Netanyahou dévoile : "Abou Sissi nous a transmis des informations importantes

Publié le par danilette

 

Abou-Sisi.PNG

Dans un article d'Israël Hayom

31/3/2011

 שלמה צזנה, נצחיה יעקב ודוד ברון

Hier, le Premier ministre Binyamin Netanyahou a pour la première fois parlé de l'arrestation de l'ingénieur palestinien Dirar Abou Sissi et il a déclaré qu'il s'agissait d'un membre du Hamas qui a transmis des informations importantes au cours de son interrogatoire . Netanyahou a refusé de dire si ces informations étaient liées au soldat kidnappé Guilad Shalit.

Dans une interview sur la deuxième chaîne israélienne, il a répondu à des questions d'internautes de YouTube du monde entier. On lui a demandé si l'arrestation d'Abou Sissi était liée à Shalit, il a répondu : « Abou Sissi est un membre du Hamas, il est en état d'arrestation en Israël de manière tout à fait légale. Je ne veux pas répondre en ce qui concerne le lien avec Guilad Schalit ou autres mais je peux seulement vous dire qu'il a transmis des informations importantes. Netanyahou a été à nouveau interrogé sur le lien avec Guilad Schalit mais s'en est tenu à sa réponse : « il nous a transmis des informations importantes ».

Hier, l'hebdomadaire allemand Der Spiegel a révélé une information transmise par un agent de renseignement occidental qu'Israël pourrait avoir enlevé Abou Sissi car il posséderait des informations sur Guilad Schalit. « Si le Mossad a investi tant d'efforts pour le ramener en Israël et l'interroger pendant six semaines, Abou Sissi doit savoir des choses qu'Israël tient beaucoup à connaître », a estimé l'informateur. D'après lui, si Abou Sissi était seulement un homme dangereux il aurait été simplement liquidé comme ce qui est arrivé à Mahmoud Al Mabhouh à Dubaï.

Il semble qu'une demande de prolongation du mandat d'arrêt contre Abou Sissi ait été présentée aujourd'hui au tribunal de Petach Tikvah de façon à ce que l'acte d'accusation soit présenté dans un délai de cinq jours. Son avocate Tal Lino a estimé que l'instruction devrait durer deux jours car son client n'a pas été interrogé. Lino a réfuté les informations publiées par Der Spiegel sur Guilad Schalit : « mon client réfute toutes ces allégations, il dément formellement tout lien et ne possède pas d'informations à ce sujet.

Netanyahou a répondu à une habitante de Kfar Yona qui l'interrogeait sur Guilad Schalit et lui a dit : mon épouse et moi-même, nous avons reçu Aviva et Noam Shalit (les parents de Gilad) et même son grand-père à plusieurs reprises. Tout le monde ressent ce que vous exprimez, ce lien filial  avec Guilad, comme s'il était notre fils et je le ressens aussi moi-même (cette femme lui a parlé de son fils partant bientôt pour l'armée et a exprimé ses craintes que cela puisse lui arriver aussi comme à n'importe qui). Nous agissons beaucoup en vue de faire libérer Guilad mais seule une petite partie de nos actions sont connues. Pour quelle raison voudriez-vous qu'un Premier ministre reste inactif alors que c'est une cause si populaire ? Tout le monde a applaudi le premier jour (des négociations) mais le Hamas a des exigences excessives. Sur 450 terroristes, il exige que les 150 terroristes qui ont tous assassiné des Israéliens soient transférés dans une prison en Judée Samarie (Cisjordanie).

Ils recommenceront à tuer à Ariel et à Tel-Aviv, à Haïfa et à Jérusalem. Il faut évaluer le prix à payer. Je suis prêt à les transférer à Gaza, en Tunisie et même en Libye. Je ne suis pas prêt à ce qu'il recommence à tuer des centaines de citoyens Israéliens. J'aurais à prendre mes responsabilités si par malheur le fils de cette femme qui m'a posé la question se faisait tuer dans un autobus ».

Adapté par Danilette

Publié dans Benjamin Netanyahou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article