Le chef de la commission onusienne d’application du rapport Goldstone pris en flagrant délit de partialité

Publié le par danilette

Transmis par Francois U.


 

Christian Tomuschat, qui dirige la Commission de l’ONU chargée de faire appliquer le rapport Goldstone insiste sur le fait qu’il est impartial. Pourtant, d’après un rapport de 30 pages diffusé aujourd’hui par UN Watch, ce professeur émérite de l’Université Allemande de Humboldt a à plusieurs reprises comparé les actions d’Israël à de la ‘barbarie’ et à un ‘enfer’ caractéristiques de la Deuxième Guerre Mondiale.

Dans son rapport du 27 septembre au Conseil des Droits de l’Homme, Tomuschat a blâmé Israël pour avoir échoué à mener une enquête crédible sur les allégations de crimes de guerre à Gaza. Il a porté des accusations spécifiques sur la leader actuelle de l’opposition, Tzipi Livni, qui était Ministre des Affaires Etrangères pendant le conflit contre le Hamas de 2009.

UN Watch révèle en particulier que :

  •   Tomuschat, d’après des sources médiatiques, a préparé un dossier légal pour le compte du leader de l’OLP Arafat dans les années 90. Il prétend à présent ‘ne pas se souvenir’ pour qui il l’a écrit, mais insiste sur le fait que ce dernier était ‘objectif’.

  •  Dans des essais en allemand publiés en 2006 et 2007, Tomuschat a associé les pratiques militaires d’Israël à une« barbarie caractéristique de la Deuxième Guerre Mondiale ». Tomuschat a notamment écrit qu’Israël « envahit un pays à la façon d’un rouleau compresseur » et qu’il « massacre tout ce qui se trouve sur son chemin ». Pour lui, les actions d’Israël peuvent être considérées comme « un retour vers l’enfer de la Deuxième Guerre Mondiale », affirmant également qu’Israël pratique une Totalen ! Krieges (guerre totale).

  • En 2002, Tomuschat a pointé Israël comme étant un exemple de « terrorisme d’Etat », une accusation qu’il a réitérée en 2007.

  • Tomuschat a déclaré que  l’élimination du chef terroriste Oussama Ben Laden serait « un acte absolument illégal au regard de la loi ».

  •  Déjà avant d’être nommé à la tête de l’enquête onusienne sur le système d’investigation israélien, Tomuschat avait de toute évidence une opinion arrêtée sur la question. En 2002, il avait déjà déclaré qu’Israël ordonnait « une commission systématique sur les crimes de guerre » et que « dans de telles circonstances, il y a peu d’espoir pour que le système judiciaire puisse mener des enquêtes efficaces et punir les agents responsables ».

  •  Lorsqu’un journal académique allemand a organisé un débat sur la guerre entre Israël et le Hezbollah, Tomuschat a été choisi pour représenter le parti opposé à Israël.

 ---------------------------------------------------------------------

Département Presse et Information

Ambassade d'Israël à Berne


voir aussi :
Hillel Neuer, Directeur d'UNWatch, nous demande une action immédiate


Publié dans Onu - Ong

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

terre promise 15/07/2012 09:13

c est juste un suceur... IL ADORE CEUX QUI ONT LE PLUS DE HAINE ENVERS LES JUIFS cad tous les musulmans. j aimerai connaitre le patrimoine du sieur et de sa famille(il a du se faire arroser par les
brothers ce F.D.P...)

robert 23/10/2010 19:55



Vous attendez qoi d'un boche pour se soulager de son passée??