Portraits croisés de Mahmoud Abbas

Publié le par danilette

Le problème de crédibilité d'Abbas, par Khaled Abu Toameh, journaliste arabe israélien, musulman, éditorialiste au Jerusalem Post
Traduction et commentaire d'Objectif-Info 

Pour de nombreux Palestiniens, il est évident que le chef de l'Autorité palestinienne poursuivra ses entretiens avec Israël, même si les bulldozers reprennent de l'activité dans les implantations.

La crédibilité du président Mahmoud Abbas a été compromise au point qu'il est difficile d'envisager un scenario où il serait en mesure de convaincre ne fut-ce qu'une poignée de Palestiniens d'accepter un accord avec Israël.

Ses zigzags continuels, son double discours et ses menaces sans conséquences auront eu l'effet le plus dévastateur pour lui.
Cette semaine, avec l'expiration du moratoire sur la construction dans les implantations, la crédibilité d'Abbas a subi un nouveau coup, grave sinon mortel. Pendant des mois, il avait menacé de quitter les négociations de paix si le gel de dix mois, qui a expiré le 26 septembre n'était pas prolongé. De fait, il a continué à lancer des menaces jusqu'à la dernière minute.
Quelques heures seulement avant que le moratoire n'expire, Abbas déclarait publiquement : "nous ne poursuivrons pas les négociations, pas même un jour après l'expiration du gel des implantations."
Sans surprise, pendant qu'il menaçaient, en arabe, de se retirer des entretiens, lui et ses assistants envoyaient à destination de Washington et des gouvernements occidentaux, en anglais, le message qu'ils n'avaient aucune intention de suspendre les négociations. Lire la suite : link

Publié dans Arabes palestiniens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article