Les Israéliens n'ont pas tué le "ministre" Ziad Abu Ein, ex-terroriste assassin, Thomas Wictor

Publié le par danilette

Je vous propose une analyse implacable de Thomas Wictor, un Anglais, non-juif je précise, qui est spécialisé dans la déconstruction des manipulations palestiniennes. Je vous conseille vivement son site http://www.thomaswictor.com/blog/ et toutes ces analyses méticuleuses et techniques de la guerre de Gaza cet été, voir en particulier comment les enfants de la plage n'ont pas été tués par l'armée israélienne : http://www.thomaswictor.com/israeli-air-force-didnt-kill-the-boys-on-the-beach/

 



10 décembre 2014, Thomas Wictor:

Aujourd'hui le terroriste et assassin condamné Ziad Abu Ein est mort après une confrontation avec l'armée et la Police des frontières israélienne à Ramallah. Ein était un "ministre de l'Autorité palestinienne sans portefeuille.

 

Ziad Abu Ein n'avait aucune fonction dans le gouvernement de l'Autorité palestinienne. Il dirigeait la commission de l'OLP contre le mur de séparation et contre les implantations juives qui organise des manifestations afin que des Palestiniens soient tués devant les caméras et appareils photos (voir le nombre de photographes dans les vidéos). Il n'a certainement pas pensé qu'il allait être la dernière cause célèbre de mort palestinien, lui qui était habitué à tuer et envoyer les autres à la mort.

Mahmoud Abbas a déclaré que la mort de Ein était "un acte barbare pour lequel on ne peut rester silencieux ni l'accepter". Les Palestiniens vont donc déclarer la guerre aux maladies cardiaques ? Il est temps qu'ils le fassent vu que c'est leur 1ère cause de décès voir le lien.

Leading_causes of_death_Gaza

 

Mais parlons donc d'actes barbares, Ziad Abu Ein a été condamné pour avoir tué deux adolescents juifs de 15 et 16 ans, David Lankari and Boaz Lahav, le 14 mai 1979.

David_Lankari_Boaz_Lahav

David Lankari à gauche et Boaz Lahav à droite. Ein avait placé une bombe dans une poubelle à Tibériade qui a tué les deux jeunes et a blessé 36 personnes. Ils étaient en train de célèbrer la fête de Lag Ba'Omer qui est célèbrée en l'honneur de Rabbi Shimon Bar Yochai, un des premiers maîtres de la kabbale. Shimon Bar Yochai est aussi l'auteur du Zohar, le texte fondateur de la Kabbale.

Ziad Abu Ein, membre du Conseil révolutionnaire du Fatah (OLP) c'est à dire l'organisation terroriste d'Abou Nidal, s'est enfui courageusement aux Etats-Unis après avoir commis son attentat qui a coûté la vie à David Lankari et Boaz Lahav. In 1981, il est devenu le 1er Palestinien a être extradé depuis les USA vers Israël. Condamné à la prison à vie, il a été relâché dans l'échange de prisonniers du 21 mai 1985, au cours duquel 1150 Prisonniers Palestiniens furent échangés contre 3 soldats israéliens.

 

 

La mort de Ziad Abu Ein

Comme d'habitude, les Palestiniens et les Israéliens souffrant du syndrome de Stockholm (qui s'identifient à leurs bourreaux) ont élaboré toutes sortes de fables sur ce qui s'est passé du genre : "Ein a été battu avec la crosse d'un fusil, il a reçu une grenade lacrymogène dans la poitrine, il a été bousculé et frappé avec un casque. Il n'y a évidemment aucune preuve de ces violences, malgré les dizaines de photographes sur place, car ce sont des mensonges.

Oui, il a été bousculé et c'est ce qu'il cherchait

Ziad_Abu_Ein

En tant que membre de la mafia palestinienne, Ein souffrait de multiples problèmes de santé (dus à sa vie dissipée et son abus de la bonne chère) y compris de diabète et d'hypertension artérielle. Juste après sa confrontation avec la police des frontières, il s'est assis puis s'est allongé par terre.

 

 

 

Il avait le souffle court et il agrippait sa poitrine ce qui indique un possible infarctus du myocarde, une attaque cardiaque.

Après sa mort, les Palestiniens ont pris plusieurs photos irrespectueuses de son corps (ils en raffolent et Thomas Wictor utilise le terme de "photos pornographiques".

 

Ziad_Abu_Ein_cyanosis.1

Ziad_Abu_Ein_cyanosis.2

Deux choses sautent immédiatement aux yeux :

1. Il n'a pas reçu de coups car s'il l'avait été, les Palestiniens auraient photographié les hématomes ou traces méticuleusement, or ils ne l'ont pas fait.

2. Ses lèvres, son visage, son cou et le haut de sa poitrine sont violacés, du à un manque d'oxygène. Ce qu'on appelle  cyanose. Et détail important, dans son cas, il s'agit de cyanose centrale et non cyanose périphérique lorsque les extrêmités sont violacées. On peut voir sur la photo du haut que sa main n'est pas bleue du tout.

La cause la plus probable de cyanose centrale est un infarctus du myocarde, une attaque cardiaque. Mais puisque les Palestiniens raffolent des théories de conspiration, je propose deux autres explications.

Il pourrait être mort d'une réaction allergique due au parfum que les deux hommes lui font respirer et lui mettent sur les mains. [ajout du traducteur qui aime les théories de la conspiration aussi : et si ce n'était pas du parfum ou eau de cologne, si c'était vraiment un poison ?]

Voici une photo extraite de la vidéo

Zia_Abu_Ein_perfume

Regardez comment on lui tourne le bras de façon à pouvoir lui mettre cette eau de cologne

Ziad_Abu_Ein_perfume.2

AUn Israélien m'a confirmé que les méditerranéens aiment beaucoup respirer de l'eau de cologne quand ils ne se sentent pas bien. Mais si vous êtes allergique, un parfum peut vous tuer d'un  choc anaphylactique

perfume_anaphylactic_shock

 

Est-ce que ces deux hommes qui "rendent service" savaient que Ein était allergique ? Il semble vraiment le forcer à renifler le parfum. Les Palestiniens sont toujours en train de chercher à provoquer un nouveau martyr. Un choc anaphylactique peut provoquer un arrêt respiratoire et une cyanose centrale. Cela peut également provoquer un arrêt cardiaque sur une personne aussi malade que l'était Ein.

Mais il n'avait pas besoin d'être allergique. Les terroristes musulmans innovent continuellement dans leur moyens d'assassiner.

http://www.thomaswictor.com/wp-content/uploads/2014/12/al-Qaeda_poison_perfume.jpg

 

D'après Alarabiya.net de Dubaï, les sources de sécurité saoudiennes ont découvert que Al Qaeda avait prévu d'utiliser une nouvelle méthode d'assassinat, à savoir d'empoisonner des parfums, spécialement des parfums orientaux à l'essence de bois d'agar, également nommé "oud" et d'envoyer les flacons de parfum à des dirigeants et des religieux comme cadeau comme l'a rapporté le journal local Okaz.

 

Est-ce que vous connaissez ce formidable poison ? le cyanide, savez-vous ce qu'il provoque ? Une cyanose, la peau bleue ? 

Je dis ça en passant...

 

Mise à jour :

J'avais raison Son of a gun.

Un reporter de la télévision britannique a révélé que les manifestants palestiniens à coté du village de Turmusaya avaient empêché une secouriste israélienne de prodiguer des soins au responsable palestinien qui s'était évanoui après qu'il ait bousculé et agressé verbalemetn les officiers israéliens sur place.

“Quand il était à terre, une secouriste israélienne est venue l'aider, elle a essayé de dégager l'espace autour de lui mais des Palestiniens l'ont pris et l'ont emmené dans un véhicule [le correspondant de Sky News Middle East, Tom] Rayner a déclaré dans des rushes vus par The Algemeiner. La secouriste n'a pas été en mesure d'apporter une aide d'urgence, ajoute Rayner et Abu Ein a été déclaré mort en arrivant à l'hôpital de Ramallah”.

Comme le confirme The Algemeiner aujourd'hui, Rayner a déclaré sur Twitter que “lorsque Abu Ein is était inconscient sur le sol, une secouriste israélienne a essayé de lui porter secours et a demandé à la foule de dégager pour lui faire de la place [et de l'air], des Palestiniens se sont empressés de le transporter dans un véhicule". Rayner a également déclaré que Abu Ein n'arrêtait pas de demander le nom de l'officier avec qui il avait eu une altercation et n'arrêtait pas de le traiter de "chien".

 

 

A la suite de la mort d'Abu Ein, l'Autorité palestinienne a annoncé qu'elle suspendait toute coopération sécuritaire avec Israël. Le President Mahmoud Abbas a glorifié Abu Ein mort en "martyr" tandis qu'Hanan Ashrawi accusait Israël d'avoir mené une exécution extrajudiciaire.

La machine palestinienne à provoquer des martyrs ne s'arrête jamais.

Voici l'homme au tee-shirt rose et au parfum qui s'assure que personne ne s'approche trop près pendant qu'ils finissent d'achever Ziad Abu Ein.

Ziad_Abu_Ein_coup_de_grace

Observez cet idiot européen sur la droite qui essaie de ranimer Abu Ein en lui montrant un drapeau des Nations-Unis...

Pour citer Georg Lembke—un opérateur allemand de lance-flames de la guerre de 14 : "c'est une apocalypse de clown !

Deuxième mise à jour :

Bon, désormais c'est clair.

Ce que vous voyez sont des réactions d'une personne diabétique dont le taux de sucre est complètement hors de contrôle. A 0:35 il crache un comprimé de glucose qu'on vient de lui donner.

Quand des diabétiques sont en hypoglycémie, ils peuvent avoir des palpitations intenses qui étreignent leur poitrine. D'autres symptômes sont : 

Irritabilité, impatience
Confusion, y compris délire
Etourdissements, vertiges
Faiblesse ou fatigue
Colère, entêtement, tristesse
Manque de coordination
Inconscience

S'il souffrait d'une maladie cardiaque, le stress de cette épisode peut l'avoir tué. A moins qu'il ait été étouffé dans l'ambulance. Vous pouvez remarquer qu'il n'est pas bleu quand on le transporte dans l'ambulance et remarquez aussi que comme à Gaza, des civils plutôt costauds prennent le contrôle du patient et ne laisse pas les secouristes s'approcher.

Il n'y a pas eu de tirs de grenades lacrymogènes, ce sont des grenades à mains CS, tirées entre le time-code 3:26 et 3:42. Par conséquent Zaid Abu Ein n'a pas été touché à la poitrine par une grenade lacrymogène.

Quelles que soient les options, la mort de ce terroriste assassin a été causée par les Palestiniens eux-mêmes et c'est le même scénario qui se produit à chaque fois, encore et encore, sans fin.

Source

 

Dernière mise à jour 12/12/14 à 11h15

Publié dans Arabes palestiniens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article