Réaction aux scandaleuses résolutions de l'Unesco dont celle qui fait du tombeau de Rachel, une mosquée !

Publié le par danilette

Alors qu'on s'était réjoui un peu trop vite sans doute de l'élection il y a un an de la
Bulgare
Irina Bokova à la tête de l'Unesco face à l'Egyptien Farouk Hosni, il semble
qu'elle n'aie
pas su résister aux pressions du monde arabo-musulman et à la
puissante Organisation de la Conférence Islamique qui veut l'exclusivité de la
"sainteté"
des lieux saints juifs antérieurs de 2000 ans à la naissance de l'Islam ! 
http://www.israel7.com/2010/10/netanyahou-attaque-la-decision-de-l%E2%80%99unesco/
Le Bureau du Premier ministre a publié un communiqué vif suite à la décision incompréhensible

de l’UNESCO de la semaine dernière. L’institution de l’ONU chargée de l’Education, des Sciences
et de la Culture avait voté une résolution indiquant « que le Tombeau de Rachel (Beit-Lehem)
et le Caveau des Patriarches (Hevron) sont des lieux saints musulmans, et que dès lors, Israël se
devait de les retirer de la liste des sites historiques juifs ».
 L’UNESCO a même appelé ces deux sites de leur dénomination arabe : « Mosquée Beliaal Ben
Rabah » et « Al-Haram Al-Ibrahimi ». Le communiqué du Premier ministre déclare notamment :
« La volonté de
déconnecter Israël de son Histoire était totalement absurde. Si ces lieux où
sont enterrés les
fondateurs du Peuple juif depuis 4000 ans ne sont pas des sites historiques juifs,
alors qu’est ce
qui peut être appelé site historique juif ??!! »
Le communiqué exprime aussi « son profond regret qu’une institution qui a été créée pour promouvoir
les sites historiques à travers le monde, tente
aujourd’hui pour des raisons politiques de nier le lien
millénaire entre le Peuple juif et son
patrimoine. » Et il poursuit en disant : « Contrairement à nos voisins,
Israël continuera à respecter la liberté de culte des autres religions ». L’UNESCO a voulu encore adopter
d’autres décisions anti-israéliennes, mais l’ambassadeur des
Etats-Unis à l’UNESCO a apposé son véto.


Publié dans Onu - Ong

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article