Sur la libération de terroristes assassins, Zeev Elkin, député israélien

Publié le par danilette

   Les terroristes emprisonnés en Israël perçoivent un salaire mensuel de 3000 dollars !

   צילום: מתוך הפייסבוק    
   Photos prises dans les prisons israéliennes par des prisonniers palestiniens (Ahmed Saadat, Samir Kuntar, Marwan Barghouti et Salah Hamouri) 

 

Source de l'article en anglais

Le Ministre adjoint des Affaires étrangères, Zeev Elkin (Likoud) a vivement critiqué dimanche le gouvernement dont il fait partie, pour sa décision de libérer des terroristes assassins. Il a cependant reconnu qu'il partageait la responsabilité de cette décision bien qu'il s'y soit opposé.

 

Je suis indigné qu'on puisse dire que la libération de terroristes nous rapproche de la paix et qu'on dise aussi que la construction d'une école maternelle nous éloigne de la paix a-t-il déclaré en référence au « camp de la paix » qui critique de toute construction juive à Jérusalem et en Judée-Samarie.

 

« Si l'Autorité Palestinienne exige la libération d'assassins comme première étape, cela en dit long sur sa priorité », a-t-il ajouté.

 

Il remarque que le salaire le plus élevé payé par l'Autorité palestinienne (AP) est celui qui est versé à des terroristes assassins emprisonnés en Israël. « Alors qu'un membre des Forces de sécurité de l'AP touche environ 3000 à 4000 shekels par mois (entre 850 et 1150 $), le salaire d'un terroriste emprisonné se situe entre 10 000 et 12 000 shekels (entre 2850 et 3400 $). Et ce qui est pire encore, c'est que plus le crime est grave plus le salaire est élevé ». Ce message éducatif pose un grand problème », dit-il gravement.

 

Si quelqu'un demandait aux États-Unis de libérer des terroristes d'Al Qaïda en échange de l'ouverture de négociations avec des fractions afghanes, fait-il remarquer, l'offre serait immédiatement rejetée. La communauté internationale adopte l'approche palestinienne avec beaucoup d'hypocrisie et c'est vraiment problématique ».

 

Elkin n'accepte pas les arguments du Ministre de la défense, Moshé Yaalon, qui a dit, il y a deux semaines, que cette décision avait été motivée par des raisons secrètes qui ne peuvent être divulguées à l'heure actuelle. « Les raisons stratégiques de cette décision seront peut-être révélées un jour », avait-il dit.

 

« Je suis très sceptique sur ses affirmations » a dit Elkin. « Lorsqu'il y a eu le gel des constructions, ils nous avaient aussi promis qu'on comprendrait plus tard mais j'avoue ne pas avoir encore compris jusqu'à aujourd'hui ».

 

« Je ne prétends pas tout savoir ni être au courant de toutes les informations mais ces arguments sont problématiques, la libération de terroristes touche à un problème moral fondamental et je ne trouve aucune justification possible ».

 

Elkin a ajouté qu'il assumait sa part de responsabilité dans cette décision puisqu'il n'avait pas quitté le gouvernement. Je m'y suis opposé mais cela ne m'absout pas, ceux qui s'y sont opposés sont tout aussi responsables que ceux qui l'ont soutenue ».

©Adapté par Danilette © Pour toute reprise, lire ici


Articles liés : 

Publié dans Israël

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article