On l’aurait presque oublié, mais la Turquie est un membre important de l’OTAN

Publié le par danilette

Un événement majeur récent est largement passé à la trappe journalistique: l’armée de l’air chinoise a pour la première fois – officiellement – franchi son espace aérien pour participer à des manœuvres militaires avec la Turquie, en Anatolie. L’ambassadeur de Turquie en Chine, Murat Salim Esenli, a confirmé dans le journal Zaman la tenue de ces exercices

 

On l’aurait presque oublié, mais la Turquie est un membre important de l’OTAN qu’elle a rejoint avec la Grèce en 1952. On aurait presque oublié également, mais l’OTAN signifie Organisation de l’Atlantique Nord, or il semble que seule la Turquie l’ait oublié, puisqu’elle tourne résolument le dos à l’Atlantique, autrement dit aux Etats-Unis et à l’Europe, pour se retourner vers le soleil levant, l’Empire du Milieu.

 

Seul Etat musulman à faire partie de l’OTAN, la Turquie, en plein renversement d’alliances, trahit sa famille politique et militaire atlantique. Les avions chinois ont atterri sur l’immense base militaire aérienne de Konya, financée avec l’argent américain sur la quelle reposent les F16, made in USA, de l’armée turque. La technologie hyper sensible de l’OTAN et des Etats-Unis n’aura plus désormais de secrets pour les chinois. L’armée de l’air chinoise a envoyé les plus beaux fleurons de son aviation de combat ; à savoir des Sukhoi Su-27, et des Mig-29.

Lire la suite sur http://www.aschkel.info/article-le-nouvel-axe-du-mal-turquie-liban-palestine-syrie-iran-irak-assiste-par-la-chine-59033244.html


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article