«Nous ne laisserons ni les militaires ni les islamistes nous voler la révolution»

Publié le par danilette

Engy Hamady. Membre du bureau politique du Mouvement du 6 avril

Lire l'article en entier sur www.elwatan.com

[...] 

- Pourquoi la convergence de toutes les forces politiques et sociales, en janvier, a volé en éclats à la veille des élections ?

Non, il n’y avait pas de convergence même lors de la révolution du 25 janvier. Nous avons, nous, en tant que Mouvement du 6 avril, marqué notre différence notamment vis-à-vis des partis islamistes et des Frères musulmans. Nous avons dit, dès le départ, que le but final de ces courants était de prendre le pouvoir et qu’ils faisaient des tractations en coulisses. Ce n’est pas nouveau pour nous. Mais ce qui est nouveau, par contre, c’est que l’opinion nationale découvre leurs vrais visages. Plusieurs figures islamistes ont été chassées de la place Tahrir. La nuit, ils pactisent avec le diable et le jour, ils viennent s’afficher à Tahrir. La convergence des forces politiques est certes nécessaire, mais les vraies forces qui portent la révolution, se battent pour l’instauration de la démocratie. Cependant, nous connaissons bien les visées des Frères musulmans.


- Mais ils sont donnés favoris aux élections…


Effectivement, et s’ils sortent victorieux, nous respecterons la volonté et le vote des Egyptiens. Nous nous soumettons au verdict des urnes. Quel que soit le choix du peuple, courant islamistes ou libéral, nous le respectons. Mais un choix libre et transparent, sans fraude. Pour le moment, nous avons des échos qui confirment des dépassements. Les islamistes font campagne en exploitant la misère et l’ignorance des gens, en leur distribuant vêtements et nourriture et en leur promettant le Paradis.

[...]

Commenter cet article