Pour le monde, les adolescents israéliens enlevés méritent de disparaître, Giulio Meotti

Publié le par danilette

http://www.israelnationalnews.com/Articles/Article.aspx/15192#.U59lv_l_vTr

credit photo Jerusalem Post

C'est la solution idéale pour résoudre la question des "colons juifs": trois adolescents enlevés qui disparaissent au milieu de la nuit.

Personne ne sait où ils sont. Ils ont été effacés du livre des vivants

Washington, l'Europe, les Etats arabes, les Nations Unies, les ONG, les média, sont en fait tous profondément satisfaits de ce qui arrrive. Ce sont eux qui essaient de construire un "Etat palestinien", qui serait le premier Etat à interdire officiellement sur son sol les Juifs depuis l'Allemagne nazie qui voulait un pays "judenrein", nettoyé des Juifs. Alors pourquoi ne pas kidnapper trois d'entre eux ?

Il n'y a pas de mobilisation émotionelle à travers le monde comme pour les filles nigérianes (chrétiennes) enlevées par Boko Haram, Michelle Obama ne postera pas de selfies pour ces trois Juifs qui étaient en train de marcher sur la Terre d'Israël.

Ces trois adolescents représentent un affront intolérable qui doit être déraciné et supprimé pour qu'il puisse y avoir "la paix au Moyen-Orient".

Ils ne sont pas considérés comme des fils du pays mais comme des "occupants". Leurs maisons doivent être vidées de tous ses habitants, parents, frères, soeurs. Leurs familles peuvent être traumatisées, leurs droits humains ignorés, leurs vies peuvent être révoquées.

Je ne connais pas d'autre population dans le monde traitée de cette manière.

Ces trois adolescents représentent les Juifs que des légions d'Occidentaux se plaisent à détester. Les mêmes Occidentaux qui pendant des années ont toléré et justifié toutes les attaques dont ils étaient l'objet, qu'on leur tire dessus, les fasse exploser ou les égorge.

Cela est également vrai pour les centaines de professeurs d'université et journalistes gauchistes israéliens qui sont impatients de voir leur gouvernement déraciner des centaines de milliers d'entre eux.

L'enlèvement est synonime d'expulsion.

C'est d'abord leurs villages et yéchivot qui ont été stigmatisés et traités d'implantations illégales puis par extension, ces trois jeunes eux-mêmes sont devenus des êtres humains "illégaux" à qui on peut tout faire. Comme par exemple les cacher dans un village arabe anonyme.

Je prie pour le retour de ces trois Juifs courageux et innocents pendant que le monde applaudit à leur enlèvement.

------------
NDT : cette détestation est tellement irrationnelle qu'elle s'adresse indiféremment à ceux qui habitent en Judée Samarie comme à ceux qui ne font qu'y étudier (comme deux des jeunes), par extension à tous ceux qui traversent ce territoire ou y pose seulement un pied ! Ce territoire, est déjà "judenrein" dans l'esprit de ces contempteurs d'Israël qui l'ont d'ailleurs débaptisé, lui otant toute connotation juive, il est même interdit d'utiliser le nom historique porté durant trois millénaires, Judée, Yéhuda en hébreu qui est à l'origine du nom Juif, il faut désormais utiliser le nouveau nom forgé de toute pièce depuis moins de 50 ans, par les Jordaniens quand ils en avaient pris le contrôle illégalement, Cisjordanie, Cis-Jordanie, [inconnu en anglais qui le nomme "West Bank", rive occidentale du Jourdain]. Précisons que la Judée Samarie est selon le strict droit internationnal toujours sous la juridiction découlant des accords de San Remo accordant ce territoire à l'Etat des Juifs, ces accords n'ayant jamais été révoqués puisque les Arabes ont refusé la création de leur Etat en 1948 en pensant anéantir rapidement le petit Etat juif... qui ne s'est pas laissé anéantir et est bien vivant, prospère, débordant de vitalité et de dynamisme !

Publié dans Giulio Meotti

Commenter cet article