ONU : La stratégie chancelante des Palestiniens, Dore Gold

Publié le par danilette

448924a2-e625-11e0-bf98-2c3faa3fc775.jpg

Source : Algemeiner.com

Par Dore Gold

 

Adapté en français par Hanna

© Israel-Chroniques-En-Ligne

 

Le Président de l’OLP, Mahmoud Abbas, a de nouveau déclaré son intention de mener à bien son plan visant à obtenir la reconnaissance par l’ONU d’un Etat palestinien à l’ouverture de l’Assemblée générale des Nations Unies la semaine dernière. Cependant, on ne sait pas précisément comment les Palestiniens pourront mener à bien leur plan cette année, après que les tentatives de l’année dernière pour devenir membre de l’ONU aient échoué devant le Conseil de sécurité des Nations Unies. Il y a également un certain degré de  réticence de la part de  responsables palestiniens à poursuivre ces initiatives. Fin août, le Ministre des Affaires étrangères palestinien, Riad Malki, a déclaré que les Palestiniens mettaient en attente pour l’instant leurs initiatives à l’ONU.

 

Légalement, la mise à niveau pour un poste d’observateur palestinien à l'ONU représentant « un Etat d’observateur non-membre » » ne crée en tout cas pas, un Etat palestinien. De nouveaux États, tels que le Kosovo ou le Sud-Soudan, ont été fondés lorsque leurs dirigeants nationaux ont déclaré leur indépendance, leur nouveau statut a été officiellement reconnu bilatéralement par d’autres Etats, et ensuite ils ont demandé à devenir membre de l’ONU. Devenir un « Etat observateur non-membre» implique techniquement un changement de condition que même les experts dans le département juridique de l'ONU peinent à expliquer. La traduction de ce terme diplomatique très technique dans la presse arabe palestinienne laissera sur leur faim sans aucun doute quiconque l’entendra puisqu’il ne donnera pas à la population de Cisjordanie le sentiment qu’un changement réel de leur condition ait été atteint. Il ne fait aucun doute, que le Hamas soulignera ce point précis, car il se moque de ce que tout a accompli Abbas.

 

L'an dernier, le 16 mai 2011, M. Abbas a écrit un éditorial dans le New York Times dans lequel il a essayé d'expliquer pourquoi il cherchait l’adhésion à l'ONU. De manière révélatrice, il a admis qu'il était à la recherche de « l’internationalisation du conflit sur le plan juridique, et non comme une affaire politique ». Il a écrit qu'il espérait mener Israël devant les tribunaux internationaux. Les Palestiniens ont commencé ce processus en janvier 2009, lorsque le ministre de la Justice de l’Autorité palestinienne a présenté une déclaration au Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno Ocampo, en reconnaissant sa compétence pour « les territoires palestiniens ». Le Ministre de la Justice de l’Autorité palestinienne n’a pas expliqué quelles étaient les « frontières de cette région ».

Lire: http://israel-chronique-en-ligne.over-blog.com/article-onu-la-strategie-chancelante-des-palestiniens-110755832.html

Publié dans Arabes palestiniens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article