Les cris de "Allah Akbar" interrompent la messe du pape à Bethléem

Publié le par danilette

 

Adaptation libre de l'article de Daniel Greenfield

Les Chrétiens formaient autrefois la majorité de la population à Bethléem . Le processus de paix et la puissante OLP ont chassé la population chrétienne comme le suprématisme islamique l'a fait à travers tout le Moyen-Orient.

Bethléem, qui était une ville à 90% chrétienne dans les années 1900 est  aujourd'hui à plus des deux tiers musulmane.

Bethléem était encore à 60% chrétienne en 1990 mais les Chrétiens ont perdu leur majorité dans les années suivantes. En 2000, les Chrétiens ne représentaient plus que 40% de la population de Bethléem. D'après les chiffres récents, Bethléem aujourd'hui n'est plus qu'à 15% chrétienne et mille Chrétiens quittent la ville chaque année.

Les Chrétiens de Bethléhem sont devenus la cible de la persécution des Musulmans après que l'Autorité palestinienne sous Yasser Arafat ait pris le pouvoir dans la ville. Depuis lors, les Chrétiens ont subis des mesures d'intimidation, des aggressions, des vols de terres, des jets de bombes incendiaires sur les églises, la discrimination à l'emploi, la torture, les enlèvements, les mariages forcés, et des extorsions de fonds.

Voici un exemple récent :

George Rabie, un chauffeur de taxi de 22 ans originaire de la banlieue de Bethléem, Beit Jala, est fier de son christianisme, même si il le met en danger tous les jours.

Il y a deux mois, il a été roué de coups par une bande de musulmans qui étaient en visite à Bethléem venant de la ville voisine de Hébron et qui avait repéré son crucifix accroché sur son pare-brise.

"Dans le berceau du christianisme, nous avons vu au fil des ans que la fête de Noël a été réduite à des bonhommes de neige et des cloches», a déclaré le pasteur Steven Khoury des missions Terre Sainte.

 

Ce qui s'est passé lors de la visite du Pape ne devrait surprendre personne ! [NDT : effectivement il s'était passé la même chose durant la visite du précédent Pape !]

L'appel à la prière musulmane de la mosquée d'Omar sur place de la Mangeoire à Bethléem a interrompu la messe du pape François à l'extérieur de l'Eglise de la Nativité.

Selon le reporter de la radio israélienne, Gal Berger, la foule chrétienne a répondu avec des sifflets et des cris, et les choeurs ont essayé de couvrir l'appel du muezzin. La radio Galei Tsahal rapporte que les cris de "Vive le Pape" des Chrétiens répondaient aux cris de "Allah Hou Akbar".

 

Articles liés :

Jésus était palestinien et Bethléem c’est Varsovie : comment le Pape a pu se prêter à cette mascarade ? Hélène Keller-Lind

Le Vatican allié du Hamas, Giulio Meotti

Le pacte du Vatican avec l'Islam, Giulio Meotti

« La Palestine, pays de Jésus » ? Nicolas Baguelin

Les Chrétiens critiquent Israël mais ferment les yeux sur les violences islamiques, Fiamma Nirenstein

Les chrétiens palestiniens béatifient leur cauchemar, Guilio Meotti

Ces Evêques qui condamnent Israël et apportent leur soutien théologique à la "résistance" palestinienne

Ces évêques intimidés, à genoux devant Allah, Magdi Christiano Allam

dernière mise à jour 22:58

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article