Malvenue en Israël, Rachel Franco

Publié le par danilette


L'opération dénommée "bienvenue en Palestine" est une opération d'une grande perversité. Ses acteurs se présentent comme des militants pro-Palestiniens, dont le but est de se rendre à Bethlehem, en territoire Palestinien afin d'inaugurer une école internationale.
 
N'est-ce pas angélique ?
 
1. Bethlehem, ville dont la symbolique chrétienne ne peut que toucher les croyants de la Chrétienté. 
 
2. Inaugurer, moment de joie, d'espoir et de renouveau. 
 
3. Une école, lieu où se réunissent les petits enfants pour étudier.
 
4. Une école internationale où tout le monde est beau et gentil.
 
5. Et cela se passe en territoire Palestinien – et flop – monte à l'esprit de tout un chacun la propagande d'une guerre larvée où les bons et les méchants ne sont plus à présenter.
 
6. Quant aux termes "militants pro-Palestiniens" et le nom de l'opération "bienvenue en Palestine", approchons-nous un peu plus de cette rhétorique.
 
Un regard quelque peu lucide sait voir derrière les mots, les intentions malveillantes et haineuses qui se drapent d'une phraséologie manipulatrice.
 
Les termes choisis de "Bienvenue en Palestine" dévoilent au préalable que l'Etat d'Israël n'existe pas dans leur esprit, puisque tout de même, c'est bien en Israël que ces militants souhaitent atterrir, et s'ils taisent le nom de cette minuscule démocratie du Moyen-Orient, c'est parce que la haine qui les anime est si puissante qu'ils bavent sur un nom qu'ils ne supportent pas de prononcer sans trembler de violence. Ce faisant, ces termes qui taisent la réalité historique de l'Etat d'Israël pour ne suggérer que celle d'une Palestine qui viendrait remplacer Israël, induisent dans les esprits une de-légitimation de l'Etat.
 
Exit six millions d'Israéliens appelés à disparaitre de nouveau au milieu des autres nations, pourtant incapables de gérer l'islamisme qui gangrène leurs Etats libres et démocratiques, et qui sait fort bien que les fous d'Allah haïssent les Juifs plus que tout.
 
Six millions, nous avons déjà donné… merci! 
 
Un tel scénario ne se réalisera jamais. Le metteur en scène a prévu une autre fin à cette histoire.
 
Pour revenir à l'opération mignonnette de ces militants, qui sont infiniment moins pro-Palestiniens qu'ils ne sont anti-Juifs, et dont le caractère provocateur n'échappe à personne, il y a un moyen tellement plus simple de manifester leur compassion aux Palestiniens qui souffrent… du terrorisme : c'est de se rendre à Gaza, via l'Egypte, et de manifester contre le Hamas qui tient en otage une population élevée dans la haine des Juifs, le culte du sang et de la mort. Enfin, c'est juste une petite idée, car les vraies causes ne manquent pas. 
 
En revanche, ce qui manque terriblement, ce sont le courage et l'honnêteté intellectuelle.
 
En Israël fort heureusement, il ne suffit pas aux loups de présenter patte blanche pour se faire passer pour de petits chevreaux.
 
Aussi, à tous ces activistes anti-Juifs dont le but est de diffuser la haine d'Israël par le biais d'opérations provocatrices, et puisque le mot Accueillir se dit en hébreu "recevoir un visage – Kabalat Panim" et que leurs visages ressemble étrangement à ceux qui hier portaient chemises brunes et bottes noires, nous, ici en Israël, nous leur présentons notre dos, et pour rester polis, nous leur disons simplement mais fermement "vous êtes malvenus en Israël". 
 
La porte qui se ferme n'est que l'expression de leurs cœurs bouchés et de l'étroitesse de leurs esprits.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Rachel Franco pour www.Dreuz.info

Lire aussi : 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article