Prix Nobel de médecine 2013

Publié le par danilette

The Nobel Prize in Physiology or Medicine 2013 source

James E. Rothman Randy W. Schekman

Thomas C. Südhof

James E. Rothman

Photo: H. Goren. © HHMI

Randy W. Schekman

Photo: © S. Fisch

Thomas C. Südhof

The Nobel Prize in Physiology or Medicine 2013 was awarded jointly to James E. Rothman, Randy W. Schekman and Thomas C. Südhof "for their discoveries of machinery regulating vesicle traffic, a major transport system in our cells".

Le prix Nobel 2013 de médecine et de physiologie a été attribué conjointement à James E. Rothman, Randy W. Schekman et Thomas C. Südhof pour leurs découvertes sur la régulation du système de transport par les vésicules, un système d'une grande importance au sein de nos cellules.


Récipendiaires juifs du prix Nobel de médecine, voir Jewish Nobel price winners


Prix Nobel de médecine : comment les lauréats sont choisis :

Honneur rare, couronnement d'une carrière, reconnaissance de ses pairs, les prix Nobel, qui récompensent des personnes « ayant apporté le plus grand bénéfice à l'humanité », seront décernés cette année à partir de lundi 7 octobre. Cinq catégories sont récompensées : physique, chimie, physiologie ou médecine, littérature et paix.

Le prix Nobel de physiologie ou médecine ouvre le bal puisqu'il connue ce lundi à 11h30. Voici comment les lauréats sont choisis par l'institut Karolinska. Cette université de médecine de Stockholm est l'un des centres de recherche médicale et de groupements universitaires les plus importants et les plus réputés d'Europe et du monde. 
En pratique, un collège de 50 professeurs de l'institut, l'Assemblée Nobel, désigne en son sein un comité Nobel de 5 membres qui désignera le ou les lauréats du prix Nobel parmi les candidats. Ceux-ci peuvent être proposés par des professeurs de médecine de Suède, Danemark, Norvège, Islande et Finlande, ainsi que des professeurs de certaines universités triées sur le volet. D'anciens lauréats du prix Nobel de Médecine peuvent également proposer un candidat.

Les Nobel ont la particularité de récompenser, non pas l'ensemble d'une carrière prestigieuse, mais les résultats d'une recherche particulière, comme le notait en 2009le magazine La Recherche Pour recevoir le Nobel, il vaut mieux être « un scientifique moyen ayant fait, ou participé à une grande découverte, qu’un brillant chercheur au curriculum vitae interminable.» En médecine, davantage qu'une technique mise au point, c'est la découverte qui est favorisée par le comité. Il suffit pour s'en rendre compte de jeter un regard au palmarès des prix Nobel de médecine... source 

Publié dans Tikoun Olam

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article