Lettre ouverte à un journaliste du Figaro, Dr Gachnochi

Publié le par danilette

 Signalé par Olivier


Dr Georges Gachnochi
                                                         Paris, le 11 Juin 2011
 

 

                                                         Monsieur Anthony Palou

                                                                       Le Figaro

Monsieur,  

Le tableau que vous dressez de Gaza dans votre chronique du Figaro du 6 Juin, à la suite du reportage sur M6 de Mélissa Theuriau, que vous ne semblez pas avoir regardé avec un esprit particulièrement critique, est dramatique ! Les Israéliens réservent un sort épouvantable à ce pauvre peuple de Gaza, qui n’est qu’un « chantier sous la menace permanente des bombardements » et ils sont responsables des « mariages entre cousins, frère et soeur » qui « engendrent des « maladies congénitales qui « sont là-bas la première cause de mortalité infantile »

Êtes-vous bien sûr, Monsieur Palou, que les Israéliens ne sont pas également responsables des mariages consanguins dans tout le reste du monde arabe ? Car ils sont très nombreux. Je vous livre par exemple , avec leurs références en bas de page, la citation suivante :

 

Au Maroc, comme dans d’autres pays arabes, la pratique des mariages consanguins constitue encore aujourd’hui un phénomène social particulièrement préoccupant. Près du tiers de la population marocaine pratique cette forme de mariage. En effet, c’est une tradition arabe et musulmane, au nom d’une sécurité financière et affective, mais au prix de la santé des enfants, qui courent le risque de maladies génétiques plus que d’autres. [1]

et aussi cette statistique :  

  • Taux de consanguinité en Algérie, Tunisie: entre 20 et 30%  
  • En Libye, Syrie, Jordanie: entre 30 et 39%  
  • Au Soudan, Yemen, Mauritanie: Entre 40 et 49%  
  • Arabie Saoudite, Koweit: + de 50%...[2]  

Vous pouvez également considérer la carte de consanguinité dans le Monde entier: http://www.consang.net/images/0/0e/Globa…  

et vous apercevoir que les forts taux de consanguinité recouvrent grosso modo le monde musulman.  

Mais c’est bien sûr la faute d’Israël.

Et bien qu’Israël ait monté pour les patients arabes le seul centre de moelle osseuse de toute la région, destiné à remédier aux méfaits de cette consanguinité[3]...

 

Tout comme Israël accueille de très nombreux patients originaires de Gaza dans ses hôpitaux...[4]

Ou alors peut-être auriez-vous pu vous informer davantage ?

 

 Vous informer également, ce qui n’est pas très difficile, sur le fait que le Hamas a fait de Gaza une base de bombardements vers les villes israéliennes d’abord très proches (Sderot) puis de plus en plus éloignées ( Ashdod, Beersheba [5]) ; bombardements destinés à terroriser et à tuer des civils, indistinctement hommes femmes et enfants ? Qu’ils ont récemment tiré un missile contre un autobus clairement désigné comme « transport scolaire » [et tué le jeune Daniel 16 ans] ?

 

Peut-être ignorez-vous, mais il est vrai on ne peut le savoir que si on s’y intéresse, que plus d’un tiers des jeunes habitants de Sderot âgés de 4 à 18 ans souffraient en 2008 de syndrome post traumatique, tandis que davantage montraient des symptômes d’anxiété sévère et d’état de détresse ? [6]   Mais ce sont des enfants israéliens, qui par conséquent méritent bien ce qui leur arrive, n’est-ce pas ?

 

 Peut-être ignorez-vous, mais c’est plus difficile à croire, que les ripostes israéliennes se font vers les lieux d’où partent les tirs, et pas du tout à l’aveugle ? Mais que les  « Résistants » du Hamas placent à dessein leurs batteries à proximité des écoles ; hôpitaux, etc... quand ce n’est pas sur leur toit ? Car la mentalité de la « Résistance » palestinienne, toutes tendances confondues, est claire : instrumentaliser les souffrances de leur propre population, de leurs propres enfants, les porter au maximum, éduquer ces enfants à se faire exploser pour enfin se débarrasser du « cancer sioniste » dans son ensemble, que ce soit d’un coup (tendance Hamas) ou par étapes (tendance Fatah, d’où la volonté d’éviter une négociation avec Israël sans condition préalable, condition qui paverait le chemin de la disparition de cet État [7])

 

 On ne peut que déplorer tous les malheurs que cause ce conflit, qu’il s’agisse d’Israéliens ou de Palestiniens. Mais les habitants de la bande de Gaza ne peuvent s’en prendre qu’aux membres du Hamas des ripostes israéliennes et de la « fermeture de la frontière », d’ailleurs ouverte maintenant avec l’Égypte, ce qui n’empêche pas les divers provocateurs de vouloir renouveler le lancement d’une flottille « pour briser » le soi-disant blocus - alors que les marchandises pacifiques peuvent être livrées par Ashdod sans problème[8] et que la « crise humanitaire » à Gaza est une fiction. [9]  

 

 Mais il est vrai qu’aujourd’hui, tout journaliste désireux de cracher sur Israël n’a pas besoin de vérifier ses sources, n’a pas besoin de peser ses mots, n’a pas besoin de chercher à faire un travail équilibré ou même honnête, puisque comme les pogrommeurs du passé (monde chrétien et arabe également) étaient du côté du bien à massacrer les Juifs, (responsables de la mort du Christ, ou indignes car « ne professant pas la vraie religion » et donc destinés par le Prophète à être combattu –Sourate IX, verset 29) tout « défenseur » du « malheureux peuple palestinien » et des « enfants palestiniens martyrs » s’honore et est du côté du « Bien » à travailler à la destruction de l’État juif – et de ses citoyens.

 

Seulement, est ce que ça honore vraiment la profession de journaliste ?

 

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées  

 

                                                                       Georges Gachnochi  

 

P.S. Ceci est une lettre ouverte, que je compte diffuser   

 

[1] http://uaps2007.princeton.edu/download.aspx?submissionId=70092

[2] http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20100912035722AA2Iucd

[3] http://haabir-haisraeli.over-blog.com/article-hadassa-unique-stock-de-moelle-osseuse-au-monde-pour-une-population-arabe-73161724.html  

[4] http://danilette.over-blog.com/article-les-palestiniens-des-territoires-palestiniens-preferent-se-faire-soigner-en-israel-68837416.html

[5]voir par exemple :  http://www.lexpress.fr/actualites/2/monde/des-roquettes-tirees-depuis-gaza-contre-beersheba-et-ashdod_975325.html (mis en ligne le

23/3/2011)

[6] http://www.dailymail.co.uk/home/moslive/article-514681/Code-Red-Sderot-Living-heavily-bombed-place-world.html  

[7] « L’Autorité palestinienne définit « la Palestine » : Tel-Aviv, Haïfa, la Galilée, le Néguev, Rosh Hanikra, Césarée, Acco, Massada, Beit Shean et

Jérusalem » :http://palwatch.org/main.aspx?fi=855&doc_id=4936

[8] https://mail.google.com/mail/?shva=1#search/gaza/13050293ab7409bd

[9] Voir par exemple les images comparées de Gaza et du Darfour sur :  http://aschkel.over-blog.com/article-sur-le-marche-de-gaza-photos-vous-avez-dit-blocus-

 

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article