Les Egyptiens tuent des clandestins africains qui essaient de passer en Israël

Publié le par danilette

LE CAIRE – Quatre migrants africains, probablement des Soudanais, ont été tués samedi par balle par la police égyptienne alors qu’ils tentaient de passer clandestinement en Israël, a annoncé un responsable des services égyptiens de sécurité.

LE CAIRE, 25 juin 2011 (AFP)

 Ils faisaient partie d’un groupe qui essayait de franchir la frontière égypto-israélienne en compagnie de passeurs et a été repéré par une patrouille de la police égyptienne.

Les forces de sécurité ont procédé à des tirs de sommation mais les passeurs ont riposté. Un échange de tirs a suivi, pendant lequel quatre migrants ont été tués par les balles de la police, selon le responsable.

Le reste des migrants et les passeurs ont pu prendre la fuite.

L’identité des personnes décédées est inconnue mais il s’agit probablement de Soudanais, a affirmé la même source.

Depuis le début de l’année, huit migrants africains ont été tués à la frontière égypto-israélienne, selon les services de sécurité. L’an dernier, le bilan était de plus de 30 morts, dont la majorité abattus par lapolice.

Le territoire égyptien du Sinaï est une voie importante d’immigration clandestine pour les Africains qui veulent se rendre en Israël dans l’espoir de trouver un emploi et une vie meilleure.

Le Caire s’est attiré les critiques d’organisations internationales pour la multiplication de tirs mortels contre des migrants. L’Egypte argue en retour du caractère hautement sensible de cette région.


lire aussi :
  1. Un groupe de quelques 250 Erythréens sont retenus en otage par des passeurs dans le Sinaï, en Egypte.
  2. Suite du précédent article, appel de l'organisation italienne EveryOne   
  3. Suite : Traite humaine du Sinaï par des trafiquants liés au Hamas, à Al-Qaida et à Mahmoud Abbas !

Publié dans Afrique - Maghreb...

Commenter cet article