Norvège - Un agent-double de premier plan pour le 'Hamas

Publié le par danilette

Sur le site : www.aschkel.info et lessakele

 

Jonas Gahr Store sur l'île d'Utoya un jour avant le massacre au rassemblement de la jeunesse du parti travailliste

 

 

Jonas Gahr Store, admet finalement avoir eu des conversations téléphoniques directes avec le Chef terroriste Khaled Meshaal du 'Hamas !

 

Alors quel est le problème ?

 

 

 Le ministre des affaires étrangères J.G.Store rattrapé par ses mensonges, a force de jouer double jeu .

 

La Norvège a été le pays promoteur des accords d'Oslo qui a offert une tête de pont au terrorisme vers la "Montagne de Sion"

Après ces accords, la Norvège a menti à plusieurs reprises, en prétendant refuser tout contact avec le 'Hamas au niveau ministériel.

 

Comment donc J.G Store a t-il été pris la main dans le sac en se révèlant être lui-même un agent du 'Hamas ?

 

Petit citation que nos amis chrétiens du site apprécieront de Luc 21-16

 

"Vous serez livrés même par vos parents, par vos frères, par vos proches et par vos amis, et ils feront mourir plusieurs d'entre vous."

 

Un des principaux dirigeantq du 'Hamas donc, Khaled Meshaal a confirmé à la deuxième chaine de télévision norvégienne, qu'il avait eu plusieurs contacts téléphoniques directs avec J.G Store.

Rappel, Aux Etats-Unis comme dans l'Union européenne, le 'Hamas est listé comme une organisation terroriste.

 

Quand la chaine Tv 2 norvégienne confronte le ministre et lui demande si il a eu des contacts avec le Chef du 'Hamas celui-ci répond par un non franc et direct !.

 

Voyons voir !

-Chaine TV2 au ministre

-"Avez-vous parlé avec Meshaal ?

Store – "Je comprends que vous me demandez si j'ai eu une rencontre avec lui ?"

-Chaine TV2 – 'Je vous demande si vous avez déjà parlé avec lui, et si vous admettez que vous avez eu des contacts avec lui au téléphone"

Store – "Ma tâche principale était de transmettre la vision internationale, en insistant pour que le 'Hamas reconnaisse Israël, respecte les accords, renonce à la violence", explique le ministre à l'agence NTB (nouvelles norvégiennes)

Le journal norvégien Aftenposten a déjà écrit sur les documents wikileaks dans lesquels les diplomates américains révèlent que le gouvernement et notamment le ministre des Affaires étrangères a sympathisé avec le 'Hamas.

 

Nous savons que le gouvernement norvégien est un des plus antisémites d'Europe et dans le monde occidental, le ministre des affaires étrangères Store a donné un visage à la haine antisémite au royaume luthérien.

 

Il a joué à des doubles jeux. Il a probablement commencé a travailler pour les terroristes islamistes pendant son service en tant que Chef de la Croix-Rouge de Norvège de 2002 à 2003.

 

Il a également été l'ambassadeur de la délégation norvégienne auprès de l'office des Nations Unies à Genève, poste occupé entre 1995 et 1998.

 

Il a aussi pendant les deux dernières décennies été conseiller spécial et chef du personnel au bureau du Premier ministre a différentes périodes.

 

Lorsqu'un ministre des affaires étrangères ment publiquement, le Premier Ministre doit  doit normalement exiger sa démission.......

Mais pas en Norvège

Un tel mensonge est-il acceptable au sein d'une nation qui se veut être la police morale du monde ?

Oslo, une bande d'hypocrite dans une fosse d'immoralité.

Jonas Gahr Store est un des principaux sponsors mondiiaux du terrorisme islamique, et un grand ami du 'Hamas- Ici avec Ismail Haniyeh

 

 

 

A lire aussi

Le terrorisme contre Israël se justifie davantage que le terrorisme contre la la Norvège - Alan M.Dershowitz

Adapté par Danilette

 


 http://frontpagemag.com/terrorism-against-israel-more-justified

Le professeur Alan Dershowitz est un brillant avocat américain qui enseigne le droit à l’université d’Harvard. De passage en Norvège au mois de mars, linklink où il avait été invité par le ICEJ (International Christian Embassy in Jerusalem),  il avait émis le souhait de donner une conférence dans les universités d’Oslo et de Trondheim mais on lui a fait comprendre qu’il ne serait pas le bienvenu en raison de ses prises de position en faveur d’Israël. Voici sa réaction à la déclaration de l'ambassadeur norvégien en Israël : 

Dans une récente interview, l'ambassadeur de Norvège en Israël a suggéré que le terrorisme du Hamas contre Israël pouvait se justifier davantage que la récente attaque terroriste contre la Norvège. Il raisonne en disant : "nous les Norvégiens, considérons que l'occupation est la cause du terrorisme contre Israël". En d’autres termes, d'une part le terrorisme contre les citoyens israéliens est de la faute d'Israël et d'autre part le terrorisme contre la Norvège est basé sur "une idéologie affirmant que la Norvège, et en particulier le parti travailliste, est en train de renoncer à la culture norvégienne". Il est difficile d'imaginer qu'il ait pu faire une telle déclaration provocatrice sans l'autorisation expresse du gouvernement norvégien.

Je n'arrive pas me souvenir d'un autre exemple de déclaration si brève condensant autant d'absurdités. Tout d'abord, le terrorisme contre Israël a commencé bien avant qu'ait existé une quelconque "occupation". La première grande attaque terroriste contre les Juifs qui vivaient depuis très longtemps à Jérusalem et à Hébron a commencé en 1929, quand le leader des Palestiniens, le Grand mufti de Jérusalem, donna l'ordre d'une attaque terroriste à motivation religieuse qui a tué des centaines de Juifs religieux -dont des vieillards et des enfants. Le terrorisme contre les Juifs a continué pendant les années trente. Quand l'État d'Israël a été établi, et bien avant qu'il prenne le contrôle de la Cisjordanie, le terrorisme était devenu le principal moyen d'attaquer Israël depuis les frontières jordanienne, égyptienne et libanaise. Si l'occupation est la cause du terrorisme contre Israël, alors quelle était la cause de toutes les terreurs antérieures à une quelconque occupation ?

Cela ne m'a pas surpris d'entendre une telle déclaration sectaire de la part d'un ambassadeur norvégien ignorant l’histoire. La Norvège est aujourd’hui le pays le plus antisémite et anti-israélien d’Europe. Je le sais parce que j'en ai fait personnellement l'expérience lors de ma récente visite et tournée des universités. Aucune université n'a accepté de m'inviter pour une conférence sans la promesse que je ne parle pas d'Israël. La Norvège interdit l'abattage rituel juif mais pas l'abattage rituel musulman. Ses dirigeants politiques et universitaires font des déclarations qui franchissent ouvertement la ligne séparant l'antisionisme de l'antisémitisme, comme lorsque le Ministre des Affaires étrangères norvégien a condamné la nomination du chef de cabinet d'Obama parce qu’il était juif. Aucun autre dirigeant européen n'aurait osé faire une telle déclaration. En Norvège cette déclaration sectaire a été saluée, tout comme des déclarations similaires faites par un universitaire de premier plan. 

Le camp qui a été attaqué par un terroriste isolé avait été le théâtre d'une orgie de haine anti-israélienne juste le jour précédent la fusillade link. Pourtant cela ne m'autorisera jamais à déclarer que c'est l'antisémitisme norvégien qui est la cause de cet acte de terrorisme horrible contre des jeunes norvégiens.

Les causes du terrorisme sont multiples, mais au fond elles procèdent toutes de la croyance par les terroristes que la violence est la réponse appropriée aux politiques qu'ils désapprouvent. Il existe une autre raison, à savoir que le terrorisme obtient souvent des résultats. La Norvège, par exemple, a récompensé à différentes reprises le terrorisme palestinien contre Israël alors qu'elle punissait Israël dans ses efforts à protéger ses civils. Tout en prétendant condamner tous les actes terroristes, le gouvernement norvégien a cherché à justifier le terrorisme palestinien qu'il considère comme légitime. C’est clairement une incitation à poursuivre le terrorisme.

Il est important pour le monde de ne jamais récompenser le terrorisme en soutenant la politique de ceux qui l'utilisent comme alternative à un discours raisonnable, une solution diplomatique ou un compromis politique.

Je ne connais aucune personne sensée qui ait tenté de justifier les attaques terroristes contre la Norvège. Pourtant il existe de nombreux Norvégiens qui non seulement justifient les attaques terroristes contre Israël mais en font l'éloge, les soutiennent, participent à leur financement et leur donnent une légitimation.

Le monde doit s'unir pour condamner et punir tous les attentats terroristes contre des civils innocents quel que soit le motif ou la cause présumés du terrorisme. La Norvège, en tant que nation, a échoué à le faire. Elle veut que nous soyons unanimes à condamner l'attaque terroriste contre ses civils, et nous devrions l’être mais elle refuse d'appliquer une norme unique.

Comme rien de bon ne sort jamais du terrorisme, il ne faut pas s'attendre à ce que les Norvégiens tirent une quelconque leçon de leur propre victimisation. Comme l'ambassadeur l’a précisé clairement au cours de cette sombre interview : "ceux qui parmi nous ont cette croyance [que l'occupation est la cause de la terreur contre Israël] ne vont pas changer d'avis à cause de l'attaque d'Oslo". En d'autres termes, ils vont persister dans leur point de vue sectaire qui fait d'Israël la cause du terrorisme dirigé contre lui, et si seulement Israël mettait fin à l'occupation (comme il avait offert de le faire en 2000-2001 et à nouveau en 2007), le terrorisme prendrait fin. Même le Hamas qui est beaucoup soutenu par la Norvège a fait savoir clairement qu'il ne mettra pas fin au terrorisme tant qu'Israël continuera à exister. Le Hamas croit que l'existence même d'Israël justifie l’emploi du terrorisme dirigé contre lui. Cela ressemble beaucoup aux rodomontades de l'homme qui a perpétré l'acte de terreur contre la Norvège.

Le temps est venu pour les Norvégiens de faire une recherche au plus profond de leur âme sur leur histoire sordide de complicités avec toutes les formes de sectarisme depuis les Nazis antisémites jusqu’au Hamas antisémite. Il semble qu'il existe un dénominateur commun.

 

 

 

 

Caricatures dans des médias norvégiens, non non pas dans les années trente, mais dans les années 2000.

 

morten.m-thumb-450x655

 

inge-grc3b8dum-aftenposten-july-26th-2006  

témoignage
On ne louera jamais assez l'incroyable travail que font Christian et ses collaborateurs du blog NI+J.
Caricature de Ulf Aas, parue dans l'Aftenposten, le 6 juin 1992 et illustrait un article de Magne Skjæråsen. 
 
ulf-aas-the-title-belongs-to-the-article-by-magne-skjc3a6raasen-aftenposten-6-june-1992
Le dessin représente un rat assis devant une étoile de David accompagné de la légende "Une meilleure race d'hommes".
 
 
Le dessin fut fait en 1982 en réaction aux massacres de Sabra et Chatila au Liban (commis par les phalangistes libanais).  Le message est que le massacre a eu lieu que parce qu'Israël a intentionnellement décidé de ne pas voir ce qui se passait dans le camp. La qualité du dessin est mauvaise et je me souviens de l'avoir vu alors que l'encre était encore fraîche et c'était affreux. 
 
C'est un des exemples de message politique les plus brutaux et violents que je n'ai jamais vu. Le dessin atteint la grossièreté qui prévalait dans les années 1930 en Allemagne. On atteint le fond de l'abîme - l'intelligence et l'esprit sont absents, pas de sarcasme, pas d'ironie non plus.  Juste la vieille haine à vif et à l'état pur d'un peuple qui nous a jamais fait du mal et dont nous ne connaissons ni l'histoire ni la culture. Et cette fois on ne peut échapper à la certitude que ce dessin était bien destiné aux Juifs. Pas aux Israéliens, mais aux Juifs en tant que peuple. 
Imaginez que vous voyez ça dans votre journal au petit déjeuner et que votre fille vous demande la raison pour laquelle soudainement vous êtes devenus si pâle.

Publié dans Terrorisme - Djihad

Commenter cet article