'à cette découverte, le plus ancien témoignage de la présence juive sur l'actuel territoire portugais était une dalle funéraire comportant une inscription en latin et ornée d'une menorah - un chandelier à sept branches - de 482. Les premières inscriptions en hébreu connues datent du 6ème ou du 7ème siècle.

Ce n'est qu'après de longues recherches que les archéologues d'Iéna ont découvert de quelle langue il s'agissait car l'inscription n'avait pas été ciselée avec un soin particulier. "Alors qu'entre Iéna et Jérusalem nous étions à la recherche d'experts qui pourraient nous aider à déchiffrer l'inscription, l'indice crucial est venu d'Espagne", a déclaré le Dr. Dennis Graen qui dirige les fouilles.  Jordi Casanovas Miró du Musée national d'art de Catalogne à Barcelone, qui est un expert reconnu en inscriptions en hébreu dans la péninsule ibérique, est sûr que c'est le nom juif  "Yehiel" qui est inscrit, un nom mentionné dans la Bible.


"Nous savions qu'il y avait une communauté juive au Moyen Age, non loin de notre site de fouilles dans la ville de Silves. Elle s'y trouvait jusqu'à l'expulsion des Juifs en 1497", a affirmé le Dr. Graen.

Voir: Oldest Jewish Archaeological Evidence on the Iberian Peninsula

Commenter cet article

olivier 02/06/2012 20:06


Passionnante cette information. A ma connaissance la presse espagnole n'en a rien dit. Je vais enquêter. Merci encore chère Danilette. 

danilette 02/06/2012 22:42



J'ai justement pensé à toi en le lisant. Je me souviens d'avoir vu à Barcelone, une plaque gravée en hébreu qui datait de l'époque des Wisigoth et je pensais que c'était la plus ancienne jamais
découverte.