Le Hamas a executé une partie de ceux qui creusaient les tunnels

Publié le par danilette

Sources : www.mako.co.il

Des dizaines d'ouvriers employés à creuser les tunnels ont été tués au cours des dernières semaines par le Hamas de peur qu'ils ne transmettent des informations sur la localisation des tunnels à Israël. 

מנהרת תקיפה ברצועת עזה

Une source de Gaza qui connaît très bien cette industrie des tunnels a déclaré : "ils faisaient monter une centaine d'hommes dans des fourgons après leur avoir bandé les yeux de crainte que l'un d'entre eux soit un informateur pour Israël.

Les tunnels étaient surveillés par le biais d'unités d'élite et de commandos militaires du Hamas qui interdisaient la zone aux curieux et tout se faisait dans le secret le plus total et sous haute sécurité. Chaque groupe d'excavation travaillait de 8 à 12 heures avec des pauses et recevaient des salaires allant de 150 à 300 dollars par mois. On parle de professionels avec une longue expérience acquise en construisant les tunnels de contrebande [vers l'Egypte] de Rafah et de Khan Yunis dans le Sinaï.

M, un collaborateur qui a été transféré en Israël a déclaré que le niveau de cloisonnement était très grand en raison de la crainte de fuites. Les combattants de la branche armée du Hamas masqués et portant des noms de code, fouillaient chaque employé pour vérifier qu'ils ne portaient pas sur eux de caméras ou enregistreurs miniatures. Personne ne connaissait leurs vrais noms. 

Les tunnels ont été construits pour la plupart sous des maisons, des poulaillers et des enclos situés à environ 2 km de la barrière frontalière de la Bande de Gaza. A la fin des travaux d'excavation, plusieurs dizaines de travailleurs ont été éliminés parce qu'ils étaient soupçonnés de collaborer avec Israël ou parce qu'ils connaissaient des informations sensibles.

Tout travailleur soupçonné de pouvoir transmettre des informations à Israël a été éliminé a déclaré une autre source de Gaza et il a ajouté : "ils ont été très cruels, ils ont executé des ouvriers à cause d'une rumeur disant que certains collaboraient avec Israël ou bien étaient restés en contact avec des civils israéliens après avoir autrefois travaillé dans le bâtiment en Israël.

Il est à noter que pendant l'opération Rocher inébranlable (Bordure protectrice) les  responsables de la sécurité, l'armée israélienne et le Shin Bet ont arrêté environ 300 terroristes, dont plusieurs dizaines impliqués dans la construction des tunnels ou leur surveillance ou les tirs de roquettes sur Israël.

Adapté par Danilette

Publié dans Terrorisme - Djihad

Commenter cet article