Zenga Zenga, le clip israélien se moquant de Khadafi fait fureur chez les Arabes !

Publié le par danilette

Le New York Times y consacre même un article !

Arab World Embraces Israeli’s YouTube Spoof of Qaddafi Rant
Un clip satirique se moquant de la mégalomanie du colonel Mouammar El Kadhafi est en passe de devenir un symbole populaire de l'insurrection de la Libye et un tube dans tout le Moyen-Orient. Et comme un affront pour le colonel Kadhafi, il a été créé par un Israélien vivant à Tel-Aviv ! 

Noy Alooshe [Noy Alouche] un journaliste israélien de 31 ans, musicien et spécialiste Internet a déclaré avoir vu l'allocution télévisée du colonel Kadhafi mardi dernier dans laquelle le leader libyen promettait de traquer les manifestants mètre par mètre, maison par maison, ruelle par ruelle. Il était vêtu étrangement et levait les bras comme lors d'une soirée transe a déclaré M. Alooshe dans un entretien téléphonique dimanche. Puis les mots de Kadhafi avaient leur rythme naturel.

Noy Alooshe a passé quelques heures sur son ordinateur en utilisant la technologie Auto-Tune pitch corrector pour adapter le discours sur la musique de "Hey Baby", une chanson du rappeur américain Pitbull, il l'a appelé "Zenga Zenga" faisant écho à la répétition du mot arabe "zanqa" signifiant "ruelle".

Aux premières heures de mercredi matin, M. Alooshe avait transféré le remix sur YouTube et commencé à en faire la promotion sur Twitter et Facebook en envoyant le lien vers les pages de jeunes révolutionnaires arabes. Dimanche, le clip d'origine avait déjà plus de 400 000 visites et était devenu viral (se répandant à la vitesse d'un virus) [sans compter les versions téléchargées sur d'autres comptes youtube ou dailymotion etc., il y en a beaucoup !]

Noy Alooshe, qui ne s'est d'abord pas identifié comme israélien, a commencé à recevoir des messages enthousiastes de tout le monde arabe. Les surfeurs ont vite découvert qu'il était juif israélien sur son profil Facebook. Noy Alooshe joue dans un groupe de musique appelé "Hovevey Sion" ou "Les Amants de Sion", et quelques-unes des éloges reçus se tournèrent en malédictions. Certains ont trouvé la vidéo de mauvais goût.

Mais les réactions ont été largement positives, notamment un message que Noy Alooshe dit avoir reçu d'un Libyen qui dit que lorsque le régime de Kadhafi tombera, les Libyens libérés danseront sur la musique de Zenga Zenga.

Sur le clip original, on voit des images en miroir d'une femme en tenue légère dansant au rythme de la diatribe du colonel Kadhafi. Noy Alooshe dit avoir reçu de nombreuses demandes des surfeurs pour qu'il fournisse une version sans la danseuse afin qu'ils puissent la montrer à leurs parents et il s'est exécuté link

M. Alooshe ne parle pas arabe mais ses grands-parents sont venus de Tunisie. Il a dit qu'il utilise Google Translate plusieurs fois par jour pour vérifier ses messages et supprimer les termes injurieux.

Les Israéliens ont regardé les événements se déroulant en Libye avec la même attention qu'ils l'ont fait pour les révolutions en Tunisie et en Égypte ; la Libye se trouvait à la une de tous les grands journaux ce week-end.

Dans le passé, le colonel Kadhafi avait proposé que les réfugiés palestiniens retournent en masse par bateaux vers les rivages d'Israël, et qu'Israël et les territoires palestiniens soient combinés en un seul Etat appelé Isratine. 

M. Alooshe a dit qu'il était un peu inquiet car si le leader libyen survivait, il pourrait envoyer un de ses fils le poursuivre. Mais il a dit qu'il était "aussi très excitant de faire des vagues dans le monde arabe en étant Israélien".

Comme un internaute l'a écrit dans une discussion en arabe, dimanche matin, "Quel est le problème s'il est Israélien? La vidéo est quand même drôle. "Il a signé avec l'émoticon international "Hahaha"  !

Lire aussi : 

http://www.lematin.ch/actu/monde/discours-menacant-kadhafi-internautes-aiment-version-dance-388153

-El Gueddafi fait un tabac sur YouTube : http://www.elwatan.com/epoque/on-vous-le-dit-28-02-2011-113857_116.php

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article