Les lettres de Noam Chomsky aux négationistes, Giulio Meotti

Publié le par danilette

                                    IC
Voici un article de Giulio Meotti paru aujourd'hui, le 12/5/211 dans "Foglio" en page 2,
sous le titre "Cher M. Rollins", lettres de Noam Chomsky aux négationistes link
  

Rome. Hier sur le Wall Street Journal 1, Bret Stephens comparait les idées de Noam Chomsky sur Oussama Ben Laden et l'Amérique à celles de Martin Heidegger sur le National-Socialisme. Le linguiste Chomsky, l'unique homme vivant inscrit sur la liste des "Arts and Humanities Citations", des 10 principales références en Sciences humaines de tous les temps, vient de décrire l'opération qui a conduit à l'élimination de Ben Laden comme "un assassinat prémédité qui viole les normes internationales,  nous devons nous demander comment nous aurions réagi si un commando irakien avait atterri sur la résidence de George W. Bush, l'avait assassiné et avait jeté son cadavre dans l'Atlantique". 

Voici que l'histoire du plus célèbre gourou radical d'Amérique s'enrichit d'un nouveau scandale. Il s'agit de ses relations avec les négationnistes de l'holocauste. On avait toujours dit que la faute la plus grave de Chomsky avait été son appel pour défendre Robert Faurisson, le théoricien du mensonge des chambres à gaz, non pas parce que Chomsky justifiait le négationnisme mais parce que selon lui, la liberté d'expression devait être garantie à tous. Une faute pour ainsi dire libertaire. Le nom de Noam Chomsky a également fini sur la couverture et la préface d'un livre de Faurisson. 

On vient  cependant de révéler des lettres (et il y en aurait d'autres) que Chomsky a envoyées dans les années 80 à Lou Rollins, le plus grand négationniste américain. Des lettres auraient été expédiées également à Robert Faurisson que Chomsky décrit dans une lettre comme une sorte de "libéral apolitique". On découvre qu'entre 1984 et 1992, le  linguiste a encouragé le travail de Rollins, le directeur de cet institut, "Institute for Historical Rewiew", qui est en quelque sorte le quartier général des négationnistes en Amérique du Nord, qui a publié des textes comme "Les Protocoles des Sages de Sion","Mein Kampf" de Hitler et des manifestes du Ku Klux Klan. Chomsky écrit dans sa première lettre à Rollins : "j'espère avoir bientôt de vos nouvelles". Les lettres sont écrites sur du papier à en-tête du Massachusetts Institute of Technology, la prestigieuse université américaine dans laquelle Chomsky est devenu un brillant professeur à l'âge de seulement 29 ans. "Merci pour votre lettre, M. Rollins, je suis heureux que vous ayez trouvé utile mon livre Le Triangle Fidèle. Je suis heureux que vous l'ayez tout simplement trouvé étant donné qu'aux États-Unis, il fait l'objet d'un boycott complet et très efficace". Chomsky écrit encore : "je suis très heureux que vous vous occupiez d'Elie Wiesel, une des plus grandes fraudes de notre temps" a déclaré Chomsky à propos du prix Nobel de la paix, survivant de la Shoah."Cher M. Rollins" lit-on dans une autre lettre de 1992. Ces paroles affectueuses adressées à des négationnistes des chambres à gaz sont en train d'embarasser le plus célèbre mandarin pacifiste davantage que sa défense prévisible de Ben Laden.

 


1- Pris dans l'article de Bret Stephens :
-Oussama aimait citer, Chomsky "le sage du MIT" dans ses messages vidéo 
-Parmi les sujets, objets de la sollicitude de Chomsky on peut citer Robert Faurisson, les Kmers rouges, le Hezbollah 
 

 

 


 

Publié dans Giulio Meotti

Commenter cet article