Petite réponse à Dieudonné

Publié le par danilette

En 2010, je m'étais amusée à poster une réponse à Dieudonnée sur Youtube, elle a été très vite désactivée car elle avait été signalée comme "contenu incitant à la haine", alors que Youtube laisse pourtant des milliers de contenus qui eux incitent vraiment à la haine... 

Dieudonné

 

Dieudo-youtube.JPG 

Voir plus bas les sous-titres que j'ai conservés :

 

C'est bien sûr une réponse très sommaire, réductrice et dépassée par l'actualité. Le problème de Dieudonnée s'est bien aggravé depuis et il a fait des milliers d'émules mais la raison fondamentale qu'il persiste à mettre en avant pour justifier sa haine des Juifs, c'est bien le fait que les Juifs auraient été de grands esclavagistes. Son délire paranoïaque s'est developpé en prenant modèle sur son maitre le noir-américain raciste et antisémite, Louis Farrakhan, dirigeant de l'organisation Nation of Islam. Cette accusation a vu le jour avec la publication du livre  The Secret Relationship Between Blacks and Jews (La relation secrète entre Juifs et Noirs) publié en 1991.


   

Des chercheurs et historiens ont démontré que si des Juifs ont bien participé à cette traite, leur contribution a été mineure, voir en particulier la réaction de the American Historical Association 

"dans une action sans précédent dans son histoire de 111 ans, l'American Historical Association a publié une résolution politique qui "condamne comme fausse toute déclaration alléguant que les juifs ont joué un rôle disproportionné dans l'exploitation des esclaves ou dans la traite transatlantique des esclaves." L'AHA défend les faits historiques contre les agressions graves visant à attribuer aux Juifs un rôle majeur dans le système de la traite atlantique et croit que cela fait partie d'une longue tradition antisémite qui présente les Juifs comme des acteurs centraux négatifs de l'histoire humaine".

 

Le délire de Dieudonné est identique à celui de Nation Of Islam et cela incite à penser que Louis Farrakhan est son mentor idéologique, il répète avec des années de retard les diatribes de celui-ci.

Olivier Pétré-Grenouilleau, l'historien grand spécialiste en France de la traite négrière, auteur du livre “Les traites négrières : Essai d’histoire globale”, montre que les Juifs n’ont eu qu'un rôle marginal dans la traite des Africains. D’ailleurs, le fameux Code noir promulgué par Louis XIV en 1685, excluait les Juifs de ce commerce comme ils l’étaient déjà de bien d’autres.

En tapant les mots clés "Juifs", "Esclaves", on trouve des milliers d'entrées sur le rôle prédominant des Juifs dans le commerce des esclaves, pourtant je n'ai pas trouvé de preuves incontestables dans tous ces articles qui ne sont souvent que des reprises de citations, sans aucune analyse ni mise en perspective (y compris wikipédia) du style :

"ces « négociants » sont impliqués de manière totalement disproportionnée - compte tenu de l’importance de leur groupe ethnique -, par rapport aux autres groupes qui en font également commerce"

"à Bordeaux, au XVIIIe siècle, 5 Juifs ont armé pour la traite en tout 20 navires sur un total bordelais de 485 navires négriers". 20 sur 485 soit 4% !

Dans un autre article : "Qui sont les négriers qui amènent les esclaves noirs en Amérique du 15ème au 19ème siècle ?" On cite une liste de 15 navires négriers appartenant à des propriétaires qui ont des noms à consonance juive, 15 navires en 5 siècles !!!

Il est particulièrement choquant de trouver ces liens alors qu'il n'y en a pas dans les premiers résultats sur le lien fondamental entre la naissance du peuple juif et la libération de l'esclavage, ni sur l'injonction de la Torah "Souviens-toi que tu as été esclave au pays d'Egypte..."

En effectuant mes recherches, j'ai trouvé un lien très intéressant, celui des archives de la Compagnie des Indes : 

L'année des outre-mer a été l'occasion pour le site Mémoire des hommes, d'accueillir les archives de la Compagnie des Indes, réunissant ainsi virtuellement des fonds dispersés entre plusieurs institutions et permettant de mieux connaître le rôle de la Compagnie dans la traite négrière.

Les fonds mis en ligne regroupe :
- une base de données répertoriant plus de 111 000 noms de membres d'équipage et de passagers des vaisseaux de la Compagnie des Indes ;
- les rôles d'équipage des navires de la Compagnie, conservés au SHD à Lorient ;
- des journaux de bord des navires de la Compagnie, conservés aux Archives nationales ;
- 12 000 fichiers images représentant 170 campagnes de navires de la Compagnie des Indes ayant participé à la traité négrière entre 1721 et 1757 ;
- cinq atlas nautiques conservés au SHD et contenant les cartes régulièrement citées par les capitaines négriers pour leur navigation.

Cette opération a bénéficié d'un partenariat entre la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives, le Service historique de la Défense, l'association des Amis du Service historique de la défense à Lorient et les Archives nationales. Elle s'inscrit dans le cadre de la célébration des 10 ans de la loi du 21 mai 2011 dite "loi Taubira" tendant à la reconnaissance des traites et des esclavages comme crime contre l’humanité. Pour en savoir plus : accéder au site

 

J'invite donc Dieudonné et ses fans à consulter ces archives comme je l'ai fait, on accède à une liste de propriétaires de navires, de capitaines et à des milliers de données. Cliquez ICI, vous avez directement accès à 2 fenêtres déroulantes avec les noms des capitaines et les noms de propriétaires, dans la liste des capitaines, il y a 1 ou 2 noms qui pourraient être des noms juifs sans certitude, et parmi les propriétaires 3 fois plus sans aucune certitude...

 


Voici quelques données trouvées : 

Nom du navire, du capitaine, du propriétaire : il ne me semble pas qu'il y ait beaucoup de Juifs...

ACHILLE , 1781-1782 Bordeaux → Martinique → Lorient Armement Hervé Lemperiere, P. Anceze
ACHILLE , 1781-1782 Bordeaux → Martinique → Lorient Armement Hervé Lemperiere P. Anceze
ACTIF , 1775-1776Lorient → Amérique → Nantes Armement J.-E.-F. Raffin J. Gruel
AIGLE , 1783Lorient → Guadeloupe Armement L. Feillet Du Collet
ACHILLE , 1781-1782Bordeaux → Martinique → Lorient Armement Hervé Lemperiere P. Anceze
AIMABLE ÉLISABETH , 1780-1781 Saint-Valery-sur-Somme → Virginie → Lorient Armement Jean-François Lambert Dottin et Compagnie
AIMABLE ÉLISABETH , 1781Lorient → Philadelphie ? Armement J.-B. Buttel Dottin et Compagnie
AIMABLE JUSTINE , 1790Lorient → Setúbal → Portugal ? Armement Jean-Baptiste Pépin Bailleul et Mondey
AIMABLE NANON , 1759-1760Saint-Malo → Brest → Port-Louis Armement Barthélémy Le Cordier Bernon Notes Armé par le sr Daniel Dujarday
AIMABLE PERRINE , 1786-1787 Lorient → Tabago (Tobago) Armement Jean-Louis ToureauHenry de La Blanchetais
AIMABLE PHILIS , 1783 Lorient → île de France ? Armement G.F. Vieillard Delaye
AIMABLE YVONNE , 1785Lorient → Virginie ? Armement G.P. Hains Mazois et Compagnie
AJAX , 1774-1776Lorient → Cap de Bonne-Espérance → Inde → Sainte-Hélène → Lorient Armement Crozet Admyrault
ALCYON , 1748-1748Cadix → Port-Louis Armement Martin Minvielle G. Michel
ALERTE , 1782-1783Brest → Antilles → Lorient Armement Antoine Dupont Marojan
ANGE RAPHAËL , 1741-1746 Saint-Malo → Cadix → Carthagène (Colombie) → Porto Bello (Panama) → Carthagène → Cadix Cadix → Vera Cruz → La Havane → Port-Louis Armement Pierre Torrent Baillon
ANONYME , 1773-1776 Lorient → Inde et Mascareignes → Cap de Bonne-Espérance → Lorient Armement François La Porte †, A. Houssin de La P †, G. Le Gouardun Menard
ANTOINETTE MARIE , 1773-1774 Sète → Gorée → île de France → Cap de Bonne-Espérance → Lorient Armement G. Duval J. Ferry
ANTONIA , 1784-1784 Lorient → Sénégal → Lorient Armement L. Vigneux Lavaysse, Pulchelberg et Compagnie
ARGONAUTE , 1769-1770 Lorient → Île de Ré → La Rochelle → Martinique → Bordeaux → Lorient Armement Joseph-André de La Faudriere Du Baudry Arnous
ASTRÉE , 1744-1744 Nantes → Sénégal → Nantes Armement Julien Videment Perrée de La Villestreux
ASTRÉE , 1746-1747 Nantes → Paimboeuf → La Rochelle → ? → Martinique → Port-Louis Armement Julien Videment de La Villestreux Perrée
AUGUSTE , 1776 Lorient → Martinique ? Armement C.-F. Blain Des Cormiers Duval, Laurent et Picquet
AURORE , 1743-1744 Nantes → Lorient → Sénégal → Antilles → Nantes Armement Étienne Rirdan Propriétaire Rirdan
BELLONE , 1780 Lorient → Amérique ? Armement J. Desclaux de Bonnaire Bethonan et Desclaux de Bonnaire 
BIEN AIMÉE , 1782-1782 Granville → îles françaises de l’Amérique → Lorient Armement J. Eudes Deslandes
BIEN AIMÉE , 1783 Lorient → Saint-Domingue ? Armement L. Darribeau Barant
BIEN AIMÉE , 1783-1783 Bordeaux → Inde → Lorient Armement Léon Daribeau Barras aîné et fils
BIENFAISANCE , 1781 Lorient → Amérique ? Armement Luc Jolly de Launay aîné
COMTE DE JUMILLAC , 1781-1782 Bordeaux → Saint-Domingue → Lorient Armement Bon-Jean-François Le Dor A. Fichet  
COMTE D’ANGIVILLIERS , 1786-1787 Nantes → Mozambique → Port-Louis Armement Alexandre Heguy, Louis-Marie Gouardun Pelletier, Michaud et Compagnie
DUC DE BEAUFORT , 1752 Port-Louis → Bordeaux → Amérique ? Armement Jean-François Le Brun J.F. Le Brun et associés
DUC DE BEAUFORT , 1754 Port-Louis → Nantes ? Armement Bernard de Saa B. de Saa et associés
DUC DE CHARTRES , 1751Lorient → Martinique ? Armement P. Viau Grou et Michel
DUC DE CHARTRES , 1756-1756 Nantes → Paimboeuf → Cap-Français (Saint-Domingue) → Lorient Armement Joachim La Barre Proust Grou et Michel
DILIGENT , 1781-1782 Marseille → Martinique → Lorient Armement Jean-Baptiste Nicolas C. et L. Salle
DILIGENT POSTILLON , 1727 Lorient → Saint-Domingue → ? Armement Louis-François Faucher Perron
BON AMI , 1782-1783 Bordeaux → colonies → Lorient Armement Étienne Le Brasseur Borel
COMTE DE JUMILLAC , 1781-1782 Bordeaux → Saint-Domingue → Lorient Armement Bon-Jean-François Le Dor A. Fichet
JEAN PIERRE , 1781-1782 Bordeaux → Saint-Domingue → Port-Louis Armement René Grandin Loriague
JUPITER , 1779-1780 Bordeaux → Saint-Domingue → Lorient Armement Pierre Boisset Jauge aîné
MARÉCHALE DE MOUCHI , 1781-1782 Bordeaux → Saint-Domingue → Lorient Armement Jean-Baptiste Décasse Pechaud
MARIANNE , 1779-1780 Bordeaux → La Grenade (île de) → Lorient Armement Guillaume Despeau
MARQUIS DE MALAUSE , 1757-1758 Bordeaux → Cap-Français → Port-Louis Armement Jean Delzoliers La Grange Dravenant et Goudal
NEPTUNE , 1784-1786 Bordeaux → île de France → Rotterdam Armement Ch. Caille Pitot
INTRIGANT , 1786-1786Bayonne → Bordeaux → Lorient Armement L. Auliacq P. Lostau et Compagnie
SULTAN , 1781-1782 Bayonne → Cap-Français → Lorient Armement Jean Gabaret F. Batbedat
ASTRÉE , 1744-1744 Nantes → Sénégal → Nantes Armement Julien Videment Perrée de La Villestreux
CERF-VOLANT , 1786-1786 Nantes → Port-au-Prince → Lorient Armement Ch.-Ant. Du Cimetere Deshais et Lalane Saint-Jacques
COMTE D’ANGIVILLIERS , 1786-1787 Nantes → Mozambique → Port-Louis Armement Alexandre Heguy, Louis-Marie Gouardun Pelletier, Michaud et Compagnie
CONCORDE , 1746-1747Nantes → Paimboeuf → Martinique → Port-Louis Armement Pierre Le Couvreur Testard
DEUX AMIS , 1778-1778 Nantes → Lisbonne → Amérique → Lorient Armement Chr. Rahier Pliarne, Penet et Compagnie
SULTANE , 1748-1749 Nantes → Mascareignes → Port-Louis Armement François Lossieux Berthrand
BONS AMIS , 1782-1782 Martinique → Saint-Domingue → Lorient Armement David Saint-Pée Blondel et Compagnie


Réponse à Dieudonné, mes sous-titres :

1

00:00:00,0 --> 00:00:02,0

MESSAGE de Dieudonné, condamné plusieurs fois par la justice française. link

2

00:00:02,01 --> 00:00:05,01 etc.

Il semble avoir développé une pathologie paranoïaque. 

Un psychiatre pourrait sans doute en trouver l'origine dans son probable PROBLEME D'IDENTITE ! En effet, sa mère descend de la grande bourgeoisie de Nantes, ville qui s'est enrichie dans le commerce d'esclaves ! Son père est camerounais...

Une personne originaire du Cameroun, du Sénégal, de la Guinée, du Gabon, du Congo, du Bénin, du Togo, du Nigeria, de Côte d'Ivoire, [ la zone des états esclavagistes africains ] a une probabilité d'avoir un ancêtre esclavagiste noir. Est-ce là le secret de son drame intérieur et de sa violence ?

Les peuples africains de cette zone de l'Afrique participèrent activement à la traite des noirs et en profitèrent largement, au point qu'ils délaissèrent leurs activités traditionnelles pour ce commerce, jugé plus lucratif.

Les esclavagistes africains n'hésitaient pas à mener des guerres sans merci contre les villages voisins d’ethnies différentes pour les asservir, usant d’une brutalité qui n'avait rien à envier à celle des esclavagistes blancs, une brutalité qui n'avait rien à envier à celle des esclavagistes arabes dont ils étaient les fournisseurs !

N'oublions pas que l'ensemble des pays musulmans, comme beaucoup de sociétés africaines, étaient des sociétés esclavagistes. La traite des noirs, acheminés par les négriers musulmans, était d'une violence inouïe ! Elle a duré 14 siècles !!! La durée de vie d’un esclave noir en terre d’Islam était de 8 ans. Les Juifs et les Chrétiens n'étaient pas esclaves mais Dhimmis, un échelon au dessus, durement discriminés, humiliés et en proie aux violences endémiques et aux pogroms.

On ne voit pas beaucoup de descendants d'esclaves noirs dans le monde musulman, contrairement à l’Amérique, pourquoi ? Parce que les hommes étaient castrés de manière effroyable, plus de la moitié mourraient des suites de cette mutilation ! Ceux qu'on voit sont les descendants des femmes violées ou faisant partie des Harems !

L'exutoire de Dieudonné, c'est sa haine des Juifs qui sont devenus le "bouc émissaire" de ses échecs. 

Ironiquement, Dieudonné porte un prénom d'origine hébraïque, en hébreu c’est "NETANYAHOU" !

M. Dieudonné M'bala M'bala, vous êtes empli de compassion et de rage pour les souffrances atroces infligées aux malheureux esclaves africains des siècles passés, pourquoi n'agissez-vous pas contre la traite d'esclaves qui sévit encore, de nos jours, en Afrique ? C'est encore plus effroyable parce qu'elle a lieu de nos jours, dans l'indifférence la plus complète ! 

Est-ce parce que ces esclaves sont pour la plupart chrétiens ou animistes et rarement musulmans, qu'ils ne méritent pas votre compassion ? 

Alors si vous avez un peu d'honneur, aidez-les, PARLEZ-EN !


Code Noir :

Article 1er

Voulons que l'édit du feu Roi de Glorieuse Mémoire, notre très honoré seigneur et père, du 23 avril 1615, soit exécuté dans nos îles; ce faisant, enjoignons à tous nos officiers de chasser de nosdites îles tous les juifs qui y ont établi leur résidence, auxquels, comme aux ennemis déclarés du nom chrétien, nous commandons d'en sortir dans trois mois à compter du jour de la publication des présentes, à peine de confiscation de corps et de biens.

Article 2

Tous les esclaves qui seront dans nos îles seront baptisés et instruits dans la religion catholique, apostolique et romaine. Enjoignons aux habitants qui achètent des nègres nouvellement arrivés d'en avertir dans huitaine au plus tard les gouverneur et intendant desdites îles, à peine d'amende arbitraire, lesquels donneront les ordres nécessaires pour les faire instruire et baptiser dans le temps convenable.

Article 3

Interdisons tout exercice public d'autre religion que la religion catholique, apostolique et romaine. Voulons que les contrevenants soient punis comme rebelles et désobéissants à nos commandements. Défendons toutes assemblées pour cet effet, lesquelles nous déclarons conventicules, illicites et séditieuses, sujettes à la même peine qui aura lieu même contre les maîtres qui lui permettront et souffriront à l'égard de leurs esclaves.

Article 4

 

Ne seront préposés aucuns commandeurs à la direction des nègres, qui ne fassent profession de la religion catholique, apostolique et romaine...

 

Articles liés :

dernière mise à jour 1/1/14 23:55

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article