Si Israël n’avait pas existé, le monde musulman l’aurait inventé...

Publié le par danilette

Si Israël n’avait pas existé, le monde musulman l’aurait inventé pour en faire
 le bouc-émissaire de ses maux endémiques 

Source

Qu’Israël fomente des complots contre le monde musulman et alors ?
 
C’est la preuve que les musulmans et notamment ceux qui les gouvernent sont des bons à rien et sont incapables d’en faire autant.  Ce n’est pas un honneur de faire de l’autre son bouc-émissaire ni de lui servir de pion et encore d’avouer son état de faiblesse mentale.
 
Par conséquent, ce n’est pas le procès d’Israël qu’il faut faire, à supposer que tout ce qu’on raconte c’est vrai, ce dont il est  douter  car ça sert surtout pour nourrir la haine du juif dont Israël n’est qu’un alibi, c’est le procès du monde musulman qu’il faut instruire sur son incapacité d’accéder au monde adulte et de rejoindre le train de l’histoire. 
 
Comme on ne peut pas juger un malade en l’occurrence le malade musulman,  atteint de graves troubles de confusion mentale, sujet à des crises récurrentes de paranoïa aiguë  qui souffre d’altération profonde de ses facultés de discernement, on doit  le déclarer  médicalement irresponsables de ses actes et  de le faire interner  dans un méga asile et ce n’est pas la place qui manque dans leurs aires désertiques, parce qu’il  est  un danger pour lui-même d’abord et un vrai danger pour l’humanité ensuite.  
 
Capable d’entrainer  le monde dans une nouvelle boucherie, lui qui baigne dans le sang humain au quotidien, vouant un véritable culte à la mort et dont les doctes de sa foi enseigne le cannibalisme et la façon dont il faut pratiquer la double-mort sur la victime, soit crucifier-décapiter soit abattre et égorger.
 
Il est plus que jamais urgent de mettre le monde musulman en quarantaine et surtout ses dirigeants est une mesure d’hygiène publique et de salubrité internationale. Voire au besoin mettre sous tutelle internationale ceux des musulmans qui ne sont pas lourdement atteints.
 
Leur obsession passionnelle de retourner vivre dans le passé qui n’est pourtant pas le leur, celui de leurs colons auxquels ils s’identifient comme s’ils étaient leurs pères géniteurs,  et faire resurgir de la mémoire défaillante de leur histoire un ignoble passé illusoire et apocryphe incarné par un passé tout aussi ignoble de leurs aïeux (salaf) imaginaires,  est symptomatique d’une pathologie psychique incurable.
 
Comme on ne prête qu’aux riches et aux plus intelligents que soi Israël n’a pas à rougir d’être affublé du titre de chef-marionnettiste d’une masse de gens qui tourne le dos à l’avenir pour prendre le passé en pleine figure. La honte c’est de se faire passer pour l’éternelle victime du complot juif.
 
La même rengaine depuis 1434 ans et ce n’est pas fini. Ils sont restés figés au VII e siècle, l’époque où les juifs et les chrétiens furent chassés d’Arabie, leur horloge aura toujours 1434 ans de retard sur le reste du monde.
Salem Ben Amar 

Commenter cet article