Soudan : plusieurs années de tourment prennent fin pour 408 esclaves

Publié le par danilette

Lire l'article en entier sur www.csi-france.fr

Les deux responsables du projet, John Eibner et Gunnar Wiebalck, se sont déjà rendus plus de cent fois au Soudan du Sud pour libérer des esclaves. En février 2012, ils étaient accompagnés de plusieurs américains, dont une journaliste et une experte en droits de l’homme. Ils étaient tous profondément bouleversés en constatant les traitements cruels que les esclaves retenus au Soudan avaient endurés.

Mahomet, tout heureux d’avoir reçu en cadeau une chèvre : avec le responsable du projet John Eibner, son souhait : aller à l'école : lire son témoignage  mou-garang-mou

Parmi les anciens esclaves se trouvait un garçon de neuf ans que son maître avait nommé Mahomet. Cet enfant n’a jamais connu ses parents. Pendant sa captivité, il a été forcé à se convertir à l’islam ; il raconte que son maître Ali Osman lui a coupé un doit de la main gauche pour une raison futile. Lors de sa libération, le petit Mahomet portait un chapeau de prière tricoté que son bourreau le forçait à porter en permanence, excepté la nuit. Comme tous les autres esclaves libérés, le garçon a reçu une aide à la survie et une chèvre vivante de la part de CSI.

Lire la suite

Publié dans Afrique - Maghreb...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article