Le Père Samuel n'en finit pas d'être ostracisé, calomnié et poursuivi

Publié le par danilette

Le Père Samuel et ses fidèles répondent aux calomniateurs et aux journalistes-tueurs à gages

En ce dimanche 21 novembre 2010, dernier dimanche de l'année liturgique...
À cette occasion, et quelques jours avant la diffusion d'une émission télévisée entièrement à charge dirigée contre lui, le Père Samuel, sur le conseil de plusieurs personnes, a donné la parole à tous ceux qui le souhaitaient pour exprimer leur sentiment sur le Père Samuel et sur cette émission insultante qui s'annonce. Pour que soient enfin entendus les témoignages de ceux qui soutiennent le Père Samuel depuis des années et que les médias partiaux et calomniateurs veulent ignorer, des médias que le Père Samuel a comparés à de véritables tueurs à gages. 
Pour soutenir le Père Samuel et ses fidèles dans cette nouvelle épreuve qui les frappe,Anne-Marie Delcambre est venue spécialement de Paris à l'église de Montignies-sur-Sambre. Comme marque visible de son soutien plein et entier, elle s'est munie d'une pancarte sur laquelle était écrit : "Je suis syro-catholique", voulant dire par-là qu'elle était pleinement solidaire avec la communauté araméenne dont le Père Samuel est un digne représentant. 


 

sur le site de LibertyVox : Honte sur cette Eglise qui abandonne ses frères d’Orient et persécute le Père Samuel en Belgique.

 

Le Père Samuel est né dans ce qui est aujourd'hui la Turquie, c'est-à-dire, originellement cette terre d'Asie Mineure, carrefour des civilisations, qui a porté certains des plus grands Pères de l'Eglise. Sa langue maternelle est l'araméen (celle que pratiquait un certain Ieschoua de Galilée), et il a été ordonné, en 1967, prêtre de l'Eglise Syriaque Catholique. 

Mais il y a un problème. Le Père Samuel qui, après avoir exercé son sacerdoce au Liban, est venu s'établir en Belgique (il en a la nationalité), ne correspond pas à l'étroitesse conceptuelle que la modernité concède à l'image du prêtre. [...]

Mais surtout, il dérange. [...] Pire encore, il commet le péché ultime contre l'esprit moderne, en osant dire la vérité, toute la vérité et rien que la vérité, au sujet de l'islam.
Pour tout cela, il dérange. Pour tout cela, il doit faire face, depuis des années, à nombre de tracasseries, des plus vénielles aux plus sérieusement judiciaires. Il faut qu'il tombe. 
En 2008, prenant prétexte de ses déclarations politiquement incorrectes sur la religion mahométane, une association de censeurs anti-racistes l'a assigné en justice. Il avait osé dire, rendez-vous compte : “Si les Européens savaient ce qu’est réellement l’islam tel qu’il est prôné dans le Coran et dans les textes fondateurs, ils n’admettraient pas que des islamistes viennent s’établir un peu partout sur le Vieux Continent”. Clairement, il avait osé remettre en cause le dogme sacro-saint du néo-marxisme post-colonial et tiers-mondiste, pour qui l'islam est la religion des pauvres, et les pauvres les créanciers de plein droit des nations occidentales.[...]

 

 


 

ANNE-MARIE DELCAMBRE sur LibertyVox:

[...] Pour vous tous, Messeigneurs les évêques de Belgique, rien ne semble plus beau que le dialogue islamo-chrétien dans un climat d’amour, de paix et de tolérance. À lire vos discours adressés à vos frères musulmans, on sent la charité chrétienne qui déborde de vos cœurs et on se prend à rêver. Quelle générosité ! Quel amour pour le prochain ! Quel respect mutuel ! Quel humanisme !

 Mais bizarrement, vous gardez volontairement le silence sur la montée de l’antisémitisme d’origine maghrébine à Anvers, Bruxelles, Charleroi et d’autres grandes villes de votre beau royaume. Alors, Messeigneurs les évêques belges, je vous pose publiquement cette question : votre indulgence, votre charité sont-elles les mêmes pour tous les hommes, sans distinction de religion ?

Si je vous pose cette question, c’est qu’il existe dans votre pays un prêtre catholique d’origine orientale parlant l’araméen, le turc, le kurde et l’arabe, connaissant les textes de l’islam qu’il étudie depuis 40 ans, et de plus ayant vécu 35 ans en pays musulmans. Et chose curieuse, il m’a semblé que pour ce prêtre catholique – votre « frère dans le Christ » – vous n’aviez pas la même bienveillance. Je veux parler de Charles Clément Boniface, plus connu sous le nom de Père Samuel.
Pour vous, Messeigneurs, le Père Samuel serait différent du reste des prêtres. Vous brossez de lui, à toute occasion, un portrait totalement méprisant mais surtout mensonger : gourou, manipulateur, raciste, islamophobe

 


 

 

Lettre ouverte à Christian de Valkeneer

Mais voilà, dans cette Belgique arabophile, islamophile et palestinophile, où le seul péché mortel est d’être pro-sioniste ou pour une droite nationaliste, celui qui sème le désordre c’est ce prêtre catholique d’origine orientale, naturalisé belge et qui n’a cessé de dénoncer l’islamisation de l’Europe, en même temps qu’il a toujours défendu l’existence d’Israël, petit pays que les musulmans croyants rêvent de supprimer de la carte du monde. 

 Arrêtez votre sinistre comédie, Monsieur le Procureur, et cessez donc de faire croire aux Belges que le grand danger, le grand bandit, c’est le père Samuel. Dans votre région de Charleroi, tout le monde a magouillé et tout le monde magouillera encore, et le chef de cette magouille c’est bien l’autre homme au nœud papillon, le roi de cette gauche caviar belge, je veux parler d’Elio di Rupo.

 La Belgique est livrée à la criminalité d’immigrés turcs et marocains venus chercher l’argent facile. Allocations diverses, combines, rackets, vous avez de quoi vous occuper pendant des années, jusqu’à votre retraite. Mais non, votre préoccupation depuis votre nomination à Charleroi, c'est-à-dire depuis deux ans (maintenant le début de la troisième année), c’est le père Samuel. [...]


 

On pourrait presque écrire un conte sur ce sujet. Il était une fois, dans le royaume de Belgique, un Belge nommé Guy Harpigny qui, devenu prêtre en 1973, à l’âge de 35 ans, décida de s’inscrire en théologie et en langue arabe, à l’université catholique de Louvain.[...]

Le Père Samuel, [...] Ce qu’il veut c’est «avertir», avertir en particulier… du danger de l’islam. Car ce danger, lui il le connaît. Il sait que les musulmans considèrent les juifs et les chrétiens comme inférieurs, tolérés mais non traités en égaux.

Avec stupeur il s’aperçoit que l’Europe, en l’occurrence la Belgique, voit dans l’islam une religion d’amour, de tolérance et de paix ! Comment pourrait-il être d’accord avec cette vision de l’islam, alors qu’une partie de sa famille a été massacrée par les musulmans, alors qu’il sait qu’en terre d’islam les chrétiens sont humiliés et persécutés. Quelle poésie peut-il trouver dans la religion musulmane ? Lui sait que l’islam, par nature, est guerrier et conquérant et qu’il n’est doux que lorsqu’il est minoritaire. Alors ce prêtre oriental se met à parler et à écrire sur l’islam. Certes il n’a pas un doctorat mais il a un vécu théologique, linguistique. Il parle araméen, turc, arabe et il veut dénoncer la naïveté des Européens qui ne voient en islam qu’une version exotique du christianisme.
Entre l’évêque orientaliste Guy Harpigny et le prêtre oriental Charles-Clément Boniface, dit «le Père Samuel», il ne peut y avoir d’accord. Tout sépare les deux hommes, tout les oppose. Guy Harpigny travaille à l’islamisation de la Belgique tandis que le Père Samuel travaille à la christianisation de la Belgique. Et ce qui est grave, c’est que les laïcs, libres-penseurs et les juifs (religieux ou athées) pensent que c’est Guy Harpigny qui a raison. 
[...]

http://www.libertyvox.com/article.php?id=363

 


 

Le père Samuel ne cesse de défendre nos frères juifs, de justifier le combat d'Israël pour survivre, de rappeler que "le salut vient des juifs", de dénoncer l'antisémitisme qui grandit dans certains quartiers de beaucoup de villes belges.

http://www.libertyvox.com/article.php?id=420

 


 

LIRE sur le site du Père Samuel :

VISITE DE BAT YE'OR ET DAVID LITTMAN


 

“Ce que je dénonce, c’est le Coran et les prophéties de Mahomet. Si je les avais écrits, je serais condamné. Ces livres devraient être interdits. Ces ouvrages sont une incitation à la haine, à la barbarie, au meurtre. Mahomet lui-même a égorgé 900 Juifs”


 

 



Publié dans Monde chrétien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

boccher karin 06/03/2011 08:22



buongiorno à lei visto che lei mi sembra italiana! da quando ho avuto il mio AVC, sono sempre con un paio di "charentaises" anche per uscire se qualche amica viene a prendermi! cerco da parecchi
mesi delle belle scarpe femminile(senza tacchi, stivali, etc.... da potere mettere con la mia orthése di caviglia e a pochi soldi! le scarpe ortopediche sono più che brutte! non trovo nulla !
sono sempre sola giorno e notte e  senza una parola o una cartolina....mi sembra di essere in prigione ! vi ringrazio per il vostro aiuto e spero sentirvi o leggervi presto! il mio mail è
antinouis@live.be



boccher karin 05/03/2011 21:08



moi aussi j'ai entendu beaucoup de choses horribles sur père samuel mais j'ai pour principe de me faire moi-même ma propre opinion dans ts les domaines et je déteste les pipelettes qui parlent et
comble de tout jugent sans connaître! victime d'un gros avc le 18/01/2010, je suis hémiplègique et j'ai rencontré père samuel lors de mon séjour en centre de revalidation(il rendait visite à une
de ses connaissances!une fois sortie du centre pour intégrer mon nouvel appartement, j'ai pris contact avec le curé de ma paroisse zfin de demander qu'il vienne bénir ma maison(d'origine
italienne, c'est une tradition) mes messages téléphoniques et courriers sont restés sans réponse!!!excédée (pourtant je ne vais à l'église que pour de grands événements), j'ai envoyé un courrier
au père samuel et depuis, il m'écrit régulièrement pour prendre de mes nouvelles et m'encourager et si j'ai besoin de quelque chose nous nous téléphonons de temps en temps, il m'est d'un très
grand soutien moral et ce sans rien demander en retour!!!il me soutient bien plus que mon propre père pour qui je suis un fardeau! d'ailleurs où qu'il aille, il se lamente de sa misérable vie et
des soucis que je lui cause mais jamais un mot ou un geste de réconfort!!!!il ne fait rien pour moi d'ailleurs, il s'est complètement déchargé de ses devoirs de père sur un de mes amis qui ne
sait pas gèrer et son travail et l'aide qu'il m'apporte! alors, dimanche dernier, père samuel est venu bénir mon appartement sans rien demander et il a été à mon écoute(c'est un homme sage, avisé
et clairvoyant, trop, peut-être car il arrive à percer à jour les personnalités des personnes face à lui: voilà où le bas blesse: lex gens ont peur d'être vu tels qu'ils sont réellement! pour ma
part, il peut venir qd il veut



danilette 06/03/2011 04:29



Je viens juste de voir votre commentaire qui me fait bien plaisir, cela confirme le bien que je pense du Père Samuel. Mais vous, comment avez-vous connu mon site ? Que peut-on faire pour vous
aider à tenir le coup ? C'est une épreuve très difficile surtout quand des parents sur qui on espère pouvoir compter prennent la fuite, n'assumant pas le malheur de leurs proches . Cela arrive
beaucoup, ça ne console pas mais c'est très courant. Forza ! Corragio !