Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Rwanda s'inspire d'Israël,

Publié le par danilette

 

Le Rwanda s’inspire d’Israël. Agahozo Shalom conçu sur le modèle de Yamin Orde près de Haïfa, accueille les orphelins du génocide de 94.


Le Rwanda qui s’apprête à devenir, à marche forcée,  l’un des leaders technologiques de l’Afrique doit faire face, comme Israël dans les années 50, au problème des jeunes orphelins du génocide (Plus de 800 000 assassinats en 3 mois en 1994).

Des philanthropes juifs américains, passionnés par Israël et sensibles à la cause rwandaise ont initié en 2005 le projet Agahozo Shalom avec le soutien  del’American Jewish Joint Distribution Committee, le Rwanda étant placé au même rang de priorité que la diaspora.

Agahozo Shalom est situé près de  Rubona dans le district de Rwamagana en province de l’Est. Le nom du village allie le Kinyarwanda et l’hébreu pour signifier symboliquement, “un endroit pour sécher ses larmes et vivre en paix”. Anne Heyman, avocate new-yorkaise et son mari Seth Merrin, fondateur d’une société de courtage électronique (Liquidnet)  ont pris la décision de créer le village après avoir assisté à une conférence sur le génocide rwandais et perçu l’ampleur du problème des orphelins.

Ils se sont donc inspirés de ce qu’ils connaissaient (Anne et son mari se sont rencontrés en Israël) et calqué Agahozo sur le modèle des villages créés en Israël dans les années  post- Shoah pour recueillir les orphelins. Ils ont levé 12 millions de dollars et lancé le projet. Aujourd’hui le village accueille 250 jeunes  qui y vivent et y étudient pour une période de 3 ans.

Les effectifs devraient passer à 500 en 2012. Une goutte d’eau cependant à l’échelle du million d’orphelins rwandais. Mais un premier pas sur la voie de ce que les fondateurs nomment le Tikun Halev et le Tikun Olam (réparation du coeur, réparation du monde).  A noter que le kibbutz rwandais est également un foyer artistique avec la production d’albums dont les droits reviennent à la communauté.  Autre symbole, Jeannette Kagame, première dame du Rwanda est venue le mois dernier célébrer l’importante fête des moissons dans le village israélo-rwandais. Elle a qualifié l’initiative de contribution capitale à l’avenir du pays.  A suivre.

 

Dominique Bourra, CEO NanoJV.

Copyrights Nanojv: http://nanojv.com 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article