Obama à l’ONU sur l’Iran: « Le temps n’est pas indéfini»

Publié le par danilette

Voici un bel exemple de langage diplomatique hypocrite et déconnecté de la réalité. «cela mettrait en péril Israël, la sécurité des pays du Golfe, et la stabilité de l'économie mondiale », et la sécurité des USA et du monde entier n'en déplaise à Barack Obama...

Source : Algemeiner.com 

Adapté en français par Hanna

© Israel-Chroniques-En-Ligne 

Dans son discours à l’Assemblée générale de l’ONU mardi, le Président américain Barack Obama s’est concentré essentiellement sur toute la gamme de problèmes affligeant le Moyen-Orient, y compris les manifestations anti-américaines, la menace nucléaire iranienne et le conflit israélo-arabe.

 

Le président a déclaré qu'un Iran possédant l'arme nucléaire « n'est pas un défi qui peut être endigué» et que «cela mettrait en péril Israël, la sécurité des pays du Golfe, et la stabilité de l'économie mondiale ».


Obama a commencé son allocution en rendant hommage à l'ambassadeur américain Christopher Stevens et en condamnant les agresseurs. Il a souligné à la foule des dirigeants mondiaux que l'assassinat de Stevens était une attaque non seulement contre les Etats-Unis, mais aussi contre toutes les nations.


Obama s'est prononcé contre l'incitation à la haine dans la région, en soulignant spécifiquement l’importance de condamner les calomnies à l’encontre des Chrétiens et des Juifs LIRE LA SUITE

Publié dans USA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article