Qui est derrière la seconde flotille de Gaza ? Ehud Rosen

Publié le par danilette

http://jcpa.org/Who_Is_Behind_the_Second_Gaza_Flotilla?

L'organisation de la seconde flotille est coordonnée par  Muhammad Sawalha, un des chefs de la Confrérie des Frères Musulmans de Grande-Bretagne qui est liée au Hamas. Bon nombre des organisations participantes sont directement liées à l'Union du Bien (UOG), une coalition d'organismes de bienfaisance européens, affiliée aux Frères Musulmans et qui en 2008 a été désignée comme une organisation terroriste par le Trésor américain pour transférer des fonds au Hamas. L'UOG a été fondée par le Sheikh Yousuf Qaradawi, le chef des Frères Musulmans à l'échelle mondiale, peu après le déclenchement de la deuxième intifada en 2000.

Deux centres principaux de la Confrérie dominent. Sur la scène européenne et mondiale, la centralité des militants du Royaume-Uni émerge alors qu’au Moyen-Orient, c'est la branche jordanienne qui est prépondérante. Parmi les organisateurs majeurs, se trouve le Mouvement de Solidarité Internationale Anti-Israël (ISM), ainsi que des gauchistes européens et américains. Beaucoup des organisateurs majeurs de la flotille ont déclaré que son premier objectif est de créer des provocations et de nuire à l'image d'Israël.

Suite à l'opération israélienne sur Gaza qui s'est terminé en janvier 2009, une série de conférences internationales s’est tenue en Turquie afin de restructurer la lutte contre Israël. Une conférence en février 2009 a eu lieu avec la participation de 200 savants islamistes radicaux qui sont venus rencontrer les hauts responsables du Hamas afin de mettre sur pied un troisième front djihadiste (en plus du Pakistan et de l'Irak) centré sur Gaza.

La conférence a donné naissance à l'infâme déclaration pro-Hamas d'Istanbul et a donné son aval aux attaques contre les marines étrangères qui pourraient essayer d'empêcher la contrebande d'armes vers Gaza.

C'est en gros les mêmes organisateurs qui se tiennent derrière la deuxième flotille avec plusieurs changements. Le changement le plus important est peut-être la décision de l'IHH de ne pas envoyer Mavi Marmara, le navire qui a rendu célèbre la première flotille à cause des affrontements violents entre les membres de l'IHH et l'armée israélienne, au cours desquelles 9 Turcs furent tués. Plutôt que de prendre un rôle de premier plan, il semble que l'IHH préfère répartir ses activistes sur les autres bateaux.

Il apparaît donc que la Flotille est loin de s’inscrire dans une action humanitaire et pacifique pour soutenir les Palestiniens à Gaza.

Elle devrait plutôt être considérée comme une entreprise majeure de soutien au Hamas pour délégitimer Israël, au moyen d'une alliance rouge-verte de gauchistes et d'islamistes.

Lire la longue analyse instructive en anglais


Lire aussi : http://blogtsahal-liens-financiers-decouverts-entre-le-hamas-et-les-organisateurs-de-la-flottille/ 

Publié dans Terrorisme - Djihad

Commenter cet article

rebibo jacqueline 03/07/2011 09:51



merci Jean Marie,


votre article sera diffusé à une large audience.


Je souhaite que nos amis journalistes puissent en prendre connaissance.


en toute amitié.


Jacqueline rebibo