La Russie pourrait ramener la paix entre Israël et l'Iran par Avigdor Eskine / la voix de la Russie

Publié le par danilette

Voici un article très intéressant par ses idées originales qui semblent tout à fait utopiques mais qui a le mérite de rappeler le lien très fort qui a existé entre les Juifs et les Perses à l'époque de Cyrus le grand, lien dont il faudrait parler davantage. L'auteur évoque aussi les interêts communs de l'Iran et Israël pour préserver le régime d'Assad, je ne suis pas sûre que cela soit vu comme cela en Israël ni que cela soit dans son interêt de préserver le tyran syrien.

http://french.ruvr.ru/2012_08_28/Israel-Iran-Mahmoud-Ahmadinejad-ayatollah-Youssef-Saanei/

L'ayatollah Youssef Saanei a récemment lancé un appel au gouvernement iranien d'arrêter la « rhétorique belliciste » envers Israël. Il a accusé le président Ahmadinejad de « provocations » et a averti de possibles conséquences désastreuses. « Nous devons tout faire pour empêcher l'attaque sioniste contre l'Iran, car cela conduira à une catastrophe énorme pour l'Iran » - c'est la première déclaration publique de l'autorité iranienne spirituelle avec une telle critique de la politique de Mahmoud Ahmadinejad et Ali Khamenei contre Israël.

L'ayatollah Saanei est appelé « le Grand » dans le monde chiite, et il est considéré comme la principale autorité religieuse pour des millions d'adeptes. Cette dernière affirmation apporte au public une aggravation du conflit entre Ahmadinejad et le parlement iranien, ainsi que le mécontentement de nombreux ayatollahs par la politique du président.

Les dirigeants iraniens ont eu recours à des déclarations particulièrement fortes contre Israël, y compris des appels à sa destruction. Suite à cette politique, l'ambassadeur d'Iran à Moscou Reza Sajjadi mentionne systématiquement sur son blog officiel, Israël comme « Palestine occupée ». Cela a provoqué l'indignation considérable et a conduit à une pétition des citoyens russes au ministre des Affaires étrangères demandant de déclarer Sajjadi persona non grata.

Les relations entre Israël et l'Iran ont été considérablement tendues ces derniers mois, après plusieurs attaques terroristes contre des cibles israéliennes en Géorgie, en Thaïlande, en Inde et en Bulgarie. Peu de citoyens iraniens ont été arrêtés. Israël a accusé les services secrets iraniens de l'organisation d’actions sanglantes.

Pourtant, derrière le voile de la rhétorique israélo-iraniennes, les relations semblent plus diversifiés qu'on ne le croit. Ceci est lié à des liens anciens entre les Juifs et les Perses, qui remontent à Cyrus, qui a aidé à construire le second Temple de Jérusalem. Beaucoup de gens à Jérusalem et à Téhéran tentent de rappeler les bonnes relations, mutuellement bénéfiques, entre les deux pays avant la révolution l'ayatollah Khomeiny en 1978.

De nombreux analystes croient en Israël qu'à ce stade, une frappe israélienne contre les installations nucléaires iraniennes est inévitable. Cependant, ils sont sceptiques quant à la possibilité de sérieux combats entre les deux pays, en raison de l'infériorité militaire iranienne. Mais l'Iran pourrait répondre par un bombardement symbolique pour des raisons de fierté et de dignité. Ahmadinejad peut aussi bien sûr essayer d'obtenir du Hezbollah au Liban de lancer des frappes de missiles contre Israël, mais à la lumière de la guerre civile syrienne et la peur naturelle des conséquences, la position finale des militants libanais n'est pas encore claire.

Tout cela offre une opportunité unique de la diplomatie russe. La vraie chance viendra après le retrait prochain de son poste de président Ahmadinejad. Tant qu'il reste en fonction, l'idée d'un dialogue israélo-iranienne n'est pas considérée comme réaliste. Le dirigeant iranien avait scandé « Mort à Israël » trop souvent et trop de défis avaient été engagés dans la révision de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale faisant que nul dirigeant israélien ne peut entamer des négociations avec lui.  Lire la suite

 


Lire aussi : “Les données historiques de la fête de Pourim” par le Rav Yehoshua Ra’hamim Dufour" : dossier complet sur la Perse et ses liens avec les Juifs, sur l'Iran...

Decret de Cyrus : "Ainsi parle Cyrus, roi de Perse: Hachém, D.ieu du Ciel, m'a mis entre les mains tous les royaumes de la terre, et c'est Lui qui m'a donné mission de Lui bâtir un Temple à Jérusalem qui est en Judée. S'il est parmi vous quelqu'un qui appartient à Son peuple, que Hachém son D.ieu, soit avec lui pour qu'il monte".

Publié dans Iran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

femme russe 09/11/2012 09:39


merci pour cet article très intéressant !

oypsilantis 05/10/2012 20:16


Passionnant ! Je le mets en lien.