Qui attaque qui ? par Léon Rozenbaum

Publié le par danilette

La redondance des hystéries relativement à l'éventualité d'une attaque israélienne sur les sites nucléaires iraniens pour empêcher l'accession rapide de ce pays à l'arme atomique alors que ses dirigeants ne laissent pratiquement pas passer une journée sans menacer explicitement Israël de destruction totale, est fascinante.
Elle nous apprend qui si l'Histoire ne se répète pas, elle a, en ce qui concerne les rapport entre les Juifs et les Peuples, une tendance certaine à hoqueter.

http://www.sourceisrael.com/read.php?id=251

Un certain M. Hitler, chancelier d'Allemagne, avait annoncé Urbi et Orbi son intention d'annihiler les Juifs d'Europe. Parce qu'il s'est trouvé de 1933 à 1945 à la tête de l'un des Etats de la planète parmi les plus puissants et les plus avancés technologiquement, il a largement réussi à mener à mal ce meurtre sélectif de masse en assassinant, avec beaucoup de complices, plus de six millions de Juifs européens. C'est cette catastrophe morale pour l'humanité entière que les Juifs désignent sous le nom hébraïque de Shoah.

Aujourd'hui AHMEDINAJAD et ses comparses à la tête d'un vaste Etat peuplé de plus de 70 millions d'habitants ne manquent pas une semaine sans une déclaration explicite sur leur ferme intention de rayer l'Etat juif souverain et ses six millions de Juifs de la carte.
Le régime des Ayatollahs ne se contente pas de paroles: il met son pays et ses citoyens en coupe réglée pour développer tous les systèmes d'armes qui mettront ces dirigeants en position de passer à l'acte. Ils financent à grands frais un terrorisme agressif tant du Hezbollah au Liban que du Hamas à Gaza. Ils mettent au point une technologie indépendante de lanceurs a courte, moyenne et longue portée capables de contenir des ogives nucléaires, des sous-marins et surtout des centrifugeuses placées à des centaines de mètres sous terre pour enrichir l'uranium à des concentrations bien supérieures à toutes les utilisations civiles, alors qu'ils disposent sous forme de pétrole, de sources d'énergie considérables pour couvrir tous leurs besoins.

Tout le monde le sait, tout le monde entend les menaces quasi quotidiennes de destruction des Juifs. Et pourtant, il est de bon ton, dans les médias de l'Occident démocratique, de fustiger l'"agressivité israélienne", comme s'il s'agissait d'une évidence. Lire la suite

 


Articles liés :

Publié dans Léon Rozenbaum

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article